rocket league dropshot

Rocket League

Nintendo Switch PC PS4 Xbox One
8

JeuxCaptiens

Rocket League sort son Dropshot et une mise à jour

rocket league dropshot
S’il y a bien un studio (et un jeu) que l’on peut respecter, c’est bien Psynonix. Plus d’un an après la sortie de son jeu, le studio continue encore et encore à soigner son poulain via des mises à jour régulières gratuites et intéressantes. Un luxe qui ne sied pas à tous les développeurs, il faut bien le dire.

On vous parlait d’ailleurs il y a quelques jours du mode Dropshot. Après le basket ou le hockey, c’est un mode totalement inédit qui fait son arrivée. En somme, lorsque le ballon touche le sol, il active une dalle. Si le ballon retouche une dalle allumée, celle-ci s’écroule (ainsi que tous les autres autour) laissant un beau trou. Il faudra ensuite mettre le ballon dans ce trou. Toute la difficulté réside autant dans le tir dans ces trous que dans l’esquive de ces derniers. Si un jour tombe dans un trou, il doit en effet attendre quelques secondes avant de repartir de plus belle.

Dropshot s’annonce très intéressant, mais ce n’est pas tout. Psyonix proposera quelques ajouts via cette mise à jour. Pour commencer, l’apparition du Drophshot donne lieu à six nouveaux trophées/succès. Il est également possible de trouver la nouvelle voiture Endo dans une caisse Turbo. Ces dernières débloqueront désormais des calques animés, des roues et autres éléments de customisation. La caméra du mode spectateur gagne en indication. Enfin, cette mise à jour est l’occasion pour la saison 3 du jeu de se terminer. Les meilleurs joueurs recevront des bonus, tandis que la saison 4 va pouvoir commencer. D’ailleurs, Rocket League continue dans sa lancée e-sport avec un bouton e-Sports Live Now pour suivre l’actualité. On rappelle que cette mise à jour est arrivée hier, sur PC, PS4 et Xbox One. À noter que la voiture Endo peut s’acheter directement pour un euro tout juste.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse