Test Devil May Cry 5 – Soigné aux petits oignons

PS4 Xbox One

Après un retour de la série en 2013 qui avait partagé les joueurs, Capcom en remet enfin une couche avec un nouveau Devil May Cry. Pour ce cinquième opus, pas question de se louper pour une simple histoire de chara design. On retrouve un Dante un peu plus proche de celui que nous avions connu. Il est d’ailleurs accompagné de Nero et V.

test devil may cry 5

Dante est de retour

test devil may cry 5

Devil May Cry 5 se déroule plusieurs années après les événements de Devil May Cry 4. Il se passe dans la ville de Red Grave principalement. Vous vous en doutez, mais les choses vont forcément tourné au vinaigre. Des démons vont envahir la ville et semer le chaos. C’est donc là que commence notre nouvelle histoire. Si vous avez raté les anciens opus, pas de panique. Une option permet de comprendre les événements précédents.

L’histoire de ce Devil May Cry 5 avance quant à elle à petit pas. Bien que très importante, on avance en changeant de personnages. De ce fait, on évolue pas aussi vite que dans un titre qui se focalise uniquement sur un seul protagoniste. Cela dit, tout s’emballe sur la fin de ce nouvel opus. Le dénouement devrait cependant partager les avis et on en espérait plus.

test devil may cry 5

Jackpot

test devil may cry 5

Et si Capcom a trouvé la recette parfaite pour l’avenir de Devil May Cry. Le jeu est parfaitement équilibré en terme de gameplay. On alterne entre les trois personnages au fil de l’aventure. On pouvait craindre un semblant de répétitivité entre chacun d’entre eux, mais ça n’est pas le cas. Bien au contraire, on prendra un véritable plaisir à les incarner à tour de rôle. Tout dépendra ensuite de vos affinités.

L’aventure débute avec Nero. Si vous avez joué à la démo de Devil May Cry 5, il n’y a donc pas de surprise. La prise en main se veut assez simple au départ. Cela dit, le gameplay devient très rapidement technique. C’est surtout le cas si vous avez pour optique d’avoir un bon classement. On reviendra sur ce détail un peu plus tard.

Nero est personnage axé sur les combats au corps à corps. Il a cependant quelques attaques à distances avec ses armes à feu. L’atout principal concerne les fameux Devil Breaker. Vous pouvez en obtenir plusieurs au fil de l’aventure. Chacun d’entre eux possèdent des atouts différents. Utile en combat rapproché et à distance pour le coup, ils permettent d’augmenter le nombre de combos. Indispensable donc pour augmenter votre score et durant les combats de boss. C’est donc a joueur de voir quel Devil Breaker utilisé en fonction de la situation. Afin de comprendre la mécanique, il aurait été judicieux de mettre en place un didacticiel pour les néophytes.

test devil may cry 5

S’agissant de V, le gameplay est totalement différent. Ici, on a personnage qui n’est pas du tout taillé pour le combat. Il a alors la capacité d’invoquer trois créatures différentes qui combattent pour lui. On a donc Griffon, Shadow et Nightmare. Ce dernier s’invoque contre trois barres de la jauge de Devil Trigger. Vous pourrez la remplir en lisant le livre de V.

Durant les combats, il faudra donc faire attention que V n’encaisse pas trop de coup. Sa faible défense est un véritable point faible. Il est donc indispensable de ne pas l’oublier alors que vous enchainez les combos avec ses deux démons. Pour le coup, la jouabilité est originale et vraiment plaisante à prendre en main.

test devil may cry 5

Bien évidemment, on retrouve Dante, plus fort que jamais. On peut dire que le personnage est au sommet de son art. On peut même dire qu’il s’agit du personnage qui a le plus de potentiel en terme de variété de combos dans ce Devil May Cry 5. Il va falloir prendre le temps de le maitriser, surtout si vous découvrez la série Devil May Cry avec cet épisode. Nerveux, technique et exigeant, une fois que vous aurez compris comment il se joue, ça sera un véritable régal. Il faut cependant être patient.

En effet, il est jouable à partir du 10ème niveau. Dante est toujours accompagné de ses fidèles armes, Ebony et Ivory. En mode Swordmaster, il tranchera du démon avec sa lame et a également la possibilité d’utiliser ses poings et pieds en mode Balrog. Vous l’aurez compris, le panel de mouvements de Dante n’a jamais été aussi riche. La bonne nouvelle, c’est que le changement de mode d’attaque s’effectue juste en pressant une touche. Un régal.

devil may cry 5

Toujours plus fort

devil may cry 5

Au delà du gameplay assez riche avec les trois combattants, vous allez pouvoir booster leurs compétences et en débloquer de nouvelles. Pour ça, il y a le camion de Nico. C’est ici que vous allez gagner en puissance et acheter de nouvelles capacités. Pas d’argent dans le jeu, mais des Demonites rouge. C’est l’élément qui va vous permettre d’acquérir de nouveaux atouts. Avant d’acheter, vous aurez d’ailleurs la possibilité d’essayer, car ici, il n’y a pas de SAV. Les Demonites permettent également de revivre après une défaite. Cela dit attention. Si vous en utilisez pour revenir, soyez sûr de votre coup, car ça vous coûtera encore plus cher si vous échouez à nouveau.

Au delà de terminer l’aventure comme de nombreux jeux, ici l’enjeu peut être différent. Les fans de Devil May Cry ou amateur du genre le savent. L’objectif secondaire, c’est d’exploser les scores. Réaliser des combos toujours plus long devient un jeu dans le jeu. Quand c’est bien fait, ça donne encore plus envie d’y arriver. Devil May Cry 5 sublime les combos. Si vous ratez, c’est de votre faute, pas celle du jeu. A vous donc de vous entrainer pour maitriser les mouvements que vous souhaitez réaliser. A l’inverse, si vous vous moquez de cette partie, un mode combos facile est disponible. Il suffit alors de matraquer une seule touche pour réaliser des enchainements.

devil may cry 5

Encore un effort

devil may cry 5

Devil May Cry 5 a de nombreux atouts pour être une véritable réussite. Cela dit, tout n’est pas parfait. On aurait apprécié le fait d’avoir des environnements plus varié. Si le début de l’aventure laisse présager de bonnes choses, on se retrouve vraiment trop souvent dans ce qu’on appel le Qliphoth. Ce dernier est un arbre démoniaque immense qui a envahit la ville de Red Grave. Au bout d’un certain temps, on aurait donc apprécié voir autre chose.

Cela dit, le titre est réussi dans son ensemble. On retient le bestiaire qui est vraiment varié et les boss aux designs soigné. Les ennemis qu’on croise au fil de l’aventure sont nombreux. Il faudra alors changer votre approche pour parvenir à les terrasser. Autre petit défaut cela dit, le lock de la caméra peut parfois être un peu capricieux.

Conclusion

Qu’on se le dise, Devil May Cry 5 est une véritable réussite. Les fans s’y retrouveront sans aucun doute. Cela dit, s’il est appréciable d’avoir proposé un récapitulatif des événements précédant, l’histoire peut encore lourde à comprendre pour les joueurs qui vont découvrir la saga avec cet épisode. Outre ce détail et la répétitivité des décors, ce DMC est un régal. Les combos s’enchainent avec brio et le gameplay entre les trois personnages vraiment varié. Si vous aimez les jeux du genre et que les titres comme Bayonetta vous manque, foncez, vous ne serez pas déçu.

Points positifs

  • Gameplay varié
  • La puissance de Dante
  • Le petit récap de l'histoire
  • Du challenge pour les joueurs qui le souhaitent
  • Accessible pour les néophytes avec le système de combos facile
  • Trois personnages bien différents
  • Combats de boss

Points négatifs

  • Le Qliphoth revient trop souvent
  • Quelques soucis de lock de caméra
  • Temps de chargement un peu long en début de partie
8

Super