Bon plan – Une Xbox One avec dix jeux !

xbox one
En cette fin d’année, et à moins de quatre jours de Noël, peut-être n’avez-vous pas encore fait vos cadeaux. Pire encore, vous êtes persuadé que personne ne vous en offrira. Et si vous passiez enfin à la génération actuelle de consoles ? On pourrait croire que les meilleurs packs de consoles sont déjà partis, mais non. Certaines enseignes en gardent un peu sous le coude. Cette fois-ci ce n’est pas Amazon ou Cdiscount, mais Auchan qui sort l’artillerie lourde. Le groupe propose en effet une Xbox One avec dix jeux. Parfait pour jouer un bout de temps.

On ne va pas se mentir, si l’offre propose un gros nombre de jeux pour pas cher, la qualité n’est pas forcément au rendez-vous. Cependant, cela devrait vous satisfaire quelque temps, en attendant d’économiser pour les pépites de cette année. Quoi qu’il en soit, cette offre propose une Xbox One à 500 Go (c’est principalement là le point faible) à 320 €. Ce pack se compose donc de :

  • Rise of the Tomb Raider
  • Star Wars : Battlefront
  • Halo 5 Guardians
  • TitanFall
  • The Evil Within
  • Alien Isolation
  • Recore
  • Call of Duty : Ghosts
  • Sleeping Dogs
  • Thief

Ainsi, l’offre comporte un titre assez récent (Tomb Raider), mais comporte également quelques titres anciens (Sleeping Dogs, Alien Isolation) et tout de même encore bons. Ce qui fait le plus tache est finalement Thief, Ghosts, ou Recore, des jeux assez médiocres. Vous l’aurez compris, ce pack se destine surtout à ceux qui veulent rattraper leur retard, ou en tout cas jouer tout simplement. Ou pourquoi ne pas l’offrir à quelqu’un d’un peu moins tatillon que vous sur la qualité des jeux ? D’après les calculs d’Auchan, ce pack devrait valoir dans les 480 €, ce qui permet une économie de 33 % sur le prix. À voir, selon quel type de joueur vous êtes, ou à quel type de joueur vous voulez l’offrir.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse