La Super Retro Boy, ou la GameBoy des temps modernes

La Super Retro Boy, ou la GameBoy des temps modernes
Décidément, le rétro fait son grand retour. Si le marché était calme depuis bien longtemps, La Mini Nes a tout bousculé sur son passage. Certains petits malins en profitent et annoncent en grosse pompe de nouvelles consoles pour jouer à des jeux rétro, tout en restant un minimum moderne. Sega avait ressorti une Megadrive avec 80 jeux il y a peu, mais c’est au tour d’un autre fabriquant de proposer sa propre console. Il ne s’agit cependant pas d’un véritable constructeur de consoles comme l’a pu l’être Sega ou Atari, mais d’un constructeur un peu à part. Retro-bit lance la Super Retro Boy, l’équivalent de la GameBoy améliorée.

Retro-bit est effectivement spécialisé dans les consoles et accessoires rétro avec une pointe de technologie. Des simples câbles Dreamcast à la manette Bluetooth N64 en passant aux consoles étranges, Retro-bit proposera bientôt un nouveau produit. La Super Retro Boy était exposée au CES à Las Vegas, et ressemble étrangement à la GameBoy. C’est normal, puisque la console peut lancer les jeux GameBoy, GameBoy Color et Advance. Cependant, la console dispose d’un écran LCD et d’une batterie rechargeable de 2.500 mAh. De quoi tenir 10 heures d’après le fabricant. On ajoute également qu’une cartouche de dix jeux sera fournie, même si la liste des jeux n’a pas été annoncée. La Super Retro Boy devrait sortir au moins d’aout prochain aux États-Unis, pour un prix de 80 $, plus les frais de ports évidemment.

Il serait intéressant de voir comment une console si proche de celle de Nintendo peut voir le jour. Une histoire de droits qui serait intéressante à regarder. Cependant, Nintendo a déjà laissé courir Retro-bit plus d’une fois, ce ne sera certainement pas la dernière. En tout cas, si vous cherchez une GameBoy sans trop vouloir faire hipster, la Super Retro Boy pourrait vous intéresser. La question est maintenant de savoir s’il faut dire la Super Retro Boy, ou le Super Retro Boy

 

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

3 Commentaires

  1. C’est stylé.. :o! Reste à voir la réaction de Nintendo !

  2. Franchement à ce prix autant acheter une GBA SP que l’on peut trouver autour des 50€ pour les moins chères (d’occase sans boite), ou une GBA classique avec des piles rechargeable (mais on aura pas le retro-éclairage).

    « Il ne s’agit cependant pas d’un véritable constructeur de consoles comme l’a pu l’être Sega ou Activision,  » Activision n’a jamais fait de consoles par contre.

    • Pas tout à fait Activision effectivement, c’est plutôt Atari 😉

Laisser une réponse