Nintendo Switch, analyse de son démarrage

Nintendo Switch Mise à jour
Cela fait un moment que la presse spécialisée (ou non) en parle et enfin la voilà : la Nintendo Switch. Après les éternelles photos et vidéos sous toutes ces coutures (le gout des cartouches par exemple…), il est temps de s’intéresser aux ventes. En effet, l’analyse du lancement peut (ou non) permettre de projeter la console dans le futur.

Évidemment, toutes les ventes de tous les pays ne sont pas tombées. Certains chiffrent ne tomberont d’ailleurs jamais, mais ceux des États-Unis, du Japon et du Royaume-Uni ont été dévoilés. Cela tombe bien, puisqu’il s’agit des pays principaux dans le domaine des chiffres de vente. Commençons tout d’abord avec le berceau de la console : le Japon. C’est Famitsu qui a dévoilé les chiffres. Selon eux, 330 637 consoles se sont écoulées depuis son lancement. Annonçons-le sans plus attendre, il s’agit de bons chiffres pour l’archipel. La Switch se place donc au-dessus du démarrage de la PS4 (322 000), de la Wii U (308 000) et de la PS Vita (321 400). Cependant, elle ne rivalisera pas avec la 3DS (371 000) ou la DS (441 000). De plus, on peut rajouter que The Legend of Zelda : Breath of the Wild bat ses aînés. En effet, les 193 060 unités vendues dépassent Twilight Princess et Skyward Sword.

Côté anglo-saxon, c’est Games Industry qui a dévoilé les chiffres. Sur ce terrain, la Nintendo Switch ne brille pas vraiment. Les 80 000 consoles écoulées écrasent tout de même les 40 000 Wii U. Loin des 113 000 ventes de 3DS ou des 150 000 Xbox One. Mais ce qui est intéressant, c’est de savoir que la transition Wii U/Switch s’est bien faite. En effet les ventes du nouveau Zelda se font à 78 % sur la Switch. Une passation de pouvoir qui assure au titre la troisième place du meilleur lancement de l’année en Angleterre. Par ailleurs, Breath of the Wild se positionne comme le quatrième meilleur démarrage pour un Zelda.

Enfin, terminons par les États-Unis, dont les chiffres viennent directement de Reggie Fils-Aime. Celui-ci annonce des résultats colossaux puisque la Switch serait tout simplement le meilleur lancement de toute l’histoire de Nintendo. Dépassant ainsi la Wii ou la Game Boy. Cependant, aucun réel chiffre n’a été donné. Cependant, on estime que la Wii s’est vendue à environ 600 000 exemplaires sur la première semaine aux États-Unis. Ce qui donne une bonne idée de ce que donnent les ventes de la Switch.

Les ventes de la Switch sont donc assurément bonnes. Certes l’Angleterre reste à la traîne par rapport aux autres consoles, mais ce qu’il faut retenir, c’est que la Switch n’est pas une autre Wii U. La nouvelle console se vend bien mieux, malgré un pauvre line-up (contre 26 titres au lancement pour la Wii U). Ces chiffres encourageants peuvent donc réconforter les éditeurs et développeurs qui étaient sans doute soucieux jusqu’ici. Évidemment, il ne s’agit pas d’une science sûre, mais gageons que la Switch pourrait bien définitivement enterrer les ventes de la Switch, et pourquoi pas être propulsée très loin. Il lui faudra pour cela des titres marquants, même si, encore une fois, Zelda a su vendre un bon nombre de consoles, alors même qu’il était aussi en vente du Wii U. C’est sans doute ce qu’il a manqué pour que la Switch rivalise avec ses aînés au niveau du Japon et de l’Angleterre.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

1 Commentaire

  1. Bah il faut dire que il y à eu un meilleur marketing, de meilleur pub et comme d’hab avec nintendo de l’originalité, content de voir que les ventes de cette console soit meilleur que la WiiU, pour ma part ça sera pas toute suite, je doit économisé et surtout attendre un jeu comme pokemon, metroid ou encore un nouveau pikmin pour réussir à me la faire acheter 🙂

Laisser une réponse