super mario run

Super Mario Run

iOS Smartphone

Super Mario Run fait moins bien que prévu

super mario run
Ça y est, le fameux Super Mario Run est enfin sorti sur Android ! Une sortie certainement attendue par de nombreux fans, mais surement aussi par Nintendo. En effet, le bénéfice du jeu sur iOS est certes important, mais le jeu n’a pas trouvé son public sur sa longueur. On pouvait donc espérer que Super Mario Run soit meilleur sur Android.

Cependant, Tatsumi Kimishima, le président de Nintendo, a déclaré au Nikkei Asian Review que le jeu ne s’est pas tellement bien vendu. Ou plutôt, le président pensait que le jeu se vendrait bien plus. Celui-ci ne donne pas de réels chiffres, mais déclare que Super Mario Run n’a pas atteint ses objectifs. Cependant, Nintendo est loin de s’apitoyer et espère que Fire Emblem Heroes corrigera le tir. Et pour le moment c’est plutôt réussi. Si Super Mario Run est à la 117e place de l’Appstore, Fire Emblem Heroes est 48e. Serait-ce parce qu’il est plus récent ? Pas si sûr. Le modèle économique est bien différent. L’un est une version d’évaluation que l’on peut débloquer pour 10 €, tandis que l’autre est un free-to-play aux multiples microtransactions. De plus, on ajoutera que Super Mario Run est un énième jeu d’un genre particulièrement actif sur smartphones.

Étrangement, Nintendo tient à préciser tout de même qu’il préfère le modèle économique de Super Mario Run. Une décision difficile à comprendre quand on sait que le prix a sans doute été un terrible frein à l’achat. De même, les jeux les plus vendus sur smartphones (et les plus lucratifs) sont des free-to-play. Sans doute Nintendo cherche-t-il à partager ses mascottes et principales licences sur d’autres terminaux que ses consoles. Se faisant, les jeux Nintendo sur smartphones n’ont peut-être pas de but véritablement lucratif, mais purement promotionnel. On a hâte de voir comment Nintendo va traiter le prochain Animal Crossing sur smartphones.

 

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

1 Commentaire

Laisser une réponse