Le prochain Bioware est reporté

bioware
Alors que Bioware vient de sortir Mass Effect Andromeda, et qu’il accapara une bonne partie de l’attention des joueurs, le studio a d’autres idées en tête. Il faut dire qu’il y a en fait trois studios Bioware, et que celui qui avait créé Dragon Age était en train de réaliser une nouvelle licence.

Maintenant que le couperet est tombé sur Mass Effect Andromeda, la nouvelle IP de Bioware Edmonton attire notre curiosité. On aimerait savoir de quoi il en retourne, bien que le résultat d’Andromeda nous fasse peur. Et nous ne sommes visiblement pas les seuls à avoir été déçus par ce résultat. Electronic Arts, sans doute méfiant, a préféré reportée la sortie du prochain jeu de Bioware. Ce dernier devait effectivement sortir pour début 2018. Seulement, vous n’avez rien vu du jeu, et nous non plus d’ailleurs. Dix mois avant sa potentielle sortie, Bioware n’avait encore rien montré du jeu. Ainsi, Electronic Arts reporte finalement le jeu à la prochaine année fiscale. Ce qui correspond, pour nous autres mortels, entre le 1er avril 2018 et le 30 mars 2019. Une longue fourchette et surtout une longue attente. On n’imaginait qu’EA préférait que le studio polisse correctement le jeu, afin d’éviter la foudre d’Internet. Les fans avaient bien rigolé (pendant un temps) face aux problèmes d’animations. Cependant, EA déclare que cela n’a aucun rapport :

Le choix que nous avons fait de retarder cette IP et ce qui est arrivé à Mass Effect Endromeda n’a rien à voir […] Dans notre processus créatif, nous avons remarqué qu’il y avait une grande opportunité dans la connectivité, les réseaux sociaux pour faire quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant, et nous pensons que personne ne le fera d’ici là.

Ainsi, le prochain jeu de Bioware serait en rapport avec des fonctions sociales jamais vues. Pourtant, Electronic Arts est bien connu pour avoir été l’un des premiers à miser sur les fonctions sociales.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse