TEST Hitman 2 – La renaissance de l’Agent 47

Après un retour aux sources lors du dernier Hitman disponible depuis deux ans avec un reboot complet de la licence, Hitman 2 nous revient cette année. Après la séparation entre Square Enix et IO Interactive, on retrouve comme toujours l’emblématique agent 47 aux commandes. Ce Hitman 2 continue donc sur la lancée de l’ancien épisode en nous faisant voyager aux quatre coins de la planète. L’objectif, éliminer les nombreuses cibles proposées avec une formule qui marche toujours aussi bien.

Assassin all inclusive

test hitman 2Après le système épisodique du premier opus qui avait fait débat et qui laissait de nombreuses questions en suspens après la fin du dernier épisode, IO Interactive nous propose cette année un jeu complet dès sont lancement. Une bonne nouvelle qui a de quoi ravir les moins patients d’entre nous. L’homme au crâne chauve et à la cravate rouge nous revient donc cette année pour continuer à nettoyer chaque lieux comme il le fait si bien.

L’histoire reprend là où elle nous avait laissée. On est donc toujours la recherche du client fantôme et l’organisation « Providence ». Le scénario n’est cependant pas l’un des points forts du jeux. Il reste assez basique sur les cinématiques. Celles-ci sont malheureusement réalisées avec des images fixes entre chaque épisode. Il a tout de même le mérite d’exister et de continuer son chemin. Le scénario est d’ailleurs ici mieux écrit que son prédécesseur et intéressant à suivre jusqu’au bout.

On débutera donc sur une plage pour éliminer notre première cible dans une sorte de mini prologue qui fait office de tutoriel. On découvrira des visages bien connus rapidement et notre voyage après la fin de cette mini mission pourra alors commencer. Vous pourrez alors partir sur les six lieux proposés dans cette aventure. Cela peut sembler assez peu pour le jeu. La force d’un Hitman est cependant toujours là. Vous pourrez recommencer encore et encore chaque mission pour tester toute les possibilités que ce nouvel opus nous offre. Le jeu nous propose même la possibilité de choisir directement qu’elle mission lancer ainsi que les cinématiques à regarder qu’importe notre avancée dans l’histoire.

Au final, cette possibilité d’enchainer les missions dans le désordre et le peu de lieux proposés peut vous faire avancer plus rapidement dans votre aventure. L’exploration des différentes zones reste quoiqu’il en soit un élément important dans Hitman 2. Chaque partie sera différente et c’est toujours un plaisir de découvrir les nombreuses approches.

Une balade sanglante

test hitman 2Comme dit un peu plus haut, sur cet épisode, l’agent 47 se retrouvera embarqué sur 6 destinations lors de ses différentes mission. Il pourra donc découvrir des villes comme Miami et son circuit automobile, les jungles humides de la Colombie, les banlieues classes américaines ou encore les rues bondées d’Inde. Chaque zone du jeu bénéficie d’un soin particulier apporté au level design, mais pas que. On retrouve une architecture variée avec des zones plus sombres basculant vers différentes ambiances. Des éléments qui offrent une diversité de paysages entre chaque niveau toujours agréables à découvrir. On se retrouve même parfois à simplement se balader pour voir les lieux prendre vie devant nos yeux à chaque pas ou porte franchie.

S’agissant de la qualité visuelle du jeu, ici pas de réelle nouveauté même si elle parait sensiblement améliorée. Le jeu reste beau par l’utilisation de ses couleurs toujours aussi chaudes. Le moteur graphique du jeu fait donc le travail dans l’ensemble, avec un nombre incalculable de personnages sur certains lieux. On pense notamment à l’Inde et la ville de Mumbai ou encore a Miami. Ces deux villes proposent des zones grouillant de centaine de personnages tous occupés à leurs activités. Un point qui renforce notre immersion et notre façon de progresser sur chaque niveau.

Pour ce qui est du gameplay ici pas d’énormes nouveautés dans la façon de procéder. Explorer les environs, les habitudes des gardes aux alentours, ramasser les objets sur votre chemin, qui pour la plupart sont identiques à l’épisode précédent, et à vous de jouer. De l’empoisonnement dans un cocktail à l’étranglement, le jeu propose toujours autant de façon de tuer nos différentes cibles à vous donc d’être le plus créatif possible en cherchant la façon de procéder à votre assassinat la plus ingénieuse possible. Les déplacement de l’Agent 47 sont tout de même assez rigides dans l’ensemble de ses mouvements.

Quelques petites nouveautés sont présentes et bienvenues, comme la possibilité de se cacher que ce soit dans les buissons ou dans la foule, avec l’apparition d’un cercle autour de vous, étant votre zone de sécurité. Tant que personne n’y pénétrera vous serez invisible à l’ennemi mais une fois celui ci dans cette zone vous serez rapidement repéré. L’instinct et lui toujours présent vous permettant d’activer votre compétence spéciale où vous verrez les potentiels menaces autour de vous, ainsi que les petites missions s’activant, en approchant différents protagonistes, vous proposant différentes pistes pour réaliser votre mission. Bref, le jeu ne change pas les bonnes bases du premier épisode en reprenant le même style pour un système qui marche toujours autant.

Du multi version test

Avec déjà une campagne bien garnie avec ses multitudes façons de tuer chaque cible, le jeu nous offre un mode de jeux multi joueurs, une sorte de mode duel appeler Ghost ou 2 joueurs se retrouveront sur une même carte en même temps et auront pour but de tuer avant l’autre les différentes cibles proposées au nombre de 5. A savoir que chaque joueur jouera dans sa propre réalité et donc les actions de l’un n’auront pas d’impact sur la mission de l’autre joueur. Si l’un des joueurs déclenche donc une fusillade, tout sera calme de votre coté si vous la jouer infiltration.

Vous avancerez donc chacun à votre façon et dès la première cible éliminée par l’un des joueurs, son concurrent aura un chronomètre qui s’activera pour éliminer la cible proposée dans un temps réduit pour passer à la prochaine. Un système de jeux qui sera donc sympathique et excitant à jouer où chaque minute et analyse du terrain aura son importance.

Pour finir sur les modes multi et la communauté, le jeu proposera au joueurs un mode Sniper où, simplement armé de notre fusil, vous devrez éliminer les trois cibles proposées. Pour ce qui est du partage entre la communauté, vous aurez la possibilité de créer vos propres missions dans un éditeur de niveau proposé avec la possibilité de laisser libre court a la création de chacun sur les 12 maps disponibles (les destinations des 2 épisodes).

Conclusion :

Pour conclure, ce Hitman 2 continue donc là où le jeu précédent s’était arrêté. Les nombreuses destinations proposées vous feront voyager avec des terrains de jeux variés et leurs probabilités de procéder aux assassinats toujours aussi nombreuses et jouissives. L’histoire quant à est elle, est plus intéressante que son prédécesseur même si la façon de la présenter serait un peu décevant.

L’arrivée d’un moteur graphique amélioré fera du bien à la licence, même si l’agent 47 se fait de plus en plus lourd dans ses mouvements, il rend le jeu agréable à parcourir mais dans son ensemble donc rien de bien nouveau dans la mécanique de jeu et une I.A qui reste toujours un peu limite sur certaines phases de jeu. Un petit plus avec les modes multi joueurs proposés pour ce deuxième épisode seront les bienvenus et en fait donc pour ce nouvel opus une bonne pioche pour les amateurs d’assassinats et les amoureux de l’agent 47.

Points positifs

  • Des destinations variées et riches
  • Le sentiment de plaisir après un plan parfaitement dérouler
  • Les nombreuses approches
  • Les modes multijoueur
  • Une liberté d’action infinie

Points négatifs

  • Une IA moyenne
  • Le scénario en arrière plan
7

Bon