TEST – Call of Duty : WWII – The War Machine : Que vaut ce deuxième DLC ?

La saison des DLC continue sur Call of Duty : WWII avec la parution ces derniers jours du deuxième pack de maps baptisé The War Machine, et incluant trois nouvelles maps multijoueur, une nouvelle map pour le mode Guerre, ainsi qu’une nouvelle expérience pour le mode Zombie. Le tout est disponible pour moins de 15€, comme à l’accoutumée.

We surround you

Si le premier pack de maps sorti en janvier dernier comportait notamment un remake de Resistance, où l’action se déroulait à Paris, les développeurs ont choisi pour The War Machine de proposer uniquement de nouvelles cartes jamais vues auparavant. C’est le cas notamment de Dunkerque qui, comme son nom l’indique, nous propose des combats dans cette ville du Nord de la France que ce soit dans la rue, ou encore sur la plage. Les fans du film Dunkerque de Nolan (dont votre serviteur) seront heureux de combattre sur cette map. De taille moyenne, elle propose essentiellement des combats à longue distance. Map idéale pour les amateurs de fusil de précision. Toutefois, certaines parties de Dunkerque offrent quelques combats rapprochés dans les bâtiments. En somme, Dunkerque est une map relativement intéressante à jouer.

Tout comme V2 qui rappelle à première vue la map Rust de Modern Warfare 2. Et pour cause, de taille petite, elle propose en son centre une tour de lancement de fusée. Sa conception laisse penser que les développeurs se sont grandement inspirés de Rust. C’est la carte la plus petit de ce pack, et sans doute de Call of Duty : WWII. Pour les amateurs de fusil à pompe, c’est le top.

Vous avez adoré Assassin’s Creed : Origins ? Alors la carte Égypte devrait vous plaire puisqu’elle transporte les joueurs dans le nord de l’Afrique aux pieds des pyramides égyptiennes. Les affrontements ont lieu dans les ruines anciennes de Gizeh où un Temple est situé au centre de la map où la plupart des joueurs s’y réunissent pour combattre. La carte la plus travaillée de toute puisqu’elle propose un cadre réussi et plaisant. Son level-design permet aussi de contourner facilement l’ennemi pour le prendre par surprise, notamment en empruntant les couloirs du Temple.

La nuit porte conseil

Bienvenue en Sicile pour l’opération Husky, disponible dans le mode Guerre. Une map de nuit où l’infiltration est de mise. Où l’objectif est de voler (ou défendre) des informations, ainsi que de prendre (ou défendre) une zone de la carte. Contrairement aux premières maps de ce mode-ci qui étaient moins intéressantes, et surtout proposant un équilibrage des plus douteux, l’opération Husky est une belle réussite. Les affrontements rapides sont équilibrés des deux côtés, même si bien évidemment le mieux étant de jouer avec des connaissances pour établir des stratégies. Mention spéciale au troisième objectif qui est… aérien. En effet, pour la première fois dans le mode multijoueur de la franchise Call of Duty, WWII nous offre des combats aériens. Déroutant la première fois que l’on arrive à cet objectif, mais quel bon vent de fraîcheur qu’emmène ces dogfights au jeu. Même si cela reste très arcade, malgré tout de même un petit pic de difficulté, on espère que cela va donner des idées aux développeurs pour creuser plus en profondeur cet aspect, et pourquoi pas proposer plus de combats de ce type à l’avenir dans la franchise.

Le Trône Sombre

Les amoureux du zombie seront aussi heureux de voir arriver une nouvelle expérience baptisée Le Trône Sombre. Rien de bien original à se mettre sous la dent, la map proposant comme toujours des secrets à percer ainsi qu’une ambiance toujours aussi glauque et flippante. On pourra pester toutefois sur le level-design que l’on a connu bien mieux. Sans doute pas la meilleure map zombie à ce jour. Efficace certes, mais loin d’être intéressante à jouer par rapport aux autres maps de WWII, et même de la licence CoD.

Conclusion

Globalement, The War Machine est un très bon pack de maps. Alors oui, juger des cartes multijoueurs reste un avis subjectif, mais par rapport notamment aux maps de base, on ressent une nette amélioration avec Dunkerque ou encore Égypte, et V2 qui nous rappelle de bons souvenirs avec la map Rust de MW2 même si cette dernière n’est en aucun cas un remake de cette mythique carte. L’opération Husky est également une réussite, proposant un équilibrage correct entre les deux équipes, avec aussi l’apparition de dogfights (une première!). Comme dit plus haut dans le test, on pourra malheureusement pester sur une carte zombie peu originale, peu convaincante, et peu intéressante à jouer même si l’ambiance terrifiante est toujours autant respectée.

DLC testé sur PS4 Pro. Code envoyé par l'éditeur.

Points positifs

  • Des cartes multi variées et intéressantes à parcourir
  • L’arrivée des combats aériens

Points négatifs

  • Toujours aussi cher
  • On a connu mieux comme nouvelle map zombie
6

Acceptable