PlayStation Plus Avril 2017 – Découvrez la liste complète des jeux offerts

PlayStation Plus
Comme chaque mois, le ballet des jeux offerts reprend. Comme toujours, c’est Microsoft qui a tiré le premier, avec deux AAA offerts. Si l’on connaissait déjà l’identité de l’un des jeux offerts du PlayStation Plus d’avril, il manquait quelques titres. Avril approchant, Sony dévoile ses jeux offerts.

Sur PS4, commençons tout d’abord avec Drawn to Death, que l’on avait déjà évoqué. Il s’agit d’un jeu d’action multijoueur un peu spécial. En effet, tout le jeu ressemble à un gigantesque dessin de cours. Vous savez, le genre de dessin que l’on faisait sur nos feuilles à carreaux ? Le tout semble être très violent, très foutraque, mais aussi très brouillon. L’autre jeu PS4 offert, c’est Lovers in a Dangerous Spacetime. Sous son aspect enfantin, ce jeu propose un système diabolique. Vous devrez coopérer jusqu’à quatre joueurs dans votre vaisseau spatial. Plusieurs armes y sont disposées, à vous de vous coordonner pour détruire tous vos obstacles. Les amateurs de coopération et d’engueulade vont se régaler.

Sur PS3, il y sera question de réalité augmentée plutôt que de réalité virtuelle. En effet, les joueurs pourront télécharger Invizimals : The Lost Kingdom. Ceux qui ne sont pas adeptes des animaux virtuels pourront plutôt tuer de l’extra-terrestre à la pelle avec Alien Rage.
Enfin, les joueurs PS Vita et PS4 pourront télécharger en cross-play 10 Second Ninja X. Un jeu qui porte bien son nom puisqu’il faudra éliminer ses adversaires en dix secondes, en tant que petit Ninja. On finit par Curse’ n Chaos, un beat’em all à l’ancienne où le pixel art est de rigueur.

Encore une fois, pas sûr que les joueurs de matines Sony apprécient ce programme. Sans critiquer la qualité de ces jeux, ceux-ci sont clairement de niche et ne plairont pas au plus grand nombre. À quand un AAA dans le programme PlayStation Plus ?

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

1 Commentaire

  1. bon et bien la bonne nouvelle dans tout ça c’est que mon abo se termine le 14 et que je ferais des économies

Laisser une réponse