TEST – Forza Horizon 4 : Les quatre saisons sinon rien

PC Xbox One
Après un Forza Motorsport 7 sorti l’année dernière et très bien maîtrisé, Turn 10 Studios s’attaque cette année au quatrième épisode de son autre saga : Forza Horizon.  Le studio américain propose un nouveau terrain de jeu à explorer à fond la caisse (vive le jeu de mot…) : La Grande-Bretagne. Mais après le Colorado, le sud de la France ou encore l’Australie, comment faire pour innover ?

TEST - Forza Horizon 4

TEST - Forza Horizon 4Une fois encore : Bienvenue à Horizon !

C’est donc avec un billet d’Eurostar que nous partons traverser la manche. Après une petite mise en scène colorée, nous voici au volant de la sublime McLaren Senna. Autant dire que pour commencer, il y a pire ! Le but est assez simple, il suffit de rejoindre l’entrée du festival au volant de ce monstre de puissance tout en profitant du spectacle que seuls les américains savent faire ! Feu d’artifice, parade d’avions, bolides en tout genre et vitesse seront au rendez-vous pour votre initiation. La conduite se révèle très agréable et la sensation de vitesse est omniprésente. La transition avec les autres véhicules se fait sans encombres et on sent tout de suite la différence de chevaux et de maniabilité entre les modèles.

Pour plus de sensations, le mieux est de couper le son de la radio et de se laisser bercer par le bruit des moteurs. Si cela ne vous suffit pas, essayer Forza Horizon 4 avec un volant pour plus de sensations.

TEST - Forza Horizon 4Les quatre saisons…

La grande nouveauté de ce nouveau volet réside dans son système de saisons. Si pendant le tutoriel vous allez passer rapidement à chacune d’entre elles en augmentant votre influence, à un certain niveau celle-ci durera 7 jours. Pendant cette période, des épreuves spécifiques et des défis vous seront proposés et toutes les heures, un nouvel événement en ligne est introduit.

De quoi redonner du punch à la carrière et de maintenir le joueur devant son écran. Comme toujours, le contenu emblématique de la série est bien présent comme les panneaux à détruire, les sauts à effectuer ou encore les granges pour récupérer des anciennes voitures à retaper. La customisation est toujours bien encrée dans le jeu et il faudra souvent jongler parmi les différents réglages afin de sortir vainqueur d’une course et d’un climat.

TEST - Forza Horizon 4Les réglages ? La customisation ? Un nouveau Need For Speed Underground ??!

Alors, oui et non. Oui pour la partie réglage qui permet de vraiment mettre la main dans le cambouis (deuxième jeu de mot) et Non pour la partie customisation. Ne vous attendez pas à mettre des néons sous la voiture ou du NOS afin de laisser vos adversaires sur le tapis. Il faudra par contre bien préparer sa caisse avant une épreuve de Drift ou choisir les bonnes mesures pour ne pas que votre 2CV ne finisse en tête à queue à chaque virage en cas de neige ou de pluie.

Rassurez-vous, si la mécanique n’est pas votre point fort, il sera toujours possible d’améliorer votre bolide à l’aide des réglages de la communauté. Si Forza Horizon 4 peut se faire intégralement hors ligne, le mode online peut s’avérer d’une grande aide dans certains cas. Les véhicules peuvent donc être modifiés en fonction de l’épreuve choisie, de la puissance nécessaire et de la saison actuel.

TEST - Forza Horizon 4Un mode online bien pensé :

Forza Horizon 4 est donc un jeu de course orienté arcade en monde ouvert connecté. Ce qui veut dire que pendant votre session, vous allez croiser des joueurs sur les routes que vous pourrez inviter et avec lesquelles vous pourrez discuter. Passer du mode hors ligne au mode en ligne se fait sans transition ce qui est assez agréable et permet de continuer sa partie sans interruptions.

De plus, en mode exploration ou Forzathon, les véhicules des autres joueurs ne peuvent pas être percutés à moins de rejoindre une session en groupe. Une fonction très pratique lorsque vous voulez réussir les défis sans avoir à slalomer à travers les voitures. Attention tout de même aux citadins qui eux sont bien présents. Si le mode online n’est pas forcement nécessaire, participer à des épreuves en ligne permet d’obtenir de la monnaie spéciale qui peut servir à acheter des véhicules rares. Même si les prix sont souvent aléatoire, il n’y aura certainement pas besoin de sortir le vrai porte-monnaie pour obtenir un véhicule précis. Il faudra surtout être patient et accepter d’avoir une loterie parfois très capricieuse et se retrouver avec une robe ou des talons pour pour avatar poilu d’un mètre quatre vingt quinze…

TEST - Forza Horizon 4La loterie, le fourre tout de Turn 10 :

Pour en revenir à la loterie, ce passage sera très souvent votre allié pour dégoter des bagnoles « rares » ou bien « légendaires ». Comme dit plus haut, il faudra par contre s’armer de patience car vous aurez plus de chances de tomber sur des klaxons loufoques, des emotes ou des danses de victoire que sur des bolides ou du cash.

Mais le jeu en vaut la chandelle puisque la satisfaction sera grande quand vous vous retrouverez avec LA voiture que vous convoitez depuis quelques temps. Pour ce qui est des autres objets, sachez que vous pourrez personnaliser votre avatar lors de votre première course. Oui, on est loin des Sims mais ce n’est pas le même objectif. Une fois votre personnage sélectionné, vous pourrez à tout moment le modifier grâce à vos gains lors des loteries. T-Shirt, lunettes, pantalons , chaussures et même costume de poulet, le choix est assez vaste.

TEST - Forza Horizon 4Traverser Édimbourg en hiver… :

Graphiquement, Forza Horizon 4 est sublime. Le fait que le jeu change de saison chaque semaine est aussi un bon moyen d’observer les différents paysages. Mention spéciale à l’automne, superbement bien réalisée avec ces couleurs et ses feuilles mortes le long de la route. Les flaques d’eau des différents jours de pluies apportent également quelques sensations supplémentaires et l’équipe de Playground Games maîtrise parfaitement le sujet. Les forets, les ruisseaux, les montagnes, les plages et même les animaux seront au rendez-vous et parfois on a juste envie de parcourir la carte et de se laisser charmer par les éclairages du coucher et du lever du soleil.

Une fois l’hiver arrivé, le manteau blanc recouvre l’intégralité de la carte et les lacs se mettent à geler. L’endroit parfait pour les séances de Drift et pour les photos de Noël. Tout ce qui faisait le charme de l’automne est encore présent mais la neige semble donner un tout autre aspect à la Grande-Bretagne. La ville d’Édimbourg et ses châteaux semblent réels et on peut presque sentir l’odeur du thé et du chocolat. Mention spéciale à la saleuse et à la voiture balai qui s’occupent de rendre les petites routes accessibles.

Conclusion :

Forza Horizon 4 est sans aucun doute l’épisode phare de la série débutée en 2012 sur Xbox 360. Il est aussi le plus complet dans la liste des véhicules présents mais aussi le plus éclectique. Il est en effet facile de passer de la Bugatti Chiron à la Peugeot 205 pour revenir au Range Rover et finir sur le célèbre Warthog de la franchise Halo. Dommage que certains constructeurs est été boudés comme Mitsubishi ou encore Toyota. Mais avec 450 voitures et plus de 100 constructeurs il y a moyen de trouver pneu à son pied…Loin de la simulation que propose Forza Motorsport, le jeu reste très arcade mais aussi très addictif. Le système de saison enlève un peu le coté rébarbatif du jeu et les événements spéciaux sont certainement les plus impressionnants. Il est désormais possible de créer ses propres courses jusqu’à 65km et cela va très certainement faire de Forza Horizon 4 un jeu qui n’est pas près de s’essouffler.

 

Points positifs

  • Graphiquement sublime
  • Un pilotage exemplaire
  • Un environnement varié
  • Un système saisonnier bien pensé
  • Un épisode vivant et survolté
  • Un grand nombre de véhicules

Points négatifs

  • Quelques animations des PNJ à revoir
  • Quelques moteurs aux bruits suspects
  • Les collisions toujours trop rigides
8.5

Super