TEST – Okami HD – Lifting réussi pour un monument vidéoludique

Acheter le jeu

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler ? Ou peut-être pas aussi ? Il est vrai que Okami HD reste assez méconnu dans le domaine vidéoludique. C’est pourtant bien dommage au vu de la merveille qu’il constitue. Merveille qui a connu un nouveau lifting en décembre dernier pour une version encore plus aboutie. Retour sur l’historique d’un grand jeu et arrêt sur image sur son ultime édition.

test okami hd

Okami HD – un petit jeu qui fête ses onze ans tout de même !

Okami est sorti pour la première fois sur PS2 en 2006. Le jeu, réel succès d’estime, acclamé par la critique, mais malheureusement encore trop peu connu des gamers, s’est par la suite décliné également sur Wii en 2008. Puis, en 2012, il sort dans une version remise au goût du jour sur PS3.
Après sa sortie sur PS2 et son portage sur PS3, il aurait donc été injuste que la PS4 (et par la même occasion la Xbox One et le PC) ne bénéficie pas non plus de sa version propre, d’autant plus que de nombreux joueurs PS4 évoluaient sur des consoles de marques concurrentes à Sony au cours des années précédentes et qu’il n’est donc jamais trop tard pour eux de se rattraper en acquérant cette sommité du jeu vidéo !

Okami HD – Kézaco ?

Dans ce jeu d’action RPG réalisé en cel shading, vous aurez le plaisir de vous plonger à corps perdu dans le folklore du pays du Soleil-Levant en incarnant la déesse Amaterasu, apparaissant sous les traits d’un loup blanc légendaire (Okami veut d’ailleurs dire « loup » en japonais). Aux commandes des mouvements de ladite déesse, vous aurez pour mission de vous confronter à Orochi, démon de retour après une très longue période de calme et de sérénité. Pour ce faire, il vous faudra, grâce à un pinceau du meilleur effet, redonner vie à la nature environnante, mais aussi résoudre plusieurs énigmes et combattre les opportuns qui voudraient vous barrer le chemin.

Okami HD – Vous allez en prendre plein les mirettes !

Pour peu que vous n’ayez jamais touché à ce jeu vidéo et, au cas où vous ne l’auriez pas déjà compris en lisant les quelques lignes précédentes, préparez-vous à en prendre plein les yeux. D’une sublime beauté, à couper le souffle, cette nouvelle édition HD d’Okami sur PS4, Xbox One et PC, sera à son apogée si en plus vous jouez sur un écran HD 4K. Bien sûr pas à portée de toutes les bourses, mais le jeu est d’une telle qualité visuelle qu’il en suffirait lui-même à vous pousser à l’achat d’un de ces derniers bijoux de technologie.
Depuis 2006, il est vrai que le jeu n’a pas pris une ride et que les liftings successifs semblent lui rendre un peu plus honneur à chaque fois. Le parti pris du cel shading, pas toujours de bon augure, est ici parfaitement justifié avec les graphismes constitués de nombreuses estampes japonaises. Bref, sans avoir besoin de continuer à tergiverser pendant des heures, vous l’aurez compris : Okami est un beau jeu, une splendeur de chaque instant, une friandise pour les yeux !

Okami HD – Et en dehors des graphismes alors ?

Mais doit-on s’arrêter à un jeu sur une unique évaluation de ses seules qualités graphiques ? Que nenni ! Et c’est peut-être là que réside le coup de force d’Okami. Non content de nous servir un catalogue d’images toutes plus belles et poétiques les unes que les autres, il s’avère également que la bande son est impeccablement réalisée et composée de mélodies toutes plus jolies et envoutantes les unes que les autres. Bref, du côté de la technique, c’est un sans faute, du tout bon. A cela, il est indispensable de souligner l’aspect très original du gameplay assez inédit, qu’on ne retrouve dans aucun autre jeu. Ainsi, il vous faudra manier un pinceau afin d’interagir avec les décors, de faire apparaître tel ou tel élément dans l’environnement qui vous entoure afin de progresser dans le jeu. Il vous faudra même recourir à l’emploi du pinceau pour affronter les ennemis (quelle superbe allégorie que ce pinceau comme arme – plutôt que tel sabre ou telle épée – qui n’est pas sans rappeler les nombreux dessins opposant un crayon avec une Kalashnikov, pourtant apparus bien après Okami, parus suite à la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo en janvier 2015). Sur la PS4, le pavé tactile de la manette prend alors tout son sens et n’a peut-être encore jamais été utilisé à si bon escient.
Quant à la durée de vie, vous pouvez être tranquilles, vous en aurez pour votre argent : ce sont plusieurs dizaines d’heures qui vous attendent au cours de ce périple. Vous avez donc déjà tout intérêt à rebomber correctement les coussins de votre canapé afin de maximiser le confort de votre assise : votre fessier vous remerciera !

Okami HD – Est-ce vraiment si idyllique ? N’y a-t-il pas la moindre ombre au tableau ?

Bon allez, on ne va pas vous la faire à l’envers… On a cherché quelques défauts au jeu… et on en a trouvé, si minimes soient-ils…
En premier lieu tout d’abord, ce nouveau lifting d’Okami n’est que visuel. C’est déjà énorme certes mais pourquoi ne pas avoir pensé à du contenu supplémentaire, contentant ainsi les gamers de la première heure qui ont d’ores et déjà retourné le jeu dans tous les sens ? A noter tout de même la bonne idée des développeurs d’intégrer un mini-jeu lors des écrans de chargement, réduisant ainsi les temps morts de votre partie.
Ensuite, la caméra se montre occasionnellement capricieuse, ce qui occasionnera bien entendu quelques grincements de dents…
Enfin, si la bande-son est impeccable, il aurait été peut-être judicieux de diversifier les « voix » et autres gémissements et intonations des personnages rencontrés lors des cinématiques. En effet, ces effets de voix finissent par agacer à la longue et c’est dommage car c’était un écueil facile à éviter…

Conclusion

Okami est donc, vous l’aurez compris, un monument absolu du jeu vidéo, à ne manquer sous aucun prétexte ! Si vous n’y avez jamais touché, c’est le moment ou jamais de craquer : dans une version au lifting impeccable et à prix réduit, il serait dommage de se priver. Pour ceux qui auraient déjà joué à la version PS3, le rachat n’est pas indispensable… Quoique, il n’y a jamais de mal à se faire du bien à nouveau !

Points positifs

  • Le lifting HD, impeccablement réalisé
  • Okami n’a pas pris une ride en 11 ans
  • Des graphismes sublimes
  • Une mécanique de jeu originale, qui n’a pas son égale
  • Un grand moment de poésie…
  • … qui ne fait pour autant pas d’ombre à une bonne partie d’action !
  • Le mini-jeu lors des écrans de chargement
  • Une durée de vie de plusieurs dizaines d’heures
  • Le prix réduit

Points négatifs

  • Peu de nouveautés depuis la version originale de 2006, si ce n’est le lifting
  • La caméra parfois capricieuse
  • Les voix agaçantes lors des cinématiques
9

Exceptionnel