TEST – Splatoon 2 passe la seconde couche !

Après avoir enchanté les joueurs sur Wii U, Splatoon est de retour sur Nintendo Switch. Un nouvel opus implique des nouveautés et pas des moindres pour cette nouvelle licence de Nintendo. Multijoueur plus complet, nouvelles fonctionnalités et présence d’un mode solo plus élaboré, Splatoon 2 est-il l’incontournable titre Switch de cet été ?

Splatoon 2 testYamete Kudasai Senpai

Splatoon 2 testAvant d’attaquer son mode multijoueur qui constitue environ cinquante pour cent de l’aventure, Splatoon 2 dispose d’un mode solo avec un léger scénario. En effet, votre personnage se rend dans différentes aires de jeux où il doit affronter les terribles Octariens. Son but : récupérer les poissons-charges qui pourraient les aider à se confronter à leurs ennemis. Une histoire simpliste, mais qui cache quelques rebondissements bienvenus.

Pour tout dire, l’histoire de Splatoon 2 est un prétexte pour aider le joueur à cerner les mécaniques de gameplay. En effet, le récit est une guerre classique entre deux camps dont l’un ressortira vainqueur, mais c’est surtout pour son aspect tutoriel que l’on s’amuse à le faire. Le mode histoire permet d’utiliser chaque arme disponible afin d’en comprendre les subtilités pour affronter les Octariens. Bien entendu, tout ceci se passe dans des niveaux à la Mario où le joueur évolue de plateformes en plateformes tout en résolvant des séries d’énigmes où en affrontant des vagues d’ennemis. Le mode Solo est pensé pour tous, avec la possibilité de tester plusieurs combinaisons d’armes et d’attaques spéciales.

Comme dit plus haut, son utilité est purement orientée vers le training du joueur. Le mode solo se suit assez facilement, on s’amuse même à noter l’humour subtil et détaillé, des petits jeux de mots acceptables et des combats de boss convainquant. Outre l’aspect récit initiatique, ce mode propose également des objets à collectionner. Sous la forme de feuille de journaux et de cristaux, le joueur peut suivre une histoire dans l’histoire par les papiers qu’il doit récupérer. Les cristaux serviront à améliorer ses armes pour faire plus de dégâts. Néanmoins, il faut examiner son environnement avec parcimonie afin d’obtenir les divers objets à collectionner.

Véritable tutoriel complet, le mode solo de Splatoon 2 vous fera passer de bon moment. Il vous sert surtout à vous entraîner pour être bien meilleur face aux adversaires en lignes. Ce dernier est plutôt stable, mais nous aurons l’occasion d’y revenir bien plus tard au cours de ce test. Pour en revenir à l’histoire, ne cherchez pas le récit du siècle, mais laissez vous porter par cette aventure atypique avec des petits êtres tentaculaires.

Et la direction artistique alors ?

Splatoon 2 TestPas de surprise pour la direction artistique qui s’avère être convaincante. Dans un premier temps, le mode solo bénéficie de décors en constante évolution. Le joueur est incité à toujours se mouvoir à la manière des différentes aires de jeux. On peut regretter quelques environnements qui manquent de panache, mais il faut avouer que Nintendo s’est donné les moyens de créer des univers différents à chaque niveau. De plus, les différents levels prennent une tout autre dimension lorsque le joueur y utilise ses pistolets à peinture. En effet, la texture de chaque peinture et la manière dont elle réagit avec l’environnement sont intéressantes sur le plan visuel. À titre d’exemple, s’il y a deux couches de couleurs opposées, l’une au-dessus de l’autre, et que l’on regarde dans le détail, on remarque facilement qu’il y a la présence de deux couches. Les deux couleurs se superposent donnant un effet de surplus de peinture.

Autre aspect intéressant, le nombre de niveaux et de cartes multijoueurs. Le mode solo compte plus de trois zones de jeux avec un nombre aléatoire de niveaux, en comptant les combats de boss. Chaque zone possède ses particularités et il faut user des différentes techniques acquises pour résoudre les casse-têtes ou atteindre les différents niveaux. En constante évolution, le mode solo a de quoi vous faire patienter si vous en attendez d’avantages du mode multijoueur. Ce dernier est tout aussi fourni par le développeur. En effet, les joueurs pourront jouer à six cartes dans trois modes de jeux différents. Pour le moment, nous savons que le contenu évoluera avec le temps grâce à des contenus téléchargeables offerts.

Néanmoins, les différentes cartes disponibles seront comblées les joueurs. Assez grande pour permettre de combattre en 4 VS 4 et pour réussir à rendre le jeu fun, Splatoon 2 bénéficie d’un multijoueur fourni sur le plan visuel. Chaque arène à ses particularités, ce qui rend le jeu plus agréable à jouer, mais beaucoup moins répétitif également. Enfin, il nous faut évoquer le hub principal qui constitue l’accès à l’ensemble des modes de jeux. Dans ce dernier, le joueur peut accès au mode solo par une trappe, au mode multijoueur par une immense battisse, un magasin où il peut acheter des améliorations et des vêtements via la monnaie du jeu et il peut se nourrir pour gagner plus d’expérience et gravir les échelons plus rapidement. L’univers de Splatoon 2 est déjanté et fun à souhait. Le joueur évolue dans des zones de jeux inspirés, rarement répétitives où il côtoie des univers très humoristiques. Le titre ne se prend pas au sérieux et l’on ressent ce parti pris sur l’ensemble du titre.

Un gameplay fourni ?

Splatoon 2Jeu de tir à la troisième personne, Splatoon 2 use de mécanique du premier opus. On y retrouve un gameplay similaire à la fois simple et très addictif. En effet, sans grande nouveauté, Nintendo l’adapte à ses joy-con usant des capacités du gyroscope ou des deux joysticks. Nous pointons bien le « ou », car l’option est sélectionnable dans les menus du jeu et il est plus agréable de jouer au titre avec l’utilisation des joysticks. Ainsi, le jeu est simple, une touche pour tirer, une autre pour viser, le reste servant à recharger et à lancer une arme spéciale. Les spécificités du gameplay ont lieu dans l’utilisation des différentes armes et de l’utilisation qu’en font les joueurs. Par exemple, il y en aura pour tous les goûts. Du simple pistolet au fusil Sniper, chaque arme possède ses qualités et ses défauts qu’il faut maîtriser pour réussir à gagner. Bien entendu, les règles du jeu changeront en fonction du mode dans lequel s’implique le joueur. Chaque arme est personnalisable et de multiples combinaisons sont disponibles pour permettre de trouver son style. Le tout est intuitif et efficace rendant les parties dynamiques et intéressantes. Les armes spéciales servent également à causer énormément de dégâts et auront toutes une fonction différente. Certaines agiront comme une bombe de peinture et explosera tout sur son passage, d’autres vous permettront d’utiliser des mitrailleuses de peinture surpuissante.

Dans le mode solo, il est libre de progresser à sa manière afin de connaître les tenants et aboutissants de chaque arme. En multijoueur, nous retrouvons le mode guerre de territoire qui vous demande d’arroser de peinture l’ensemble de la map. Bien entendu, vaincre vos adversaires vous rapporte plus d’expériences afin de gravir des échelons et de débloquer différents items pour personnaliser vos fusils. Néanmoins, Nintendo a rajouté un nouveau mode jeu entièrement destiné à la coopération. Nommé Salmon Run, le joueur doit survivre face à des vagues d’ennemis et combattre différentes créatures du bestiaire. Un moyen efficace d’être aidé pour progresser, mais aussi de jouer de manière fun et ludique au titre. Autant dire que Splatoon 2 ne manque de contenu pour égayer vos soirées entre amis ou pour votre simple amusement personnel. La prise en main est efficace et le joueur prend rapidement ses aises. Il faut nuancer le propos en ajoutant qu’il faut régulièrement jouer pour ne pas être frustrer. En effet, Splatoon est un titre qui demande de l’exigence en multijoueur et ce n’est qu’en jouant régulièrement que vous pourrez y trouver un second intérêt au jeu. Un parti pris radicale, mais bien intégré dans le jeu.

Le hub principal du jeu se décline en une grande place où vous pourrez rencontrer d’autres joueurs. Ici, vous aurez un aperçu des différents accès aux modes de jeux, mais aussi à une boutique pour personnaliser armes et personnages. Un menu simple d’accès grâce auxquels vous pourrez choisir votre style de jeu favori. De plus, le HUB présente un restaurant qui aide votre progression de niveau. Grâce à la monnaie récupérée en jeu, vous pourrez acheter des repas qui augmenteront votre expérience. Par cette progression intéressante, vous pourrez débloquer plus facilement du contenu pour gagner vos futures parties. Simple d’accès jusque dans son hub principal pour évoluer de mode en mode, Splatoon 2 ne laisse pas le joueur s’ennuyer tout au long de ses parties. À noter que la jauge de progression est assez simple à faire évoluer et qu’il faut jouer quelques parties pour pouvoir être totalement opérationnelle.

Splatoon 2 exploite parfaitement la Nintendo Switch. Le joueur évolue constamment dans un titre où l’humour ne s’arrête jamais. Sa prise en main, simple, facilite l’implication du joueur qui souhaite progresser de plus en plus rapidement et surtout démontrer l’étendue de son talent dans les modes classée au niveau mondiale. De nombreux défis l’attendent et Nintendo assure le coup pour faire évoluer le contenu du jeu. Un contenu qui se renouvellera pour éviter l’ennui du joueur en quête de découverte. Néanmoins, Splatoon 2 possède quelques défauts à savoir un gyroscope obsolète si l’on se sert des Joysticks ou encore un début poussif pour pouvoir jouer à l’aventure. Pour le moment, on peut dire que l’on fait facilement le tour de l’aventure au vu du peu de contenu disponible, six cartes au total, mais l’arrivée de nouvelles maps gratuites devraient aider le joueur à ne pas s’ennuyer.

Une bande-son fun ?

Sans surprise, on retrouve ce qui faisait la force du premier opus. Une bande-son décalée, totalement en accord avec son univers. On s’amusera à rire des bruitages, bien qu’ils paraissent crédibles en utilisant les tirs de peintures. Néanmoins, elle ne restera pas mémorable, puisque vous serez surtout concentré à développer votre personnage ou à grimper de niveau.

Conclusion :

Splatoon 2 est un jeu qui prône le fun sans délaisser la difficulté. En effet, tout paraît simple d’accès, mais le titre se veut très exigeant forçant le joueur à s’améliorer toujours plus pour gagner. Dans le jeu, soit on s’investit totalement, soit on le laisse moisir, mais dans tous les cas, seuls les plus fidèles à l’aventure pourront s’insurger contre les joueurs adverses. En plus d’un multijoueur complet, le titre d’un mode solo sympathique qui mise sur son second degré. Ajoutez des modes coopératifs où le travail en équipe est de mise et vous tenez l’un des titres phares de cet été pour la Switch. On en reprendrait bien une couche en espérant voir un épisode 3 plus fourni.

Points positifs

  • Fun et addictif
  • Un gameplay maîtrisé
  • Un mode solo plus élaboré
  • Les différents modes de jeux
  • Le mode Salmon Run est très fun
  • La durée de vie
  • La direction artistique du titre

Points négatifs

  • Une simple évolution du premier sans grande amélioration
  • Quelques redites et des temps d'attentes assez long
  • Des parties vraiment trop courtes
8

Super