Mass Effect 2 devient gratuit !

Mass Effect 2 devient gratuit !
Récemment, les yeux des joueurs étaient braqués sur Mass Effect, et notamment le futur Andromeda. Il faut dire que le prochain jeu de Bioware nous a offert du gameplay, mais aussi une date de sortie à l’occasion de la conférence NVIDIA. Pourtant, Electronic Arts fait une offre généreuse sur l’un des jeux de la licence, mais pas le prochain. C’est plutôt Mass Effect 2 qui est visé, alors qu’il est sorti il y a six ans déjà. Pour ceux qui l’auraient raté, Mass Effect 2 est gratuit.

Évidemment, l’offre a tout de même ses limites, car le jeu est gratuit uniquement via Origin, et donc sur PC. Electronic Arts annonce également que l’offre est limitée dans le temps, même si rien n’est précisé. De plus, il s’agit de l’édition standard du jeu qui est visé par cette offre. Adieu les bonus d’équipements et les missions supplémentaires. Mais qu’importe, l’offre est tout de même intéressante pour les joueurs n’ayant jamais fait cet opus. Un jeu gratuit au lieu de 10 € ne se refuse pas !

Si l’offre pouvait paraître anodine, il s’agit pourtant d’un pur coup de communication. Il s’agit bien entendu de faire référence à Mass Effect Andromeda. D’autant plus que le scénario de ce dernier commence là où les évènements de Mass Effect 2 s’arrêtaient. C’est donc l’épisode parfait pour débuter avant de s’intéresser à Mass Effect Andromeda. D’autant qu’il s’agit sans doute du meilleur épisode de la licence, en parfait mélange action/jeu de rôle. Pour les impatients, cela permettra également de faire quelques partis en attendant plus tranquillement l’arrivée du prochain Mass Effect Andromeda dans deux mois. Préparez-vous à revivre, et à sauver l’univers avec votre équipe !

Ajoutons également que si le jeu vous plait, il est toujours possible d’acquérir la trilogie entière pour 20 € sur à cette adresse, histoire d’être vraiment prêt pour le quatrième épisode !

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse