mafia 3

Mafia 3

PC PS4 Xbox One
5

Moyen

6.2

JeuxCaptiens

Mafia 3 montre son premier DLC

mafia 3
C’est un euphémisme de dire que Mafia 3 nous a déçu. Annoncé en grande pompe en juillet 2015, le jeu annonçait de belles choses. Mais c’est surtout pendant la GamesCom 2015 que nous avons pu voir certainement l’un des meilleurs du jeu. À cette époque, Mafia 3 s’annonçait sous les meilleurs hospices et comme l’un des meilleurs jeux de 2016. Hélas, ce n’est qu’à la sortie du jeu que la critique fut unanime. Répétitif, assez laid techniquement, une direction artistique aux choux. Bref, dommage, pour un jeu qui se composait d’une grande BO et d’une narration très réussie. Ce qui ressortait également, c’était la conduite des véhicules et leurs sensations. Et cela tombe bien, Mafia 3 dévoile son premier DLC, qui sera composé de courses de voitures.

Toujours sur une musique parfaite, le trailer nous montre tout un tas de muscle-cars à personnaliser pour ensuite faire la course aux quatre coins de la ville. Ceci dans un seul but : gagner une toute nouvelle voiture décapotable et sportive. Il faudra pour cela affronter les trois lieutenants de Lincoln pour posséder la voiture. Au total, c’est six courses de circuits et six courses de checkpoints qui vous attendent. Si vous êtes fans de véhicules ou de customisation, et que vous possédez le jeu, il y a donc peut-être un intérêt pour vous à relancer le jeu. On précise que cette extension est gratuite puisque sort dans le cadre d’une mise à jour, aujourd’hui même.

Si cette extension est gratuite, les autres à suivre ne le seront pas forcément. Ainsi, on note que trois DLC payants et surtout scénarisés feront leurs apparitions prochainement. On espère que ces derniers seront de qualité. On se rappelle en effet que les DLC de Mafia 2 n’étaient clairement pas à la hauteur du jeu, qui était lui très sympathique. 2K nous en parlera certainement très prochainement.

 

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse