Nintendo Switch – Tout ce qu’il faut savoir avant son achat

Nintendo Switch La capture d'image

La nouvelle console de Nintendo est attendue avec impatience par les aficionados de la firme du plombier moustachu. Répondant au doux de Nintendo Switch, intrigante d’abord, puis rapidement devenue la quiétude des investisseurs, l’éditeur ne peut qu’espérer de vendre pour sa nouvelle monture. En effet, la dernière conférence de la firme a été l’occasion de découvrir : les différentes fonctionnalités de la console, son line-up, le prix et le pack de départ disponible pour les joueurs. À l’occasion de l’arrivée de la Nintendo Switch, JeuxCapt a décidé de se lancer dans la rédaction de ce petit dossier qui récapitule l’ensemble des éléments clés à connaître avant d’investir dans la console.

Un nouveau design pour la console…

Carrefour2017 est-elle l’année du changement pour Nintendo ? C’est en tout cas ce que l’on doit comprendre avec l’arrivée de cette nouvelle console. Ce qui intrigue avec la Nintendo Switch, c’est l’utilisation de deux types de sensations de jeu. La première est plus personnelle, en jouant chez soi face à sa télévision. La seconde est nomade avec la possibilité de transporter la console comme une tablette. Une manière de faire une synthèse de ses dernières années. En effet, la Nintendo Switch se révèle être l’évolution logique de la firme qui s’axe de plus en plus sur la portabilité de ses montures.

La question du transport est alors fondamentale pour Nintendo. Pour corriger cette équation, la console peut être posée sur un socle nommé le Dock. Ce dernier vous permettra de recharger la tablette, mais aussi de jouer sur votre écran télévisé. Par simple induction, le nom Switch vient du fait que l’on peut changer de mode à tout moment afin de profiter de la console à la maison, mais aussi à l’extérieur. La console est dotée d’un écran tactile. Ce dernier n’a pas révélé l’étendue de son potentiel et nous ne savons pas s’il sera correctement utilisé pour les premiers jeux du line-up. Néanmoins, pour jouer, le joueur aura accès aux Joy-Con, deux manettes qui peuvent se tenir respectivement dans la main droite et gauche.

Les Joy-Con possèdent de nombreuses fonctionnalités. Outre les traditionnelles gâchettes, joysticks, levier et touches directionnelles, Nintendo a mis en avant la présence de vibrations HD. Par un système de sensation, le joueur aura l’impression de pouvoir compter un nombre de billes ou de ressentir la direction de chaque coup. Outre cette nouvelle technologie, bien mise en avant par Nintendo, les Joy-Con semblent être des Wiimote grandement améliorés. En effet, elles fonctionneront par un système Bluetooth. Ce système, poussé à son paroxysme, pourra vous situer dans l’espace, notamment grâce à des jeux comme 1-2 Switch. Vendues comme une nouvelle révolution pour la console, les Joy-Con peuvent être attachées directement à la tablette pour une prise en main plus agréable.

Autre point important pour la console, c’est la durée de vie de sa batterie. À plein régime, la console aura trois heures d’autonomies, ce qui est très correct, mais loin d’être suffisant. Nintendo se veut rassurant et précise que la console pourrait tenir jusqu’à six heures avec des jeux moins gourmands et une utilisation peu intensive. Ce qui semble plus convenable, mais qui limite aussi les possibilités de jouer lorsque l’on se déplace régulièrement dans les transports. Cela dit, si la batterie est usée, il faudra mettre la main au portefeuille pour envoyer la console à Nintendo. En effet, nous ne pourrons pas ouvrir la console pour changer personnellement la batterie. Toutefois, la batterie ne devrait pas vous lâcher aussi rapidement lors de ses premières utilisations. Nuançons notre propos en évoquant le fait que la console possède un chargeur USB-C. Techniquement, ce dernier permettrait à la console de se recharger plus vite, moyennant 90 minutes pour atteindre les 80 % de charge. Pour atteindre les 100 %, nous devrons patienter un peu moins de trois heures.

Si la batterie semble convenable, loin d’être exceptionnelle, la Nintendo Switch essaye d’en vendre sous le capot. Notamment, avec l’utilisation de MicroSD pour permettre de la place supplémentaire pour les jeux gourmands, The Legend of Zelda : Breath of the Wild par exemple, ou encore pour permettre l’installation des nombreuses applications qui arriveront sur la console. Outre tous ces éléments, la Nintendo Switch reste convaincante sur le papier. Dans les faits, elle effraie toujours les joueurs et ce n’est pas grâce à ses packs de jeux que cela va s’améliorer.

Deux packs pour commencer ?

La console débarquera donc dans deux packs avec un coloris différent. Le premier est un pack classique avec la console et ses Joy-con couleur gris. Le tout est fourni avec un adaptateur, un câble HDMI, des dragonnes et le Joy-con grip pour vous permettre de les maintenir comme une manette. Le second pack, quant à lui, possède les mêmes caractéristiques avec des Joy-con de couleurs différentes à savoir bleu néon et rouge néon.

Bien entendu, les packs sont vendus 299 euros sans jeu. Il faudra débourser quelques euros supplémentaires pour obtenir un jeu comme The Legend of Zelda : Breath of the Wild ou encore 1-2 Switch qui seront prévues au lancement de la console. Un choix assumé par Nintendo pour laisser le joueur maître de son style de jeu. Si nous notons la présence d’une seule paire de Joy-Con, il faudra réunir quelques euros supplémentaires pour obtenir de nouvelle Joy-Con, une manette contrôleur pro et bien d’autres accessoires pour la console. Ajoutons à cela, un line-up peu complet, tout de même intéressant lors de la sortie de la console le 3 mars prochain.

 

Un petit line-up, mais une fidélité des éditeurs…

Ce qui avait frappé les joueurs lors de l’annonce de la Nintendo Switch, c’était son catalogue de jeu décevant. Sans grande surprise, on y retrouvait du Zelda, du Bomberman, Just Dance ou encore Skylanders Imaginators. Avec le temps, nous avons appris que le line-up s’est étoffé pour s’adresser à tous types de joueurs. Vous retrouverez un listing ci-dessous des titres disponibles au lancement de la console :

  • The Legend of Zelda : Breath of the Wild
  • 1, 2 Switch
  • Super Bomberman R
  • Skylanders Imaginators
  • Just Dance 2017
  • I am Setsuna
  • World of Goo
  • Little Inferno
  • Human Ressource Machine

Dans le courant du mois de mars, les joueurs pourront jouer à :

  • Snipper Clips
  • Fast RMX
  • Has Been Heroes

Dès le printemps 2017 :

  • Mario Kart 8 Deluxe (sortie précise le 28 avril 2017)
  • Arms
  • Disgaea 5 : Alliance of Vengeance
  • Puyopuyo Tetris
  • RiME

En été 2017 :

  • Splatoon 2

En automne 2017 :

  • The Elder Scrolls : Skyrim

Pour la fin d’année 2017, voir le début d’année 2018 :

  • Super Mario Odyssey

Enfin, d’autres titres sont prévus pour l’année 2017, mais leur date de sortie est encore inconnue pour le moment :

  • FIFA
  • Minecraft
  • NBA 2K18
  • Sonic Mania
  • Steep
  • I Am Setsuna
  • Xenoblade Chronicle 2
  • Syberia 3
  • Dragon Ball Xenoverse 2
  • Ultra Street Fighter II

Outre la sortie de tous ces titres sur la console, on nous promet un suivi par de nombreux éditeurs afin de faire vivre la console. Bien entendu, il y aura Ubisoft avec ses lapins crétins et d’autres titres dont une exclusivité pour Beyond Good and Evil 2 ? Take-Two a également promis de proposer plus de titres sur la console de Big N. Cette dernière sera soutenue par le studio sur le long terme et pas uniquement avec NBA 2K18. Nous sommes curieux de voir les autres projets qui pourraient arriver sur Switch à cette occasion.

Ensuite, les joueurs auront accès à des jeux offerts par mois via l’abonnement en ligne. Ne vous attendez pas à des titres d’éditeurs divers, puisque c’est la nostalgie qui dominera les jeux offerts. Nintendo a dévoilé que les joueurs pourront obtenir des titres du catalogue Nes et Super Nes. De quoi renouveler l’intérêt pour les jeunes joueurs qui souhaitent connaître les jeux de leurs aïeux. Le seul hic, c’est que ces jeux seront gratuits que le mois durant lequel ils sont jouables. Si vous souhaitez continuer votre aventure, il faudra encore mettre la main sur la carte bleue pour conserver le jeu en question sur la console.

Comme vous pouvez le voir, la Nintendo Switch ne possède pas un line-up d’exception, axé sur des titres indépendants déjà disponibles que sur des exclues grandiloquentes. Toutefois, son catalogue s’étoffera au fur et à mesure que progressera l’année. En tout cas, la console ne manquera pas de plaire à tous et de s’adresser à tous. Ajoutons aussi les futures exclusivités à venir, dont un certain Fire Emblem qui ne manquera pas de surprendre et dont nous avons hâte d’en savoir davantage.

 

Un trailer qui résume le line-up de la Nintendo Switch

Les nouvelles fonctionnalités de la console

La Nintendo Switch essaye clairement de s’orienter au même niveau que ses concurrents. Si nous avons évoqué la présence d’un abonnement en ligne, il faut savoir que ce n’est pas le seul nouvel élément de la console. En effet, cet abonnement sera d’abord offert aux joueurs jusqu’en automne prochain. À partir de cet instant, l’abonnement en ligne serait proposé aux alentours d’une vingtaine d’euros. Une somme correcte pour un abonnement encore discutable puisqu’il ne propose pas réellement de contenu « convaincant » même avec ses jeux offerts.

Également, la console ne possédera pas de fonction multimédia, du moins pas à son lancement. Nintendo annonce qu’il souhaite faire de la Switch une console de jeu d’abord, avant de se concentrer sur le média center. Cela arrivera sûrement dans les mois après la sortie de la console, mais ce n’est pas la priorité de Nintendo pour le moment. Vous ne pourrez donc pas regarder Netflix sur votre mode tablette pour l’instant.

Le mot de la fin

En soi, la Nintendo Switch est une console curieuse, mais intéressante. Elle propose de bons éléments, mais fait aussi des choix douteux. Le succès sera sûrement au rendez-vous, mais c’est le manque d’exclusivités et de gros titres lors de sa sortie, le 3 mars prochain, qui décevront les joueurs. Pourtant, le catalogue s’étoffe de plus en plus au fil des mois et proposera un ensemble de jeux pour tous. Ceci dit, vous pouvez toujours retrouver nos impressions sur la console après la conférence de Nintendo, mais aussi l’avis de notre envoyé spécial qui a pu tester trois titres sur la console.

Afin de vous donner un avis sur ce qu’il faudra pour se faire plaisir avec la Nintendo Switch, vous pouvez aussi voir nos estimations pour vous équiper au minimum et pour profiter de la console au maximum. En tout cas, la Switch arrive très bientôt et nous sommes donc à la fois curieux et craintifs envers cette nouvelle console qui semble s’adapter à notre mode de vie actuel. Nous pouvons vous conseiller la console uniquement si vous êtes sûr d’y jouer de manière régulière et si vous êtes fans de Nintendo. Les autres pourront passer leur chemin et essayer d’attendre encore un peu que la console se tasse mieux en terme de prix, quitte à attendre des packs plus intéressants.

Ce n'est pas un lac, c'est un océan...

Laisser une réponse