SAINT SEIYA Kotz : Une nostalgie réussie

SAINT SEIYA Kotz : Une nostalgie réussie
Saint Seiya Kotz (Awakening Knights of the Zodiac) est un jeu mobile né de la collaboration entre Yoozoo Games, Tencent et le célèbre auteur de la franchise : Masami Kurumada. C’est un Rpg stratégique au tour par tour sur l’univers de Saint Seiya. Par ailleurs, c’est la version européenne et américaine du jeu sorti, initialement, en Asie sous le nom de «Saint Seiya Awakening ».
Saint Seiya Kotz : début

Pour jouer à Saint Seiya Kotz, il faut créer un compte via de multiples possibilités : Facebook, Twitter, Google et Gtarcade. Le tout, sur un air d’un des célèbres génériques de l’anime ! la classe. Après cela, nous commençons notre épopée avec Seiya lors des tournois galactiques de l’histoire du sanctuaire. Ensuite, Jabu, Nachi, Shiryu puis Marine nous rejoignent rapidement. D’ailleurs, c’est une équipe bien équilibrée pour débuter et conquérir le cheminement de l’histoire. De plus, kiki nous guide et dévoile petit à petit les fonctionnalités du jeu grâce à son didacticiel intuitif.

Saint Seiya Kotz team

N’attendons plus et découvrons la profondeur du jeu.

UNE IMMERSION TOTALE DANS L’UNIVERS DE SAINT SEIYA

Saint Seiya Kotz nous propose une explosion d’immersion dans l’univers Saint Seiya. Que ce soit, dans le graphisme, les musiques originales, les interactions, les animations, les voix ou encore des répliques, le travail de Masami Kurumada est largement respecté. C’est une réelle prouesse graphique. Le coté 3D rajoute du détails dans les personnages et dans chaque animations. De quoi s’imaginer dans le rôle d’un(e) sauveur(se) de la déesse Athéna.

graphisme

En plus de ces performances, Saint Seiya Kotz rajoute de nombreux modes pour savourer l’œuvre titanesque de Saint Seiya. On y trouve les légendes de chevalier avec l’animation du manga. Mais aussi, le cheminement de l’histoire et la campagne annexe. Enfin, il y a un codex où l’on y trouve des animations, scènes et chevaliers de l’univers.

Mémoire  Saint Seiya Kotz

UN CONTENU PLUS QUE COMPLET

Nous avons accès à énormément de contenu pour monter en niveau. Des modes pvp, pve sont établis. De plus, des défis multijoueurs sont accessibles en passant par les salons de groupe ou par la légion.

Interface
Les Modes PVE

Premièrement, on retrouve, ici, le cheminement de l’histoire de Saint Seiya Kotz. Deuxièmement, nous avons les différents donjons de la campagne : détails de l’histoire, les boss pour des récompenses d’éveil, d’xp ou de cosmos, et les interactions avec les chevaliers. Troisièmement, les défis du jour ou de semaine. Il faut, alors, affronter des ennemis plus ou moins costaux comme le cycle astral, l’illusion stellaire ou encore les défis d’Athéna…. Par conséquent, tous ces modes ont le même but : récolter des composants et de l’expérience pour devenir le meilleur chevalier.

Campagne
Les modes PVP

Ici, on a également plusieurs choix. Les arènes de chevaliers où les joueurs s’affrontent ou font le choix de laisser l’ordinateur jouer pour eux. Le terrain d’entrainement où on réalise les défis des autres joueurs. Le mode arène qui fait office de didacticiel, cette fois, pour affronter l’ordinateur (qui est plutôt pve d’ailleurs). Les duels sacrés où l’on peut affronter les joueurs en direct, en inter-serveurs et se tester à tout moment. Enfin, les duels galactiques qui s’ouvrent à certain moment de la journée pour affronter les joueurs. De ce fait, un classement est établit. Il reste, juste, à gravir les échelons durant une saison. Une vraie compétition peut avoir lieu en pvp. Bref de quoi bien s’amuser en joueur contre joueur.

PVP
Les modes LEGION

Avoir une légion est bénéfique. On y fait des quêtes quotidiennes qui rapportent gros. L’échange de composants ou puzzles pour aider les autres membres à ouvrir des coffres ou obtenir des chevaliers. L’ assistance aux autres membres pour des quêtes en envoi automatique. Des défis solos mais dans un but collaboratif pour l’affrontement de boss et de chevaliers d’or. En effet, chaque dégâts apportés par un membre s’ajoutera au résultat final. Enfin, l’affrontement des légions. Un mode de collecte où il faut amasser plus de cristaux que l’équipe adverse en sachant que l’on peut bloquer en « duellant ».

Toutes ces contributions permettent de récupérer énormément de composants. Mais aussi, d’upgrader la légion pour plus de bénéfices et dépenser des points de légion dans le magasin principal.

Saint Seiya Kotz : LEGION
Des petit jeux annexes

Ici, on a, également, de quoi s’amuser tranquillement sans avoir à se battre. On a un système de jeu de société avec la grande aventure ; Les jeux de pince de kiki dans le trésor mystique ; Des chasses aux trésors avec le trésor du pope ; Une partie de chasse dans le mode orphelinat et des Quizz de Shaka où il faut répondre à des questions.

De quoi changer un peu de registre.

Jeux annexes

UN GAMEPLAY BASIQUE MAIS EFFICACE

La composition du gameplay
Saint Seiya Kotz : Gameplay

Saint Seiya Kotz est, donc, un rpg tour par tour stratégique. On a une composition max de 6 personnages. Lorsqu’un combat débute, un système de runes est en place. Il commence à 2 runes et monte jusqu’à 8 runes max sauf si vous avez un personnage qui impacte sur les runes comme kiki.

Le but étant d’affronter les teams mais également de survivre, il faut preparer sa team. Et ce, de manière à obtenir des combos tactiques. Pour cela, nous avons des choix possibles. Des gros dps, des dps multis, des healers, des « tankis » ou encore des supports. Tous ceci, régit par des catégories allant de C à S. Chaque personnage a son importance. De plus, certain chevaliers ont des combos grâce à leurs liens comme Shiryu et Seiya.

Énormément de tactiques à prendre en compte donc.

Un matchmaking équilibré
Matchmaking

Certes, commençons déjà par poser les points évidents. Généralement, on retrouve une June ou encore une Marine dans les Teams car ce sont des supports de survie coriaces. June, par son fouet partageur de dégâts et Marine qui est une healeuse remarquable. Mais attention ce n’est pas du tout une généralité car on peut aussi se séparer de ces personnages. Tout dépend de la Team que l’on a ou que l’on tire dans les invocations ou de notre choix personnel de jeu.

Les supports sont nombreux avec des capacités intéressantes. Des buffeurs, des réducteurs au silence, des contrôleurs pour empêcher les joueurs d’attaquer et j’en passe… De plus les chevaliers d’or sont équilibrés. On ne se retrouve pas déçu devant un chevalier plus q’un autre puisque tout dépends de la Team que l’on construit avec lui. À cet égard, les seules options où l’on peut « pleurer » sont minimes. Soit parce qu’il nous manque une capacité en particulier, soit parce que l’on souhaite notre chevalier fétiche. Qui est pour moi, par exemple, Shiryu et Saga.

Saint Seiya Kotz : Invocations

Vous l’aurez compris, selon nos tirages on peut toujours essayer de s’en sortir. Selon les comptes, on a plus ou moins de chance. Mais, dans tous les cas, on arrive toujours à sortir au moins  1 ou 2 chevaliers d’or. Il faut, juste, bien adapter sa Team et connaitre les chevaliers ou observer les Teams adverses. Si les connaissances et les guides du jeux sont acquis, l’adaptation de Team se fera toute seule. Sachant que les attaques sont relativement ressemblantes à ce que l’on trouve dans l’anime. On retrouve, par exemple, la célèbre charge du taureau et sa posture défensive. On se doute bien qu’il ne va pas lancer des cailloux ou être un super healeur^^

Le système de composants
Composants

Effectivement, tous ces modes permettent d’obtenir des récompenses en tout genre. D’abord, les pièces d’or qui servent à l’achat d’autres compos dans le magasin ou lors des raffinements. Des gemmes, qui permettent d’acheter également dans le magasin. Puis, les étoiles communes, avancés ou RA pour invoquer des chevaliers ; Des cœurs qui représentent l’énergie limite à dépenser pour l’histoire ou donjons ou activités du jeu ; Les fleurs qui permettent d’upgrader les maisons des chevaliers. Ensuite, des cosmos pour augmenter les statistiques des personnages. Des potions d’expérience pour monter le niveau des personnages. Les composants d’éveil pour le 7eme sens. Mais encore, des composants de raffinement pour augmenter les statistiques de cosmos. Des pierres de force pour ouvrir des trésors, et enfin, des pièces de puzzle pour obtenir des personnages…

Bref vous l’aurez compris , il y a énormément de composants à récupérer, dans ce jeu, qui sont essentiels dans l’optimisation de sa Team.

UNE OPTIMISATION DE PERSONNAGE RICHE

Teams

Une fois notre Team définit, il faut la bichonner. On peut monter en niveau de personnage par pallier de 20 par 20. L’utilisation de la réincarnation augmente la puissance et les étoiles. Pour cela, Il faut combiner d’autres personnages de même rareté ou des tomes de croissance. Ensuite, on peut, débloquer les sorts passifs avec des composants d’éveil pour le 7 eme sens. Ou encore, upgrader des compétences en fusionnant le même personnage ou des tomes de compétences. De plus, Il est possible d’assembler votre Team avec les liens qui donneront des petits bonus à votre Team. Tout ceci reste à votre bon vouloir.

Saint Seiya Kotz : Amélioration
Ce qui va changer les Teams et offrir un bon équilibre

Le système de cosmos. Tout le monde est libre de choisir les statistiques à apporter à ses chevaliers. Toutefois, il y a quelques détails à prendre en compte. Par exemple, si vous placez 3 pierres solaires de la même identité sur les 3 emplacements liés au solaire, vous aurez un bonus supplémentaire.

Il faudra, donc, de la chance dans les drops de statistiques sur les cosmos. Mais aussi dans la rareté qui va de B à SS. Tout ceci, ayant pour but d’optimiser au mieux vos besoins selon votre Team. Une fois le choix effectué, il faudra les upgrader en utilisant les autres cosmos dont vous ne vous servez pas et vos pieces d’or. Enfin, vous pourrez raffiner ceux-ci grâce aux composants de raffinement pour évoluer ou bloquer des statistiques.

Cosmos

Vous l’aurez, donc, compris, il est quasi impossible d’avoir une même team ou de ne pas trouver de contre à certains chevaliers. Chacun peut avoir ses chances. De plus, vous avez des guides pour vous aider dans la conception de Teams.

EN RESUME

Depuis le 10 septembre 2019, Saint Seiya Kotz récolte plus de 1 million de téléchargements et une 20 ene de serveurs à son actif. On peut dire que ce jeu est une réussite. Les 2 adjectifs qui reflètent ce jeu sont : complet et équilibré. On nous laisse la chance de pouvoir jouer nos « chouchous » sans se prendre de grosses raclées. On a énormément de modes mis à disposition et un choix relativement riche.

De plus, il y a du contenu quasi à chaque niveau avec des événements chaque semaine. Nous avons eu Shiryu du dragon au départ. Ensuite Aiolia du lion puis Aiolos du sagittaire. Et enfin, à ce jour, Shaka de la Vierge. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car Saga devrait arriver cette semaine.

Seul bémol q’on pourrait y apporter, c’est le temps, l’implication et les connaissances qui demandent beaucoup d’investissements et quelques petits bugs dans la traduction ou fin de phrases.

Vous pouvez suivre, également, nos aventures sur : Mario Kart Tour

Laisser une réponse