Seasons Of Heaven, l’exclusivité Nintendo Switch, se dévoile

Seasons Of Heaven

Nintendo Switch

Seasons Of Heaven, l’exclusivité Nintendo Switch, se dévoile

Seasons Of Heaven, l’exclusivité Nintendo Switch, se dévoile
Parmi les nombreuses interrogations à propos de la Nintendo Switch, on retrouve les questions de prix et de sortie évidemment. Mais la question des jeux reste également en suspens. À l’heure actuelle, si l’on devait faire une liste des jeux sortant sur la console, la tache serait difficile. Déjà pour des raisons de dates, mais surtout parce qu’une minorité de jeux a été annoncée. Il y a une semaine, Gameblog dévoilait une exclusivité de la console nommée Seasons Of Heaven. Le jeu, bien que mystérieux, semblait assez prometteur. Cette fois-ci, Seasons Of Heaven a son trailer.

L’histoire sera celle d’un petit garçon nommé Yann, atteint du syndrome d’Asperger (une forme d’autisme). Il est accompagné de son bouledogue français. Les deux personnages vont apparemment suivre un périple ensemble, dans des décors très naturels. Les environnements très enchanteurs nous font penser à beaucoup de jeux, et notamment à Ico. Bien sûr, on ne sait pour l’instant rien du titre, sur son gameplay par exemple. Impossible de savoir vraiment de quoi il s’agira et ce que le jeu attend du joueur. La seule chose que l’on sait pour l’instant, c’est que disposera, à un moment, d’un moyen de locomotion. On sait également que Yann et le chien pourront être contrôlés. Ils auront bien évidemment des compétences propres. Côté technique d’ailleurs, le jeu tourne sur de l’Unreal Engine 4. Pour en savoir plus, il faudra patienter jusqu’au 19 décembre prochain…

Ce qui retient notre attention dans ce jeu, c’est le syndrome d’asperger mit en avant. Pourtant, ce n’est pas la première fois que le jeu vidéo traite de trouble du comportement ou de maladie. On se souvient par exemple de That Dragon, Cancer traitant évidemment du cancer, puisque le fils du développeur était en phase terminale. Ou encore Neverending Nightmares, parlant de la dépression de son créateur. On est donc très intéressé de savoir comment le syndrome d’Asperger sera traité ici.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

1 Commentaire

  1. Hummmm, j’aime 🙂

Laisser une réponse