Bon plan – Une PS4 avec 6 jeux pour 350€

ps4

À l’approche de Noël, les bons plans pour acheter une console sont légion. Encore une fois, c’est la PS4 qui se brade. On vous en parlait hier, Amazon proposait une offre avec Final Fantasy XV ainsi que quatre autres jeux, comme vous pouvez le voir ici. Cette fois c’est l’autre géant des achats en ligne, Cdiscount, qui nous propose un pack avec six jeux, mais en stock limité toutefois.

À l’occasion du Black Friday, propose ainsi pendant encore quatre heures encore (au moment où nous écrivons) son pack. Parmi les jeux proposés, on peut retrouver le très récent Dishonored 2, sorti le 11 novembre dernier. Et si vous êtes réticent puisque vous n’avez pas encore fait le premier opus, ça n’est pas grave. Cdiscount a pensé à tout et propose également le remaster du premier opus. Malin. Autre titre très récent, c’est Call of Duty : Infinty Warfare, sorti lui en octobre. En octobre sortait également Watch Dogs 2, et ça tombe bien puisque le jeu d’Ubisoft est également présent dans le pack. Trois titres vendus encore assez cher (même si Dishonored 2 se trouve ici et là à prix cassé). Un peu moins récent, l’offre comprend également Destiny : La Collection. Un titre certes remontant à septembre, mais regroupant tout de même toutes les extensions, ce qui fait pas mal d’heures de jeu. En revanche, le dernier jeu remonte tout de même à mai 2016 puisqu’il s’agit du jeu DOOM, le reboot de la licence phare.

L’offre est tout de même alléchante puisqu’il s’agit de jeu récent. En revanche, la qualité et le genre des jeux ne plaira pas à tout le monde puisqu’il s’agit presque que de FPS, hormis Watch Dogs 2. L’autre point négatif, c’est la PlayStation 4 elle-même puisque son disque dur ne contient que seulement 500 Go d’espace libre. Ce qui est bien trop peu maintenant. Reste tout de même que cette offre coûte 349, 99 €, ce qui ferait une économie de 300 € au prix fort.

 

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse