PES 2018

PES 2018

PC PS3 PS4 Xbox 360 Xbox One
7.5

Bon

5.5

JeuxCaptiens

PES 2018 – Ce qu’on attend de ce nouvel opus en solo

PES 2018
Konami fait remonter le niveau de chaque opus de PES d’année en année depuis le lancement de la nouvelle génération de consoles. (PS4 et Xbox One) Alors que PES 2018 va prochainement débarquer, on fait le point sur les nouveautés qu’on aimerait avoir.

PES 2018Ligue des Masters :

En terme de contenu, on sait déjà qu’on aura accès à la Champions League et différentes coupes continentales. Ce qui nous intéresse, c’est deux modes indissociables de la saga PES. Le mode Vers Une Légende qui avait séduit tant de joueurs à son lancement et l’indémodable Ligue des Masters. Il faut bien le reconnaitre, d’année en année, les évolutions concernant ces deux modes-là sont vraiment minimes et l’intérêt est de moins en moins prononcé.

S’agissant de la Ligue des Masters, le recrutement est beaucoup trop simple. On pouvait très rapidement avoir une équipe de folie et n’avoir plus vraiment de concurrence. Résultat, ce mode pouvait devenir lassant à cause du fait que le tout soit trop accessible. Avec PES 2018, on espère avoir droit à un système de transfert plus complexe dans lequel les joueurs ne signent pas juste pour une histoire de gros chiffres. Recruter Messi ou encore Cristiano Ronaldo devrait plus ressembler à un parcours du combattant qu’à une simple proposition avec beaucoup d’Euros ?

En plus de ce point, il serait également agréable d’avoir des objectifs en cours de saison afin de pimenter le tout. Faire évoluer X ou Y joueur, faire en sorte qu’un joueur marque tant de buts, etc. Bref, de simple objectif avec récompense à la clef pour rendre le tout moins monotone. Afin de dynamiser le tout, on pourrait aussi avoir quelques cinématiques variées et pourquoi pas des interviews.

Vers une Légende :

C’était LA grande innovation de PES lorsque ce mode avait été lancé. Match de détection, première signature dans un club qui ne joue pas grand-chose en dehors de sa survie dans l’élite, devoir se faire une place au sein de l’équipe. Bref, le mode Vers Une Légende, c’était au top, puis c’est devenu un mode assez fade dans lequel les matches s’enchainent et ou la lassitude peut vite être là. Il faudrait donc des éléments similaires à ce qu’on aimerait avoir dans la Ligue des Masters.

Dans un premier temps, le retour du match de détection ne serrait pas de trop, il faudrait ensuite qu’on nous propose un vrai challenge et ne pas réussir à être titulaire au bout d’une poignée de match alors que nos prestations sont vraiment loin d’être convaincante. Une place de titulaire doit se mériter et jusque là, il faut bien avouer que c’est assez facile. Ensuite, il faudrait une nouvelle fois avoir un système de recrutement plus intéressant. Ici aussi un système d’interview, de cinématique, d’objectif individuel et collectif apporterait plus de variété.

Les licences :

C’est un éternel problème, les licences pour le grand public ça compte. Bien évidemment et heureusement, il existe des patches pour avoir un jeu tout beau avec les maillots et noms officiels, mais il faut bien avouer qu’avoir un jeu dans cet état dès le lancement, ça serait parfait. Au lieu de ça, on se retrouve avec des compétitions d’Amérique latine ou encore d’Asie. Du contenu qui n’intéresse pas ou très peu l’Europe, mais Konami vise également les amateurs de foot de ces continents. Il serait également agréable d’avoir accès à plus de stades.

FUTO ou FUMA :

Il y a deux écoles chez les joueurs de PES. Ceux qui jouent avec les assistances (FUTO) et ceux qui désactivent les aides pour vraiment tout contrôler (FUMA). Il faut bien reconnaitre que le jeu jusqu’à présent est toujours pas mal assisté en FUTO, une passe arrivera sans trop de difficulté et une frappe à condition de s’appliquer trouvera au moins le cadre. Il faudrait faire en sorte que le tout soit un peu plus complexe sans forcément avoir besoin de passer en FUMA. Pour les joueurs qui jouent sans aides, il serait bien de développer des compétitions en ligne dans lesquels il est obligé de jouer comme ça.

La fatigue :

Si le système de flèche de forme impact sur les qualités du joueur, celui de la fatigue n’est pas assez prononcé. Un joueur épuisé continuera de jouer, de taper des accélérations sans risque de claquage ou autre. Faire en sorte que ce point soit accentué permettrait de prendre un nouvel élément en compte durant une saison à savoir la gestion de l’effectif.

Les centres :

Les centres, c’est l’arme redoutable des PES depuis des années. Fort à ras de terre où si vous vous visez la tête d’un de vos coéquipiers, il y a de très fortes chances pour que la concrétisation soit au bout. On espère donc que cette phase de jeu soit un peu moins décisive.

Ambiance & commentaires :

L’ambiance dans les stades n’est pas forcément la plus immersive. On espère que ça sera beaucoup plus sympa de jouer dans de grands stades avec plus de chants de supporters. Je prends souvent pour exemple la série des NBA 2K. Il se passe toujours quelque chose en tribune et les commentaires sont toujours au top. Dynamiques, ils sont toujours en train de parler. Je pense que Konami devrait largement s’en inspirer pour proposer une ambiance et des commentaires de qualité.

Système de notation :

Le système de notation dans les PES est complètement à revoir. Je me demande même si quelqu’un prend encore le temps de les regarder. Est-ce que quelqu’un a déjà eu un 10, ou encore un 2 ? Je me le demande sincèrement, bref, tout est à revoir sur ce point.

Les temps de chargement :

Il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin et de faire au moins la même chose que le concurrent. Au lieu d’avoir un temps de chargement avant chaque match, pourquoi ne pas proposer un mini jeu d’entrainement ? C’est simple et hyper efficace. Après, s’il y a de meilleures idées, je ne dis pas non.

Le mot de la fin :

Voilà selon moi les grosses améliorations qui seraient agréables d’avoir dans PES 2018. Alors j’insiste, mais cet article a uniquement pour but de dire ce qu’on aimerait avoir de neuf. On ne parle donc pas des points positifs du jeu. Il ne reste donc plus qu’à patienter jusqu’au 15 septembre pour voir et constater l’évolution qu’il y a entre PES 2017 et 2018. En attendant, vous pouvez déjà vous faire un avis en téléchargeant la démo de ce nouvel opus.

Laisser une réponse