Skylanders Imaginators – Test

PS4 Wii U Xbox One
Les Skylanders sont de retour dans une nouvelle aventure. Avec Skylanders Imaginators, on va enfin pouvoir créer nos propres créatures afin d’affronter une énième fois Kaos.

Toujours sous la houlette d’Activision, ce nouvel épisode apporte avec lui une grosse nouveauté comme chaque année. Si les épisodes se suivent et se ressemblent en terme de gameplay, on a toujours droit à une innovation d’un épisode à l’autre qui a de quoi séduire le joueur. Cette fois, le joueur va pouvoir imaginer ses propres Skylanders. Afin d’y parvenir, il vous faudra un cristal. Le pack de démarrage en contient d’ailleurs 1 en plus de deux figurines et le socle.

S’agissant de l’histoire, Kaos a découvert le pouvoir ancestral de la magie de l’Esprit et s’en sert pour créer une armée de Doomlanders. Eon fait alors appel à tous les Maîtres du portail et aux Sensei, pour l’arrêter Kaos. Voilà donc le spitch du jeu dans les grosses lignes. Kaos est toujours aussi méchant et on est toujours aussi valeureux. Rien de vraiment innovant sur ce point là donc.

L’intérêt du titre est donc moindre que les années précédentes parce qu’on a l’impression de déjà vu. Alors que cette année, on peut imaginer nos Skylanders, l’idée peut faire penser à Swapforce. Dans celui-ci, on pouvait combiner deux créatures afin d’en faire une nouvelle. Cette année, la différence vient du fait qu’on est vraiment libre de créer un Skylanders comme on le souhaite. Cela dit, pour avoir des éléments de customisation, il faudra parcourir les différents niveaux afin d’en débloquer.

Comptez au grand maximum une dizaine d’heures en fonction de votre aisance dans le jeu et du niveau de difficulté. Notez d’ailleurs qu’un niveau extrême peut-être débloqué si vous terminez cet épisode une première fois. Comme chaque année, le jeu est jouable en coopération, un atout de taille qui apporte plus d’intérêt au titre. Bien évidemment, si vous souhaitez voir la totalité du jeu, il faudra comme chaque année passée à la caisse pour débloquer certains niveaux. Au total, il y a 31 cristaux de créations différents et 31 Skylanders pour cet opus dont Crash Bandicoot et le Dr Neo Cortex.

Visuellement, le jeu est soigné, mais ne marquera pas les esprits. Le moteur graphique reste le même et les développeurs ne se donnent pas vraiment la peine d’exploiter la puissance des nouvelles consoles. Cela dit, ne soyons pas trop exigent et gardons en tête que la licence est destinée à très jeune public. Le bestiaire quant à lui se répète et n’innove plus tant que ça.

Vous l’aurez compris, ce Skylanders Imaginators n’est pas forcément un indispensable. Cela dit, il reste une valeur sûre pour les plus jeunes fans de la licence. Cet épisode ne bouleverse pas la série et on sent que les développeurs commencent à sécher en terme d’inspiration. Enfin comme chaque épisode, tous les Skylanders déjà disponibles sont bien évidemment compatibles avec ce nouvel opus.

Vous pouvez retrouvez tous nos screenshots du jeu dans notre galerie.

Points positifs

  • Plus de liberté créative
  • Toujours aussi efficace pour les plus petits
  • La coopération est un vrai plus
  • Les mini-jeux

Points négatifs

  • Pas si innovent que ça
  • Scénario qui ne décolle pas
  • Micro transaction trop mises en avant
  • Un cristal = un Imaginators
7

Bon

Laisser une réponse