Rising Thunder est offert en open-source après avoir été annulé

Même si le jeu vidéo à de quoi faire rêver, il reste une industrie, forcément cruelle. Les rachats, fermetures et autres annulations sont malheureusement monnaie courante. C’est le cas de Rising Thunder qui s’était annoncé en 2015. Cependant, ses développeurs ont préféré le mettre en open source tout de même.

La décision est on ne peut plus commune, et pour cause : dans le jeu vidéo, rien ne se créer, rien ne se perd, tout se transforme. Le dernier Brother in Arms a par exemple été annulé pour devenir Battleborn. Cependant, Radiant Entertainment ont voulu publier le jeu en l’état pour faire plaisir aux joueurs. Le téléchargement du jeu, intitulé cyniquement Rising Thunder : Community Edition, comprend le build de la version alpha ainsi que le code source du mode en ligne. Les options seront un peu limitées, mais le local et tous les personnages prévus seront toujours là ! Pour rappel, il s’agit d’un jeu de combat où des robots s’affrontent. La particularité du titre, c’est que, en dehors des trois boutons d’attaques plus ou moins forts, on trouve des attaques spéciales à sélectionner avant le combat. Chacune de ces attaques doit être rechargée avant d’être utilisée. Il faudra attendre janvier prochain pour pouvoir essayer cela.

Pour la petite histoire, si Radiant Entertainement a abandonné le jeu, c’est parce que le studio a été racheté par Riot Games. Si les joueurs spéculent sur un jeu de combat impliquant les personnages de League of Legends, il faudra encore attendre un peu. Les développeurs attendent le bon timing.

 

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse