TEST Assassin’s Creed Odyssey – Plus qu’une simple évolution

Alors qu’Assassin’s Creed Origins est sorti il y a moins d’un an, on pouvait craindre un jeu avec peu d’évolution. Soyez sans crainte, ce nouvel opus répond une nouvelle fois à nos attentes. Le jeux arrive à se renouveler de belle façon tout en gardant ce qui avait fait la force et le succès d’Origins. Bien évidemment, les développeurs ont pensé à ajouter ici et là des choses qui en font un vrai nouvel opus pour le plus grand plaisir des joueurs.

TEST Assassin's Creed OdysseyLa plus belle des grecs

TEST Assassin's Creed OdysseyAprès une petite balade du côté des pharaons et des pyramides sur Assassin’s Creed Origins, Ubisoft nous fait cette fois-ci voyager en Grèce Antique au temps des spartiates. On débute donc sur une petite île de Grèce du nom de Képhalonia à l’écart d’une guerre entre Spartiate et Athéniens en plein Péloponnèse faisant rage. On découvre les paysages et autres monuments bien connus de l’époque lors des découvertes des différents lieux. A dos de notre cheval ou à bord de notre navire, on pourra voir le Panthéon, la statue d’Athena à Athènes ou encore le stade d’Olympie. On passe par un petit village à une immense ville dans un cadre quasi authentique de l’époque et où chacun aura sa propre atmosphère. On passera d’une ville détruite par la maladie à des jardins verdoyants dans une immense cité le tout dispersé sur une carte généreuse et coupée par la mer.

L’apparition de nombreux personnages historiques lors de votre voyage renforce aussi l’ambiance générale du jeu avec Périclès, Elpénor ou encore Socrate pour ne citer qu’eux. On appréciera les écouter et découvrir les différents caractères de chacun. Car oui de nombreux protagonistes se présenteront à vous tout au long de votre périple principal avec une nouveauté pour la série. Les propositions de choix lors des dialogues. Il est bon de savoir que la plupart des choix impactent souvent votre notoriété auprès de vos protagonistes ou du peuple. Certaines décisions auront une vraie conséquence sur la trame principale de l’histoire, car oui le jeu nous propose plusieurs fins. Vous en aurez au total 9. Les choix proposés seront souvent accompagnés d’icônes (cœur, balance, épées) pour vous guider un peu dans quel sens et de quel ton aborder le dialogue.

Vous l’aurez compris, le jeu vous proposera plusieurs parcours lors de votre histoire. Les différentes branches de l’histoire proposées sont toutes aussi captivantes les unes que les autres. Chacune d’elles est un vrai plaisir d’autant plus que l’écriture est soignée. Pour ce qui est des phases du présent, elles sont de nouveau présentes mais vraiment mises au second plan. Elles sont donc très peu présentes.

Vie de Mystios

TEST Assassin's Creed OdysseyAssassin’s Creed Odyssey reprend les mêmes bases que son ainé en terme de style de jeu confortant sont idée d’un Action-RPG et son système de niveau. On débutera donc sur un choix en début d’aventure entre le personnage à incarner. Vous pourrez opter pour la belle Kassandra ou le robuste Alexios. Notez que ce choix sera définitif pour le bien de l’histoire. Pour ma part, le choix c’est dirigé vers Kassandra, elle a la classe, est plutôt mignonne et a un sacré charisme lors des échanges avec les autres personnages. Il faut reconnaitre qu’on s’y attache rapidement. Attention à ne pas la pousser un peu trop loin où vous risquerez de le regretter, ou elle aussi…

Pour ce qui est des armes et de notre armure, on passera par la case de loot pour améliorer notre personnage au combat. Les armes son nombreuses tout comme les équipements pour notre héros, que l’on pourra trouver lors de missions, dans les coffres ou sur des cadavres tuer par nos soins, avec pour chacun des compétences propres et la possibilité de les améliorer avec le temps et les matériaux trouvés sur notre chemin ou lors des différentes quêtes.

L’arsenal reste toujours aussi large en passant des doubles dagues à la lance ou encore des massue. Il faut cependant prendre en compte le système de niveau pour pouvoir les équiper sur notre héros via le menu de l’inventaire toujours très pratique. Si les armes vous proposent des niveaux, votre personnage y aura bien évidement droit aussi. On y retrouve donc l’arbre de compétences repensé en mieux que par le passé et en proposant moins de talents inutiles pour notre assassin.

Le jeu propose un nombre incalculable de quêtes que l’on trouvera sur notre chemin pour parvenir à monter de niveau. A vous donc d’enchainer les quêtes des différentes trames et qui en reste assez logiques dans notre avancement par leurs écritures même si souvent, mais pas toujours, elles se résument à aller tuer ou rapporter un objet à une personne. Heureusement, sur quelques phases, on y retrouve le système de choix apportant un petit plus à ces dernières. À vous donc les innombrables aller-retour sur les terres grecques. Ceci vous permettra de voir les beaux paysages et de découvrir certains protagonistes secondaires intéressants voir même attachants pour certains.

Le sang coulera à flot

TEST Assassin's Creed OdysseyOn arrive au point tant redouté à chaque sortie d’un Assassin’s Creed avec souvent les mêmes soucis et défauts. Car oui le jeu ayant fait peau neuve sur son système de combat l’année précédente, il n’allait donc pas le changer. D’autant plus qu’il avait pour la plupart convaincu. On y retrouve donc toute une palette de coups plus spectaculaires les uns des autres donnant place à de belles batailles. Le système de parade est encore une fois mis en avant pour vous défaire des gardes plus tenaces que d’autres avec toujours la possibilité de Locker son adversaire. Cela dit, il est ici bien moins utile puisqu’il laisse plus de liberté dans vos combats face aux ennemis avec un système de jauge se remplissant pour pouvoir utiliser vos coups les plus dévastateurs sur vos adversaires. Vous retrouverez également le bon gros coup de pied de Spartiate.

Abordons alors le système d’infiltration et d’une IA encore une fois assez bête dans ses réactions. Votre ami l’aigle sera de la partie encore une fois pour vous aider à repérer les ennemis ou emplacements de coffres. Il est donc une fois de plus indispensable pour localiser vos objectifs. Le repérage fait, à vous de jouer, mais les problèmes arrivent. Lors des assassinats en direction des gardes, ils n’auront aucune réaction si vous assassinez son collège à deux mètres de lui hurlant à pleine gorge.

A contrario, il ne manquera pas de vous voir en pleine nuit dans le noir le plus complet à une centaine de mètres. Une fois repéré dans un camp, là aussi l’IA a bien du mal à se décider où chercher, souvent ils s’agglutinent à dix au même endroit laissant tout le reste du camp sans protection alors que vous êtes déjà bien loin d’eux. Bref, ce n’est pas cette année encore que l’on aura droit à une révolution à ce niveau, et c’est bien dommage car cela réduit le plaisir lors des phases d’infiltration.

Pour finir avec la bagarre, les affrontements lors de grosses batailles entre spartiates et athéniens pour le territoire vous seront proposés. Vous serez donc lâché en plein champ de bataille pour faire couler un maximum de sang possible pour votre clan dans le chaos le plus total et ainsi gagner le territoire ou bien le défendre. Tout dépend alors de votre positionnement dans le clan souhaité, car il vous sera possible encore une fois de choisir avant la bataille. Ce système perd un peu en intérêt avec aucun réel impact sur le monde et sera juste là pour vous défouler.

Être chassé ou être chasseur…

TEST Assassin's Creed OdysseyUne fois la trame principale, déjà énorme entourée de ses nombreuses quêtes, vous aurez encore de quoi faire. Deux nouvelles parties entre en jeu entre les Mercenaires et le Culte. Le système de Mercenaires vous fera certainement penser à un certain jeu avec des Orcs. Le système est simple, un classement ou vous en faite partie répertorie différent Mercenaire en quête d’argent.

Plus vous faites de bêtises dans le monde Grec plus votre tête vaudra cher. Différents Mercenaires se lanceront à votre recherche sur les différentes iles, pour vous tuer et donc empocher la récompense. Un plus pour le jeux assez drôle car ils pourront vous tomber dessus à n’importe quel moment et ce même lors d’un combat avec d’autres mercenaires. Logiquement, ça rendra la tache plus que périlleuse surtout s’ils s’y mettent à plusieurs. A vous donc de vous défendre et monter en rang de Mercenaires pour augmenter vos récompenses. A savoir que vous pourrez aussi attaquer d’autres Mercenaires qui auront leurs têtes mises à prix.

Le jeux vous proposera une autre partie dans le même genre, qui est celle du culte où cette fois-ci vous serez essentiellement le chasseur de tête. Vous serez en quête d’indices pour retrouver différents protagonistes du clan, incluant donc des personnes importantes et de ce fait, bien gardées. En enchainant les missions annexes, en découvrant de nouveaux lieux, cela vous vous permettra de trouver des indices sur ces derniers et dévoiler leurs identités. Une petite partie de cache cache en monde ouvert et donc proposée ici, entre assassin et enquêteur il n’y a qu’un pas.

Conclusion :

Malgré une pause annoncée dans la série, Ubisoft Québec ne s’est pas reposé sur ses lauriers. Les développeurs nous proposeent un épisode grandiose et énorme par sa durée de vie et son contenu pour contenter les joueurs. Le jeu prend le bon de son ainé en s’améliorant sur certains points même si d’autres ne sont pas encore à la hauteur comme son IA. On pourrait dire qu’Origins était la chrysalide et Odyssey le papillon. La mue a été faite et vous offrira sourires et larmes au fil de votre aventure remplie de vie et de choses à faire. Il peut y avoir cependant un sentiment de trop, mais le voyage en terre grecque vaudra bien quelques Drachmes.

Points positifs

  • Un terrain de jeu énorme
  • Une Grèces Antique des plus belles
  • Le système de choix
  • L’apparition des Mercenaires et du Culte intérrésant
  • Une ambiance générale envoûtante
  • Les différentes trames de l’histoire passionnantes
  • Des personnages historiques hauts en couleurs
  • Kassandra

Points négatifs

  • Une IA toujours aussi stupide en infiltration
  • Des quêtes annexes qui se ressemblent trop
  • Les Batailles de territoire un peu inutiles
8

Super