Mass Effect Andromeda

Mass Effect Andromeda

PC PS4 Xbox One

Mass Effect Andromeda précise l’exploration

Mass Effect Andromeda

Avant sa sortie en mars prochain sur PS4, Xbox One et PC, Mass Effect Andromeda se laisse aller à plusieurs confidences. D’abord très discret, depuis quelques mois, le jeu n’arrête pas de lâcher quelques petits détails ici et là. Après les ennemis ou encore le Tempest, le vaisseau qui remplacera le Normandy, c’est au tour des planètes et des missions de se dévoiler un peu plus.

Toujours d’après GameInformer, les planètes à explorer seront beaucoup moins linéaires. Si on se souvient que dans Mass Effect, les planètes étaient assez vides, ici, elles seront plus vastes et plus intéressantes. En effet, GameInformer parle littéralement de pouvoir se perdre sur la planète et de trouver diverses choses. On pense tout d’abord à des villes HUB, qui fourniront évidemment des quêtes secondaires. Le tout est donc propice à l’exploration, pour dénicher toutes les planètes et leurs secrets.

Et pour se faire, il faudra parfois revenir plusieurs fois sur une planète pour tout découvrir. En effet, certains phénomènes météorologiques forceront à revenir plus tard pour découvrir une autre face des planètes, toujours à bord du Nomad. D’ailleurs, ces obstacles peuvent être par exemple une zone contaminée.

Histoire de ne pas devoir vagabonder sur la planète, le joueur peut débloquer des camps de base, les « drop zones ». On peut les comparer aux points d’observations d’Ubisoft puisque ces camps débloquent les points d’intérêts aux alentours, et donc des quêtes. Chaque planète aura évidemment des races extra-terrestres différentes. Comme on le disait ici, certaines planètes possèdent des camps ennemis pouvant être détruits pour gagner divers atouts. Mais attention, car ces derniers pourraient bien être gardés par des boss et des super-boss. La prudence est de mise donc.

L’exploration a donc un rôle plus majeur qu’auparavant. De quoi lâcher No Man’ s Sky pour un jeu où les différentes planètes possèdent vraiment des choses intéressantes.

 

Photo du profil de Crocomiles
"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz