La réalité virtuelle se porte bien

HTC vive
Presque six mois se sont écoulés entre le début officiel de la VR dans nos foyers. Si l’on a déjà entendu Sony à ce sujet, on a peu vu de réactions chez HTC ou Oculus. Est-ce parce que les chiffres sont mauvais ? D’après de récentes interviews, ses concepteurs sont plutôt en confiance.

Games Industry a en effet pu recueillir les paroles de Dan O’Brien, le directeur général du Vive. Ce dernier semble particulièrement ravi du lancement du HTC Vive puisqu’il déclare avoir atteint le nombre de ventes qu’ils voulaient réaliser. Dan O’Brien a sa propre botte (non) secrète pour atteindre son pari : le non-jeu. Autrement dit, le HTC Vive et ses technologies auxiliaires servent également à d’autres utilités qui ne sont pas du jeu. Un aveu d’échec pour le jeu vidéo ? Pas pour Joel Breton (travaillant également chez HTC). Pour lui, les jeux se mettent difficilement en place, car les gros jeux prennent du temps à sortir, que ce soit de la VR ou non :

Les grosses productions prennent du temps à se créer, nous le savons tous […] Il y a encore beaucoup de choses qui se préparent, mais qui n’ont pas encore été annoncées […] En fait, chaque gros éditeur a désormais une équipe de développeurs VR.

Ce dernier reste confiant, notamment grâce aux prochains jeux qui devraient sortir. Il parie également que les problèmes que l’on rencontrait avant, que ce soit sur le développement ou sur le support, sont en train de disparaître, ce qui amènera à une très bonne année 2018 pour la VR.

Même son de cloche pour Jason Rubin, responsable stratégie chez Oculus. Pour lui, les jeux arrivent, notamment grâce aux partenariats qui se forment petit à petit. Cependant, il note également que les jeux déjà développés se vendent également très bien. Il déclare notamment :

De multiples jeux ont dépassé les 1 million de dollars de chiffres d’affaires, et les joueurs connectés ont joué 1, 3 millions d’heures cumulées dans nos cinq best-sellers depuis le lancement.

Des chiffres qui font plaisir à voir, mais qui occultent d’autres chiffres. Que ce soit chez HTC ou Oculus, aucune des deux entreprises n’a communiqué de chiffres de ventes. Même Sony l’a fait finalement assez tardivement. Si les deux compagnies se disent ravies, l’effet de masse ou encore de révolution n’est pas du tout présent.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse