Sunset Overdrive 2 : La fin d’une exclusivité ?

Sunset Overdrive
Annoncé un an après l’arrivée de la Xbox One, Sunset Overdrive soufflait un vent de fraîcheur. Notamment parce que pour une fois, le studio Insomniac Games (réputé pour ses Ratchet & Clank entre autres) s’éclipsait de chez Sony. Loin d’être mauvaise et plutôt fun, le TPS d’Insomniac Games s’est pourtant vite fait oublié.

Pourtant, le studio n’est pas près de lâcher la licence. Tout d’abord, Insomniac Games a voulu porter le jeu sur PC. Chose qui ne s’est pas faite puisque Microsoft possède les droits et n’a toujours pas levé le petit doigt pour que cela se fasse. Cependant, si Microsoft possède les droits du premier opus, elle ne possède pas la licence… Insomniac Games pourrait donc bien sortir un deuxième épisode, en faisant sauter l’exclusivité bien sûr. C’est d’ailleurs ce qu’a « menacé » Ted Price, CEO d’Insomniac Games, lors d’un entretien pour GameInformer :

Il faut demander à Microsoft. Mais, avec ou non la permission de Microsoft, Sunset Overdrive grindera à nouveau.

Une chose est sûre donc, Sunset Overdrive 2 est clairement envisagé. Ted Price renfonce d’ailleurs le clou, au cas où les choses n’étaient pas claires :

On adore notre licence et c’est nous qui l’a possédons, donc peut-être que vous verrez encore notre Sunset Overdrive dans le futur. On ne fait pas de promesses ni de planning, mais c’est quelque chose qui tend vers notre volonté de créer des expériences inédites

Insomniac Games est loin de bannir Microsoft, mais la balle est dans leur camp. Ce serait une très bonne aubaine pour le constructeur qui manque clairement d’exclusivité pour les mois à venir. Cependant, soyons francs, Sunset Overdrive 2 n’arriverait avant deux ans minimum. Insomniac Games est en effet à l’œuvre sur Spider-Man, et aucune image n’a encore été vraiment dévoilée. Il faudra se révéler patient pour avoir des nouvelles de ces deux prochains titres. En attendant, Phil Spencer doit être en train de se poser la question de Sunset Overdrive 2.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse