Nintendo Switch – Les nouvelles itérations non hackables déjà piratées…

Nintendo Switch – Les nouvelles itérations non hackables déjà piratées…
Depuis quelques temps, Nintendo fait la grise mine ! Pourquoi ? Car depuis plusieurs semaines la Nintendo Switch subit de plein fouet le piratage avec un dongle ou des solutions logicielles ! La firme a réagi en sortant depuis peu une Nintendo Switch modifié qui devait-être inviolable…

Conscient de failles présentes dans leur console, la firme a sorti une Nintendo Switch en version 5.1 ayant des modifications pour contrer le piratage. Malheureusement, les hackers et pirates adorent relever les défis et se sont penchés sur la nouvelle Nintendo Switch disponible dans le commerce depuis quelques semaines. Dans un premier temps, ils ont vérifiés la présence de la faille dans la puce NVidia qui permettait au dongle et autres solutions de fonctionner sur les premiers modèles… Bien évidemment, cela ne marche plus sur la nouvelle itération de la Switch car Nintendo à patché leur console! Si la firme de Kyoto peut respirer quelques temps, il semblerait malgré tout que la nouvelle itération hardware de la Nintendo Switch ne soit pas inviolable comme nous l’explique le hacker fournissant le dongle !

Chers fans, nous espérons que vous profitez tous de votre week-end !

Récemment, nous avons appris qu’il y a une nouvelle révision de la Nintendo Switch qui est incompatible avec notre produit. Il ne s’agit pas simplement d’une incompatibilité avec le Dongle, mais plutôt d’une correction de ce fameux exploit « USB RCM ».

Naturellement, nous avons dû localiser une de ces nouvelles unités Switch pour en savoir plus. Notre nouvelle unité Switch nous est arrivée à la version 5.1.0 du firmware et nous avons découvert la chose suivante (désolé, il est temps d’être un peu plus technique) :

L’une des entrées IPATCH du fuse set (entrée #3) a été remplacée par un nouveau patch. L’ancien patch patche l’emplacement de bootrom 0x10fb3c avec la valeur « 00 20 » (mov r0, #0 in thumb), et le nouveau patch patche l’emplacement de bootrom 0x10769a avec la valeur « 00 21 » (mov r1, #0 in thumb). Ce nouveau patch met effectivement à zéro l’octet supérieur du champ wLength dans le code de manipulation du point d’extrémité USB RCM 0.

Ceux qui sont attentifs se demandent probablement comment nous connaissons les détails exacts de ce changement d’entrée IPATCH, puisque nous ne pouvons pas lire les fuses sans notre précieux exploit USB RCM, n’est-ce pas ?

La réponse est évidente : il y a plus d’un exploit COLDBOOT, et ce n’est pas seulement le WARMBOOT

N’ayez donc pas peur : nous vous livrerons une solution pour ces nouveaux Switch « non piratables » en temps voulu !

Une déclaration qui doit faire froid dans le dos chez  Nintendo, qui essaye tant bien que mal de protéger leur console Nintendo Switch fasse au fléau du piratage! Depuis peu, la société bannie les consoles piratés qui peuvent toujours être utilisées pour jouer en solo, mais il leur est impossible d’accéder à l’eShop ou encore de créer de nouveaux comptes Nintendo. (Voir cette actualité)

Big N semble bien décidé à mettre des bâtons dans les roues aux utilisateurs de la Nintendo Switch ne respectant pas les conditions d’utilisation de la console. Pour finir, nous vous rappelons qu’il est illégal de télécharger des jeux Nintendo Switch ou même de modifier la console ! Cela est répréhensible par la loi et Nintendo peut à tout moment engager des poursuites contres tout contrevenant.

*Cet article est rédigé a titre informatif et nous souhaitons bon courage a  Nintendo pour trouver une solution viable pour contrer cette menace!

Laisser une réponse