Quid de PlatinumGames sur Switch ?

wonderful 101
Parmi les grands défenseurs de l’infirme Wii U, on pouvait compter sur PlatinumGames. Les développeurs ont en effet sorti deux exclusivités sur cette console. Que ce soit Bayonetta 2 ou Wonderful 101. Et sur Nintendo Switch ? PlatinumGames a-t-il appris la leçon de l’échec de la Wii U ?

On serait tenté de dire oui et non. Replaçons les choses dans leur contexte : si les jeux de PlatinumGames ont toujours été au moins bon (voire parfois excellents), ils n’ont pas forcément eu le succès commercial qu’ils méritaient. De plus, les divers projets menés récemment (Tortues Ninja, Transformers, StarFox) ne sont clairement pas les meilleurs jeux réalisés par le studio. C’est sans doute ce qui a freiné Microsoft, et qui a mis un terme à Scalbound. En somme, le studio semble dans une passe difficile, et tente sans doute de revenir à ses années de génie, comme le prouve l’excellent NieR Automata. Quant aux futurs projets, on s’attend à un jeu sur mobiles et un jeu PlayStation 4. Rien sur Switch donc ? Pas si sûr. Si Platinum Games n’a pas de réels jeux pour la nouvelle console de Nintendo, il pourrait bien porter ses créations sur Switch. Cela fait déjà un moment que le studio tease autour de Bayonetta, avec des images bleu et rouge rappelant ainsi… les Joy Con de la Switch. Cette fois-ci, c’est une image de Wonderful 101 qui est apparu sur le compte Twitter des développeurs. On y voit trois personnages du jeu jouant à la Switch.

Pour le moment, rien n’est officiel, mais le message semble pourtant on ne peut plus clair. On espère surtout qu’il ne s’agit pas d’un troll de maître. Cependant, le parc de Nintendo Switch étant bien plus important que celui de la Wii U, il serait intéressant de réaliser un portage de Bayonetta 2 et de Wonderful 101.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse