PlayStation va bien, Sony un peu moins

Sony Playstation

Il y a quelques semaines, Microsoft faisait son bilan de début d’année. Un bilan mitigé puisque si Microsoft va bien, son secteur jeux vidéo allait assez mal avec une perte de 3 %. Cette fois, c’est au tour de Sony de faire son check-up. On imagine celui-ci assez bon, puisque PlayStation est facilement leader incontesté du marché. Cependant, ce serait oublier que Sony n’est pas lié qu’aux consoles, et ses autres secteurs sont d’ailleurs en chutes, explications.

N’y allons pas par quatre chemins : PlayStation vient d’exploser son record, ni plus ni moins. Son chiffre d’affaires s’élève à 5 milliards d’euros, dont 411 millions de bénéfice. Un chiffre qui a été atteint en majeur parti par les ventes exceptionnelles de ventes de PS4. C’est 9, 7 millions de consoles qui ont été vendues sur ce dernier trimestre, contre 8, 4 millions en 2015. C’est le nouveau record pour Sony. À titre de comparaison, même la PlayStation 2 n’avait atteint que 8, 2 millions au plus. Les objectifs sont réussis pour PlayStation, qui a augmenté la vente de ses jeux, baisser le coût de production et la VR est dans le vert également. Les ventes numériques sont également très fortes avec 1, 75 milliards d’euros de revenus, ce qui est également un record. Toujours à titre de comparaison, Microsoft n’a fait que 927 millions d’euros sur la même période.

On aurait pu donner les félicitations à Sony, mais une ombre rôde sur le tableau. Si le marché smartphones s’est enfin stabilisé, c’est cette fois Sony Pictures qui s’écroule. Ce dernier voit rouge, avec une dépréciation de 891 millions d’euros. Ce qui entraîne toute la boîte dans a chute puisque Sony accuse -83 % de bénéfices par rapport à 2015. Pour rappel, Sony Pictures a sorti 10 films en 2016 contre 12 en 2015. Parmi ces derniers on retrouve de gros succès comme Sausage Party, Ghosbusters ou The Magnificient Seven. Cependant, 2015 comptait Spectre, Chappie ou Hotel Transyvalnia 2.

Il est assez intéressant de noter que si Microsoft va bien sur tous ses secteurs, sauf le jeu vidéo, Sony a du mal sur ses autres secteurs que le jeu vidéo. On note d’ailleurs que PlayStation a encore pas mal de ressources, puisque nombreux sont les gros titres à venir, à l’inverse d’Xbox, qui semble ne plus avoir de grosses cartouches.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse