TEST – Mario Kart 8 Deluxe : Un opus nécessaire ?

Nous ne présentons plus le célèbre jeu de course Mario Kart. Inspiré de l’univers du plombier moustachu où le joueur peut contrôler le personnage de son choix afin d’affronter le reste du rooster sur des courses endiablées. Un moyen de revisiter l’univers de Mario en introduisant, au fil des opus, quelques nouveautés pour renouveler l’intérêt du genre. Considéré comme un jeu de course arcade incontournable, Mario Kart 8 Deluxe arrive à un moment phare de la Switch puisqu’il renouvelle le line-up de la console, déjà bien fournie par le biais de quelques titres indépendants. Néanmoins, cette version « plus » de Mario Kart 8 était-elle nécessaire ?

Mario Kart 8 Deluxe TestPrêt… Partez !

Mario Kart 8 Deluxe TestMario Kart 8 Deluxe n’a rien de bien différent avec son prédécesseur disponible sur Nintendo Wii U. En effet, ses nouveautés se résument en quelques lignes, bien qu’il faut établir le travail réalisé sur le portage du titre par la firme. De fait, Mario Kart 8 était déjà un très bon opus. Considéré comme le renouveau de la licence depuis Mario Kart 7, voire le frustrant épisode Wii, puisqu’il rééquilibrait de nombreux éléments tels que la personalisation des véhicules ou encore des différents items, tout en instaurant de nouveaux systèmes de gameplay. Outre ces éléments, le jeu disponible sur Wii U était réalisé aux petits oignons, proposant des courses intéressantes, dynamiques, mais surtout jolies esthétiquement. L’un des reproches faits au titre est la présence de DLC ayant, certes, renouvelé l’intérêt du jeu au long terme, mais qui donnait un goût d’inachevé pour ce nouvel opus à destination de la console de salon.

Ainsi, Mario Kart 8 Deluxe se propose comme un condensé de l’ensemble des contenus disponible sur la version Wii U. Une version « Game of the Year », terme galvaudé, mais qui mérite pleinement sa définition. Ce nouvel opus sorti sur Nintendo Switch possède de grandes qualités graphiques. En terme de direction artistique, Nintendo se surpasse en proposant des cartes bien réalisées avec un sens du détail intriguant. Le détail ira jusqu’à perdre le joueur dans le décor afin qu’il puisse trouver les raccourcis, parfois bien cachés, et devenir premier à chaque coupe. Le jeu, à la manière de Zelda, reflète assez bien les qualités intrinsèques de la console proposant un jeu fluide, constamment joli et surprenant à bien des niveaux.

En effet, cet opus Switch dispose d’un réel intérêt esthétique, notamment par un lissage plus précis, des effets de lumières plus prononcés et le sentiment de ressentir les premiers émois de la Haute Définition sur la nouvelle console de Nintendo. D’ailleurs, le jeu tourne parfaitement bien en 1080p, 60 FPS en mode télé, puis passera en 720p, 60 FPS sur son mode portatif. Une notion à bien prendre en compte pour comprendre le travail effectué sur le portage. Ainsi, le jeu est artistiquement réussi, techniquement convaincant. En découle un titre au contenu complet, rééquilibré pour l’occasion. Si le principe de base est connu de tous, Mario Kart 8 Deluxe propose des courses de kart dynamiques où la victoire se fera avec une utilisation astucieuse des items.

Une pléthore de contenue pour égayer vos soirées…

Mario Kart 8 Deluxe TestToujours axé sur le multijoueur, le jeu de Nintendo possède une prise en main efficace et devient rapidement addictif. Si l’on ne revient pas sur les mécaniques basiques du gameplay, il est nécessaire de préciser ce qu’apporte réellement cette version Switch. En effet, nous n’aurions pu n’avoir accès qu’à un simple portage graphique, mais Nintendo propose tout de même les 48 circuits disponibles depuis la sortie du titre, plus de 41 personnages, dont l’arrivée des Inklings de Splatoon et du Roi Boo. Une pléthore de contenu qui augmente considérablement la durée de la vie du titre.

Une durée de vie qui devient rapidement infinie puisque Mario Kart 8 Deluxe propose 6 modes de jeux à l’intérieur de la catégorie Course. C’est-à-dire la possibilité de jouer à l’ensemble des circuits en 50, 100, 150 et en 200 CC (mode qui signe son grand retour) – dont l’impression de vitesse demeure impressionnante et qui comblera les joueurs experts -. La difficulté augmente crescendo pour le bonheur du joueur. Intégrons aussi le Time Trial, réalisable dans l’ensemble des modes sus-cités, le mode Bataille qui comporte quelques nouveautés et bien d’autres qui viennent nourrir le titre. Ainsi, Nintendo exploite le bon filon pour proposer le must du jeu multi tout en possédant une réalisation au poil.

Il est nécessaire de revenir sur le mode Bataille qui inclut quelques nouveautés. Notamment un l’équilibrage qui a été revu pour rendre les parties un poil plus juste et beaucoup moins frustrante qu’auparavant. Ceci dit outre les modes déjà connus tels que la Bataille de Ballons, toujours aussi efficace, la Bataille de Pièce, plus tactique, la bataille de Bomb-Ombs qui ne manquent pas de piments et le Capture de Soleil varie l’expérience de la galette. L’arrivée du Traque sur Piste adapte le jeu du chat et de la souris sur piste. En effet, deux équipes, d’un côté les voleurs, de l’autre, les policiers se font face. Les policiers doivent mettre en prison les voleurs et la manche se termine une fois qu’ils sont tous capturés. D’ailleurs, les voleurs ont la possibilité de libérer leurs collègues enfermés dans des cages. Un mode de jeu jouissif qui varie les plaisirs, même s’il demande un poil plus d’équilibrage, en faveur des voleurs. De même, le point négatif majeur de cet opus, affectant l’ensemble des modes de jeux, c’est l’arrivée de 12 adversaires. Ainsi, le jeu impose de lui-même l’IA pour combler les vides, sans pouvoir laisser le choix aux joueurs du nombre d’adversaires.

En terme de gameplay pure, cet opus propose aussi quelques nouveautés. Un retour nostalgique à Double Dash est fait avec le retour des doubles items pour le joueur. De fait, vous pourrez conserver un item de côté qui pourra changer la donne sur une partie. Le facteur chance est de nouveau présent, même si sujet à débat en raison des items qui défavoriseront ou pas le joueur. Nous notons la présence d’un nouveau turbo, de couleur mauve. En effet, lors de certains virages serrés nous pouvons charger une barre de boost qui peut donner un avantage considérable. Le turbo-mauve est plus technique que le fire-hooping (prolonger l’effet du mini-tubo en sautant avant sa fin), car plus difficile à mettre en place. Enfin, les joueurs néophytes seront ravis d’apprendre l’existence d’une conduite assistée. Cette dernière vous permettra de rester sur le droit chemin et de ne pas toucher les bordures de chaque course. Ceci dit, ce mode vous empêchera d’avoir accès au turbo-mauve. À ne conseiller que pour les joueurs n’ayant jamais joué à un Mario Kart.

Un dernier mot sur l’aspect multijoueur du soft. Rappelons que ce Mario Kart 8 Deluxe vous permet de joueur à deux joueurs dans l’ensemble des configurations possibles. S’il devient complexe de jouer en écran splitté sur le mode portatif, il ne faut pas oublier que le jeu peut proposer des parties jusqu’à 12 joueurs entre possesseurs de la console. De plus, le duo pourra intégrer le mode online pour affronter les joueurs du monde entier. Un mode en ligne qui propose aussi bien les courses que les batailles. La possibilité d’organiser des tournois est aussi de rigueur, ce qui permet de développer convenablement l’aspect communautaire.

Un trailer qui présente Mario Kart 8 Deluxe

Conclusion :

Déjà un must have sur Wii U, Mario Kart 8 Deluxe devient un titre incontournable de cette Nintendo Switch. Le jeu s’adressant à tous et profitant d’améliorations non négligeables, il vous permettra de passer de bon moment seul, en famille ou entre amis. Ajoutons aussi des nouveautés de gameplay bienvenue, une fluidité constante à 60 FPS, une direction artistique et une réalisation convaincante et vous obtenez un très bon jeu de course arcade. Bien entendu, quelques défauts subsistent, mais ils ne gâcheront pas le plaisir de jeu même après plusieurs heures de jeux. Mario Kart 8 Deluxe sera utile à n’importe quel joueur n’ayant pu faire l’original sur Wii U permettant, en plus, d’accéder à l’ensemble du contenu disponible pour le titre. De quoi perdre de nombreuses heures…

*Test réalisé à partir d’une version Switch éditeur

Points positifs

  • Un jeu jouissif aussi bien en solo qu'en multijoueur
  • Un des meilleurs épisodes de la série
  • Un titre accessible pour tous
  • Techniquement réussi
  • Un contenu de qualité et très complet
  • Le mode Bataille retravaillé
  • Le multijoueur

Points négatifs

  • De léger manque d'équilibrage dans le mode Traque sur Piste
  • Impossible de changer le nombre d'adversaire en mode Bataille
  • Un titre qui n'a peut-être pas d'intérêt pour les possesseurs de la version Wii U
8

Super

Ce n'est pas un lac, c'est un océan...

1 Commentaire

  1. mouais un jeu qui n’a aucun intérêt pour ceux comme moi qui ont poncé le jeu sur wii u, après rien de bien nouveaux quand mm, j’aurais aimé plus de circuits d’autres opus par exemple, après je ne dénigre pas les changements apportés qui sont toujours un plus mais le vendre à 50 balles le bout loul quoi

Laisser une réponse