Blood Covenant

Quake Champions

PC

Quake Champions sera un free-to-play !

Blood Covenant
Durant l’E3 2016, vous avez peut-être été surpris par l’arrivée d’un nouveau Quake. En effet, cela fait longtemps que la licence n’était pas revenue, et ce style de FPS ne contient plus que des fans de la première heure. Cependant, impossible de ne pas se rappeler avec tendresses des kills nerveux de cette licence.

Si Quake Champions vous donnait envie, mais que vous hésitiez encore, l’annonce d’aujourd’hui devrait vous décider. Bethesda Softwork a en effet annoncé que ce nouveau Quake sera un free-to-play. Mais on le sait tous, il y a bon et mauvais free-to-play. Comme vous le savez peut-être, Quake Champions disposera des… champions ! Soit des personnages différents ayant leurs propres capacités. Il y a quelques jours, nous vous présentions Nyx par exemple, capable de bondir sur les murs ou de devenir intangible. Bethesda entend surfer sur ce système. Alors qu’on aurait pu penser à un système de rotation traditionnel, comme dans de nombreux MOBA, Quake Champions sera fixe. Il n’y aura en effet qu’un personnage de jouable pour quiconque ne paie pas. Pour avoir les autres personnages, il faudra acheter le Champions Pack, ou bien louer les personnages. Bethesda n’a pas encore communiqué les prix et la durée de la location. En bref, le jeu (gratuit) ressemble plus à une démo qu’à un véritable free-to-play. Cela devrait être assez intéressant pour décider quelques centaines de joueurs.

On note par ailleurs que le jeu contiendra une monnaie virtuelle, les faveurs. Cela permettra de débloquer des défis, lesquelles débloquent des skins et personnages. Encore une fois, les détails nous échappent encore. On ne sait pas si les personnages seront débloqués pour de bon ou temporairement (ce qui se fait dans certains jeux). En revanche, si l’on peut débloquer des personnages en jouant, Quake Champions sera plus sur un modèle économique à la Rainbow Six Siege, qui a fait ses preuves. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

1 Commentaire

  1. #Overwatch

Laisser une réponse