Pokémon Epée et Bouclier : tout ce qu’il faut savoir

Pokémon Epée et Bouclier : tout ce qu’il faut savoir

Avec un pokémon direct et l’E3, nous avons énormément de nouvelles informations sur le futur titre principale de la longue série Pokémon : Pokémon Épée et Bouclier. On en profite pour faire le point et centraliser tout ce que l’on sait sur les jeux.

Nouvelle génération = nouvelle région

Voilà donc la 8ème génération de pokémon, qui dit nouvelle génération dit nouvelle région. Après la France et les île comme Hawaii, c’est au tour de nos voisins de Grande-Bretagne de voir leur pays recevoir une multitude de petits monstres. Galar nous présente des paysages typiques de la Grande-Bretagne que nous ne manquerons pas de parcourir de fond en comble. De plus, on peut observer en sud de la carte ce qui pourrait être Kalos, la région de la 6ème génération, peut-on imaginer une connexion entre les deux ? C’est peu probable, mais nous pouvons encore fantasmer.

Encore plus de bestioles

Le coeur des jeux Pokémon est sa collection de monstres à capturer et envoyer au combat. Nous avons déjà un aperçu des petits nouveaux qui arrivent dans Epée et Bouclier.

Les starters :

Ouistempo

Flambino

Laméléon

Les légendaires :

Zacian

Zamazenta

Les autres :

Moumouton

Corvaillus

Torgamord

Tournicoton

Blancoton (évolution de tournicoton)

Yamper

Impidimp

Breath of the Pokemon

L’une des grosses nouveautés de Pokémon Épée et Bouclier est une zone nommée “les terres sauvages”. Dans cette zone, pour la première fois dans un opus principal, nous pourrons voyager librement avec des pokémons sauvages qui se baladent de manière naturelle. Enfin, nous avons le droit à une caméra libre dans cette zone. Les pokémons présents changeront en fonction du lieu et de la météo, il faudra donc explorer un maximum. Graphiquement, cette zone saura rappeler The Legend of Zelda : Breath of The Wild de part sa direction artistique et sa faune très pastel. Vous pourrez même y rencontrer d’autres joueurs en temps réel et vous balader ensembles.

Cette zone n’était pas tous les jeux, malheureusement me direz-vous, nous retrouverons des zones plus classiques. Fini de bouger la caméra partout, on revient dans la formule que nous connaissons bien. Diverses routes et chemins reliant les villes de Galar à parcourir dans un sens et un autre pour attraper un maximum de Pokémons. La gestion des apparitions des pokémons sauvages est un mix entre Pokémon Let’s Go et le reste de la série. En effet, nous retrouvons des Pokémons physiquement présents apparaissant a environs 2 petits mètres de notre personnage, mais également des pokémons cachés dans les hautes herbes. Ces dernier apparaîtront via un “!” dans les hautes herbes et nous aurons le choix ou non d’aller les arracher à leur famille.

Kaiju-mon

Deuxième grosse nouveauté de cet opus : le système Dynamax. Après avoir méga-évolué et les attaques-Z, le nouveau gimmick introduit est de rendre géants les Pokémons durant les combats. Il seront alors plus grands et bien sûr plus fort durant 2 tours. Leurs capacités seront substituées par des versions plus puissantes. Néanmoins, contrairement à la méga-évolution et aux attaques-Z, il n’est possible d’utiliser le Dynamax qu’à certains moments de l’aventure, comme pendant les combats d’arènes.

Multijoueur

Le dernier ajout de cet opus est une nouvelle fonction multijoueur allant de pair avec le système Dynamax : les raids à 4 joueurs. Vous pourrez affronter avec 3 de vos amis ou inconnus un pokémon géant. Un seul d’entre vous pourra utiliser le dynamax durant le combat, il faudra donc accorder ses violons et opter pour la bonne stratégie. Un nouvel objet arrive pour capturer ces pokémons géant : la supercapsule pokéball. Si jamais vous ne trouvez personnes avec qui jouer, des PNJ viendront compléter l’équipe.

Encore et toujours Motisma

Motisma revient encore une fois au coeur du jeu et prendra possession de divers appareil électronique, dont votre Pokédex qui maintenant ressemble littéralement à un smartphone. En plus de cela, il pourra pénétrer à l’intérieur de votre bicyclette afin de la rendre plus rapide et même rouler sur l’eau tel un jet ski.

Tout le monde n’est pas invité

Tous les pokemons ne seront pas attrapa le ou transférable dans le jeu, seul les pokemons rencontrés à Galar pourront être transférer dans le jeu, il n’y aura donc pas de pokedex national. Voici la liste des pokemons que l’ont a déjà vu lors des trailer :

Kanto : Salamèche, Reptincel, Dracaufeu, Chenipan, Chrysacier, Papillusion, Pikachu, Raichu, Melofee, Melodelf, Goupic, Feunard, Taupiqueur, Triopiqueur, Caninos, Arcanin, Fantominus, Spectrum, Ectoplasma, Onyx, Rhinocorne, Rhinoferos, Magicarp, Leviathan, Evoli, Aquali, Pyroli, Voltali, Ronflex.

Johto : Hoothoot, Noarfang, Lampion, Lanturn, Pichu, Melodelf, Axoloto, Maraiste, Mentali, Noctali, Qulbutoke, Steelix, Farfuret, Demanta, Embrylex, Ymphect, Tyranocif.

Hoenn : Goelise, Bekipan, Tarsal, Kirlia, Gardevoir, Roselia, Wailmer, Wailord, Kraknoix, Vibranif, Libegon, Barpau, Milobellus, Skelenox, Téraclope, Okeoke.

Sinnoh : Rozbouton, Roserade, Apitrini, Apireine, Archéomire, Archéodong, Riolu, Lucario, Hippopotas, Hippodocus, Babimanta, Blizzi, Blizzaroi, Dimoret, Rinhastoc, Phylali, Givrali, Gallade, Noctunoir.

Unys : Nodulithe, Géolithe, Gigalithe, Tritonde, Batracné, Crapustule, Karaclée, Miamasme, Miasmax, Chinchidou, Pasmilla, Sorbébé, Sorboule, Sorbouboule, Viskuse, Moyade, Coupenotte, Incisache, Tranchodon, Gringolem, Golemastoc, Furaiglon, Gueriaigle, Solochi, Diamat, Trioxhydre.

Kalos : Sapereau, Excavarenne, Pandespiegle, Pandarbare, Psytigri, Mystigrix, Sucroquin, Cupcanaille, Sepiatop, Sepiatroce, Brutalibre, Mucuscule, Colimucus, Muplodocus, Nymphali, Grelaçon, Séracrawl.

Alola : Larvibule, Chrysapile, Lucanon, Froussardine, Tiboudet, Bourrinos, Nounourson, Chelours, Croquine, Candine, Sucreine, Mimiqui.

De nouveaux visages

Beaucoup de nouveaux personnages ont été dévoilés :

Le grand champion des arènes : Tarak

Son petit frère qui est également votre rival : Nabil

La professeure de la région : Magnolia

Sa petite fille et assistante, également amie d’enfance de Tarak : Sonya

Le champion de la 1ère arène : Percy

La championne de l’arène eau : Donna

A quand les prochaines informations ?

Durant le premier direct qui a dévoilé Pokémon Epée et Bouclier, le maillot de foot du héros indiquait “227” et le direct a été diffusé le 27 février 2019, lors du dernier direct du 6 mai, il portait un maillot “65”. Percy, le champion d’arène, portait lui un maillot “831” cela pourrait donc indiquer un Pokémon direct pour le 31 août.

Nous avons également une date de sortie pour Pokémon Epée et Bouclier sur switch : le 15 novembre 2019, en attendant, vous pouvez retrouver toutes les prochaines sorties Nintendo dans notre recap E3.

Laisser une réponse