Prey lance une prévention contre les Typhons

Une présentation du bestiaire du jeu
Très attendu des joueurs, Prey se dévoile dans une nouvelle vidéo. Avec une campagne marketing qui place le joueur au cœur de l’action, la vidéo a l’occasion de développer un peu plus l’univers du jeu. En effet, il s’agit ici de présenter d’autres créatures du bestiaire. Le titre d’Arkane Studios et de Bethesda continue son bout de chemin avant sa sortie en mai prochain.

Le trailer de gameplay vous permet de découvrir l’ensemble des différentes sortes de Typhons disponible dans Prey. Un moyen de comprendre comment les créatures évoluent sur la station spatiale Talos 1. Également, vous pourrez voir les différents arsenal que vous pourrez récupérer pour les combattre.

Les développeurs décident aussi de montrer les pouvoirs de chaque Typhons. Par exemple, le Mimic pourra se dissimiler dans le décor en prenant la forme d’objet du quotidien. D’autres, comme le Fantome, vous attaqueront régulièrement au corps à corps et seront très résistants.

Autant de créatures qui tentent de vous barrer la route. Rappelons que vous contrôlez Morgan Yu, un scientifique de la station spatiale. Alors que tout se déroulait pour le mieux, une expérience scientifique tourne aux désastres et la station se retrouve être la proie d’une attaque extra-terrestre. Votre but est de comprendre les lourds secrets de Talos 1 et d’en savoir plus sur votre passé tout en combattant les Typhons.

Pour le moment, le jeu se dévoile petit à petit. Nous avons déjà eu l’occasion de présenter une phase de gameplay. Cette dernière montrait une des capacités de Morgan Yu. Il pouvait prendre la forme d’objet pour résoudre diverses situations avec le pouvoir des Mimics.

Prey sortira le 5 mai prochain sur PlayStation 4, Xbox One et sur PC. Pour les plus impatients d’entre vous, notre preview du jeu est disponible à cette adresse. Ceux qui sont intéressés par l’optimisation du jeu sur les différentes plateformes, un podcast de Gameinformer traîne encore sur les internet. Raphael Colantonio, le directeur créatif, a également l’occasion de revenir sur les différentes phases de production du titre, une interview qui se laisse écouter.

Ce n'est pas un lac, c'est un océan...

Laisser une réponse