Playdead illustre déjà son prochain jeu

Playdead illustre déjà son prochain jeu

Décidément, on arrête plus Playdead ! Les développeurs de l’excellent Limbo ont continué sur leur lancée avec le tout dernier Inside sorti l’année dernière. Les critiques comme les joueurs ont salué ce jeu qui allait encore plus que Limbo, lui-même déjà très apprécié. On attend donc fortement la prochaine création de Playdead, pour sortir (on espère) l’expression « jamais deux sans trois ! ». Il faudra certainement cependant patienter un peu pour voir arriver le jeu. Contre toute attente, une image du prochain jeu Playdead a déjà fait son apparition.

Comme pour teaser les joueurs, Playdead a en effet publié un artwork très mystérieux. On y voit un homme trainant quelque chose, dans un univers qui semble polaire, tandis qu’un météorite s’écrase. Bref, il peut s’agir de cela ou de toute autre chose avec Playdead. Quoi qu’il en soit, les développeurs ne semblent toujours pas portés sur la couleur ! Concernant une hypothétique date de sortie, il faudra être très patient. Les développeurs avaient déjà annoncé en 2011 qu’il faudrait attendre entre trois et quatre ans pour un la sortie d’un nouveau jeu. Inside est finalement sorti… six ans après ! Alors même si le développement a commencé il y a quelques mois déjà, inutile de se leurrer.

En revanche, on peut déjà annoncer que ce jeu se fera sans le cofondateur du studio : Dino Patti. Lui et l’autre cofondateur, Arnt Jensen, se seraient disputés sur des questions d’égo, d’argent et notamment sur la propriété des jeux. C’est donc à Arnt Jensen que revient le contrôle de la boîte et des jeux, tandis que Dino Patti a été gentiment remercié par L’Autorité danoise pour le commerce. « Gentiment », car l’homme a tout de même reçu 49 % de la valeur de la compagnie, soit environ 6, 7 millions d’euros. Une belle petite somme qui manquera également au développement du prochain titre de Playdead.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse