Preview PES 2019 – Toujours plus fort !

Preview PES 2019
En plein euphorie de la coupe du monde de football, nous avons eu la chance de poser nos mains sur le prochain PES et ainsi tester la version présente à l’E3 2018. Le duel opposant FIFA, le mastodonte de chez EA et PES, le légendaire jeu de foot japonais de chez Konami, anime les fans de foot à chaque fin d’année. Mais quelles sont les armes de ce PES 2019 pour reprendre son trône ?

Une perte pour mieux repartir

PES 2019Alors que l’annonce choc de la perte des droits de la Ligue des Champions de PES au profit de son principal rival vient de frapper un grand coup, PES ne se laisse pourtant pas abattre et compte bien plaire au plus grand nombre avec ses modes de jeux Ligue des Masters et My Club, qui opère une totale refonte afin de se diversifier mais surtout de par son gameplay qui fait de plus en plus la différence.

Si vous aviez pris du plaisir sur PES 2018, cette nouvelle itération devrait définitivement vous convaincre. Le jeu est encore plus beau, le réalisme physique des joueurs est monté d’un cran. Que ce soit au niveau des visages, corpulences mais surtout de leur attitude extrêmement fidèle à la réalité. On peut encore regretter un poil de rigidité sur l’animation des visages lors des célébrations. Cela dit, en général vos joueurs préférés sont des plus ressemblants. Les jeux de lumière qui pouvaient être fade dans le dernier PES sont bien mieux travaillés dans cette édition 2019, qui voit d’ailleurs le retour des matchs sous la neige ! La neige aura d’ailleurs un vrai impact sur le gameplay.

Mais là où PES a su tirer son épingle du jeu dans cette génération de consoles, c’est bien sur son gameplay. Celui-ci est de plus en plus maîtrisé et les sensations se rapprochent d’un vrai match de foot. Dans PES 2019 les joueurs sont plus lourds à contrôler. Cela se ressent particulièrement lors des duels ou des accélérations. On a ainsi encore plus l’impression de contrôler un vrai être humain avec ses limites physiques. Cet aspect va encore plus loin au niveau de la fatigue de vos protagonistes qui se ressent beaucoup plus que précédemment et devient ainsi un élément à surveiller constamment.

La crème de la crème

PES 2019 se rapproche d’une vraie simulation qui plaira aux joueurs aguerri. La maîtrise du jeu vous demandera plusieurs heures avant de savoir parfaitement anticiper les mouvements adverses et construire vos actions. La prise en main de cet opus nous a pris quelques matchs car le jeu est moins assisté et beaucoup plus à la liberté du joueur. Les personnes qui vont découvrir la licence avec ce PES trouveront surement le jeu assez dur et bien trop technique par rapport à un FIFA très grand public. Cela dit, ceux d’entre vous qui recherchent le feeling d’un vrai match de foot avec toute la tactique que cela implique seront conquis !

La difficulté du jeu a eu droit à une belle remise en question également. Fini les frappes de 30m qui se dirigent en pleine lucarne. Dans PES 2019 il faudra réapprendre à jauger la puissance de ses tirs et être de plus en plus précis. L’IA a aussi gagné en difficulté, les gardiens sont bien plus vigilants, difficile à vaincre et profitent d’un nouveau panel de mouvements impressionnants lors des parades.

Du coté de l’aspect tactique du jeu, PES a toujours été le jeu qui vous permettait le mieux d’être un vrai manager devant votre écran. Nous pouvons saluer l’ajout des remplacements rapides durant les matchs, mais pas que. Il y a de meilleurs combinaisons durant les coups de pies arrêtés. Vous avez également la possibilité de dégager le ballon ou tirer un corner sur le joueur de son choix en maintenant le bouton L1 et en sélectionnant le bon joueur.

Même si la perte de la Ligue des champions fera sans doute du tort au jeu, Konami nous a assuré que ce n’est clairement pas le mode de jeu le plus utilisé par les joueurs. Le focus se fera donc sur la Ligue des Masters et MyClub qui auront droit à de nouveaux éléments dévoilés prochainement. En contrepartie des coupes d’Europe, PES 2019 verra l’arrivée de plusieurs nouveaux championnats européens et d’une PES League encore plus présentes sur la scène du e-sports pour les compétiteurs.

Conclusion :

Pour conclure, ce PES 2019 suit la lignée de l’excellent précédent épisode en proposant des améliorations dans tous les domaines pour encore plus de réalisme et une meilleure prise en main. Si FIFA a pris le partie d’être le jeu de foot ouvert à tous, PES se concentre sur les joueurs cherchant une expérience bien plus poussée et professionnelle. A vous maintenant de choisir le bon terrain !

Article réalisé par Arsène C.

Lire aussi : PES – De l’âge d’or du foot à la descente aux enfer : Quel avenir pour la licence ?