Super Nintendo World – un parc d’attractions dédié aux fans de Nintendo en chantier

Super Nintendo World – un parc d’attractions dédié aux fans de Nintendo en chantier
Vous avez prévu d’aller au Japon en été 2020 ? Cette date est non seulement celle des Jeux Olympiques prochainement prévus, mais aussi l’ouverture d’un parc d’attractions peu commun, le Super Nintendo World. Annoncé au printemps 2015, les travaux ont démarrés officiellement début juin 2017. A cette occasion, la cérémonie d’ouverture du parc en chantier s’est accompagnée du créateur de Super Mario Bros, Shigeru Miyamoto. Voilà plus de trente ans que le premier jeu Super Mario Bros est sorti en 1985 sur NES, canonisant le personnage en icône du Japon. Lieu qui rendra tous les fans et leurs amis, nostalgiques d’une autre époque dans ce futur endroit magique à la concurrence directe avec Disney.

Au printemps 2015, Nintendo et Universal Parks & Resort ont annoncé la création d’un super parc d’attractions du nom de Super Mario World, dédié à tous les fans petits et grands. Plus encore ce sont trois univers à thème Nintendo qui seront construits dans le monde notamment via Universal Studios Japan, Universal Orlando Resort et Universal Studios Hollywood.

Dernières illustrations d’un voisin du futur parc

Le 1er août 2018, via Twitter, un voisin du parc à aperçu les travaux et suivant l’avancée du travail, en a transposé les croquis ce dessous.  On distingue un grand chemin orné d’un grand tuyau vert qui mène au parc par lequel les visiteurs devront passer.  Cette route sinueuse sera certainement bordée de plantes et mènera vers des attractions grandioses comme le château de Peach, le château de Bowser, en tenant compte que la zone s’étalera sur deux étages. On voit sur la dernière image 3D naturellement extrapolée le rendu final de ce à quoi devrait ressembler le parc peu commun.

Les créateurs de l’univers Nintendo et leurs personnages légendaires vont un peu mettre la main à la pâte et aider les équipes en charge de la création des attractions du parc. Leur premier but étant de rendre les personnages mythiques vivant, retranscrire l’action et l’aventure issus de la saga Mario sur les  consoles Nintendo de façon à ce que tout soit fidèle le plus possible et captivants.

Cérémonie d’inauguration des travaux

Début juin 2017, Universal Studios Japan ont organisé une cérémonie de commencement des travaux avec en vedette, le créateur de Super Mario Bros  Shigeru Miyamoto, qui a la responsabilité de la supervision du projet depuis le printemps 2015.

Pendant cette cérémonie,  la mascotte était présente, et le petit malin ne s’est pas retenu de casser de la brique, de sauter des Koopa Troopa et des Goomba, en se glissant dans les tuyaux.  Cet évènement été surtout l’opportunité pour Nintendo de diffuser une vidéo avec maintes images virtuelles qui donne une petite idée de l’ambiance magique qui régira ce Super Mario World. Le studio a également annoncé qu’il y aura une attraction bien connue dans la saga Mario, à savoir Mario Kart.

Chantier en cours en avril 2018

L’image ci contre est issue du Theme Park University et montre bien le parc vu du dessus avec les futures attractions. Elle n’est pas de très bonne qualité mais on parvient à distinguer où seront construites certaines attractions comme Mushroom Kingdom, Kirby’s Kids Playland, Zelda’s Kingdom (le royaume de Zelda), Donkey Kong Island (L’île de Donkey Kong), Princess Peach’s Castle (le château de la princesse Peach) voire même un centre d’entraînement Pokémon.

Ci dessous voici les dernières images du chantier qui datent du mois d’avril 2018 et l’avancement des travaux actuels, autant dire que pour le moment, on ne distingue pas encore grand chose des futures attractions.

 

Super Nintendo World ouvrira ses portes au parc Universal Studios Japon avant l’été 2020, soit pile pour les J.O. à Osaka. Comme on a pu le voir, au travers des paragraphes, le projet est gigantesque, et si je n’ai pas réussi à en trouver une approximation du coût total, vous pouvez être sur que cela s’élève à des centaines de milliards de dollars. Rien que la partie « Harry potter » coûte déjà à elle seule , 44 millions de dollars. Sans oublier le budget publicitaire mené sur l’archipel et très bientôt dans le monde entier. Qui sait, peut être que si l’affaire tourne, on peut espérer en avoir un en France  dans les prochaines décennies ?

 

 

Laisser une réponse