TEST – LEGO DC Super-Villains : Un casse brique en règle

Nintendo Switch PC PS4 Xbox One
Avec LEGO DC Super-Villains, il s’agit là du trentième jeu estampillé LEGO depuis le premier LEGO Star Wars sorti en 2005. Autant dire que la licence n’en est pas à son coup d’essai. Si dans l’ensemble les épisodes s’en sortent assez bien, Traveller’s Tales (plus communément appelé Tt Games) n’a décidément pas fini de nous surprendre.

TEST - LEGO DC Super-VillainsTEST - LEGO DC Super-VillainsLes Héros, c’est démodé !

Les super-héros ont fait leur temps, place maintenant à l’équipe des super-villains (oui vilLains avec deux LL). L’univers DC vient donc de voir tout ses méchants dans un seul et même jeu-vidéo et ce n’est pas une mauvaise chose. Après une brève introduction toujours humoristique comme le reste de la série, il faudra commencer par se créer son méchant. Le premier point intéressant est que l’outil de personnalisation est vaste, très vaste et très complet. On pourra donc vraiment construire son protagoniste de A à Z en choisissant sa tête, mais aussi ses vêtements, ses pouvoirs, sa pose etc. Bref, de quoi imaginer l’anti-héros parfait qui nous a temps fait rêver dans notre jeunesse.

Avec plus de 160 personnages disponibles, il y a de quoi faire ! Tout est personnalisable et modifiable au fur et à mesure. Vous souhaitez commencer avec la vitesse de Reverse-Flash mais aussi contrôler le froid comme Captain Cold, pas de problème. Plus tard, vous désirez changer et obtenir les pouvoirs du Joker et pouvoir voler comme Superman, c’est possible. LEGO DC Super-Villains est vraiment complet au niveau du roster. Tout y est et c’est un vrai régal de parcourir cet univers avec tout ce beau monde.

TEST - LEGO DC Super-VillainsAprès l’intro, place à l’histoire :

Une fois notre personnage créé, l’aventure commence. Et il fallait une bonne mise en scène afin de faire venir les méchants sur le devant de la scène. Notre planète en en grand danger, la Justice League est absente. Elle a été remplacée par le Syndicate of Justice venue de Terre-III et elle ne semble pas être ici juste pour protéger et servir…Mais cette mascarade n’est pas vraiment du gout de nos villains préférés. En effet, le Joker, Harley Quinn ou encore Nigma vont devoir se retrousser les manches afin de lever le voile sur ses imposteurs.

Avant d’aller plus loin, nous allons parler de cette fameuse Terre-III. Les personnages de DC que nous connaissons tous viennent de la Terre. Mais il existe un endroit qui s’appelle le Multivers DC qui contient l’ensemble des terres parallèles. Sur Terre-III, tout est opposé par rapport à notre planète. Par exemple, Christophe Colomb est américain et il a découvert l’Europe et c’est l’acteur Abraham Lincoln qui a assassiné le président John Wilkes Booth… Mais il y a aussi l’inverse de la Justice League : le Syndicat du Crime qui est composé d’Ultraman (Superman), Superwoman (Wonder Woman), Owlman (Batman), Power Ring (Green Lantern), Johnny Quick (Flash) et Barracuda (Aquaman). Sur cette terre, ils sont les méchants et Lex Luthor est le seul héros encore en vie…

TEST - LEGO DC Super-VillainsUn pour tous, tous pourris !

Maintenant que le contexte est posé, il sera plus simple d’imaginer un peu le bourbier dans lequel nous allons mettre les pieds. Toujours aussi parodique, il faudra jongler entre les différentes capacités des personnages pour pouvoir progresser dans l’histoire. Il y a toujours une action rocambolesque qui sera dissimulée en arrière plan et qui rend encore plus attachant nos nouveaux héros. Sur ce point là, Tt Games s’en sort toujours très bien et arrive à tourner en dérision des situations désespérées ou des drames.

Malheureusement, les jeux LEGO sont sensiblement tous les mêmes et celui-ci n’échappe pas à la règle. Comme toujours, il s’agira d’évoluer dans une zone en remplissant une série d’objectif avec les différents méchants mis à disposition. Une fois la mission principale terminée, une cinématique prenant place dans le QG des villains sera alors lancée et on pourra régler notre héros avant de repartir en mission. Une fois en dehors de la base secrète, il suffira d’emprunter ou non un véhicule afin de parcourir la carte de Gotham ou encore de Metropolis afin de lancer le prochain scénario. Si au départ on prend plaisir à se balader dans la ville et on découvre les lieux emblématiques de l’univers DC, après quelques heures de jeu on ne peut s’empêcher de retrouver une certaine redondance.

TEST - LEGO DC Super-VillainsC’est la même chanson…

Finalement, la jouabilité est exactement la même que sur les autres jeux LEGO de Tt Games et les joueurs acharnés pourront reprocher le manque de nouveauté. Cependant, même si les mécaniques restent similaires, les mini-jeux et les combats contre les boss très bien illustrés viendront pimenter un peu cette nouvelle aventure.

Le Level Design est aussi très bien réalisé et colle parfaitement aux Comics. C’est un régal de partir visiter la prison d’Arkham ou encore Gorilla City. Tous les niveaux sont remplis d’objets cachées et de petits clins d’œil et les graphismes sont somptueux. Comme toujours, une bonne partie du décor est cassable et de nombreux bonus seront à récupérer tout au long de votre périple. Une fois un niveau terminé, vous pourrez le refaire afin de débloquer encore plus de choses et en utilisant tous les personnages que vous possédez.

Conclusion :

LEGO DC Super-Villains ne révolutionne certainement pas la licence à succès de Tt Games mais il s’agit là d’un épisode que les fans de DC doivent posséder. Si le jeu s’avère graphiquement magnifique, quelques bugs viennent encore gâcher l’expérience de jeu. La caméra est parfois capricieuse et certains vous demanderont de la patience. La sélection des personnages sera parfois capricieuse et le seul moyen d’y remédier sera d’éteindre la console et de recommencer le niveau. Il serait également temps que les développeurs arrêtent de se reposer sur leurs lauriers et se décident à amener plus de nouveautés dans les jeux LEGO. Le titre remplit quand-même haut la main son contrat qui est de nous divertir et cette nouvelle approche du coté des villains est un véritable succès.

 

Points positifs

  • Un roster complet
  • Graphiquement somptueux
  • pouvoir créer son propre méchant de A à Z
  • Une aventure jouable entièrement à deux
  • L’humour omniprésente

Points négatifs

  • Trop répétitif
  • Une caméra parfois capricieuse
  • Quelques bugs
  • Trop peu de nouveautés
7

Bon