TEST Masters of Anima – Sauvez votre femme… et pourquoi pas le monde

Masters of Anima est un jeu qui mélange plusieurs styles. Un peu d’aventure, de la stratégie et un semblant de gestion. Dans ce jeu, vous allez incarner Otto, un apprenti capable de contrôler un étrange pouvoir. Vous allez ainsi devoir maîtriser cette puissance et vous battre pour sauver votre belle… et le monde. Le jeu est développé par un studio indépendant français et est prévu sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One et PC.

test Masters of Anima

Un drôle de gus

Comme indiqué, dans Masters of Anima, on incarne Otto. Un personnage qui semble assez nonchalant et qui est animé par un seul désir, celui d’épouser la belle et puissante Ana. Malheureusement, pour pouvoir l’épouser il est contraint de devenir Maître de l’Anima afin de prouver sa valeur. Alors qu’il passe tous les tests, tout s’emballe. Le maléfique Zahr intervient accompagné de ses golems qui sèment la panique et détruisent tout sur leur passage. Zahr va ainsi sceller différentes parties d’Ana qui, impuissante, lui laissera le chemin vers la conquête du monde sans obstacle. Otto, va alors se mettre en tête de tout faire pour sauver sa belle bien qu’il se foute totalement de ce qui peut arriver au monde. Par la force des choses, il va ainsi devoir sauver Ana… mais aussi le monde tant qu’il y est.

Le jeu déroule en vue de dessus, comme un Diablo, un choix idéal pour avoir un plan un peu plus stratégique. De stratégie, vous allez en avoir besoin pour terrasser les différents ennemis que vous allez croiser. Heureusement vous avez à disposition un panel d’actions assez important. L’atout principal d’Otto consiste bien évidemment en ses aptitudes à se servir de l’Anima. Un pouvoir qui lui permet d’invoquer des golems de plusieurs types. Attaque au corps à corps ou encore à distance, vous aurez à disposition quatre types d’unités différentes au total. Cela dit, vous aurez le pouvoir d’invoquer jusqu’à 100 golems qui pourront se battre pour vous.

Prise en main complexe, mais bien pensée

test Masters of AnimaLes développeurs se targuent de proposer un jeu aussi intuitif sur consoles que sur PC. Malheureusement, la prise en main reste assez complexe sur consoles. Beaucoup d’informations et d’actions à réaliser qui peuvent rendre le tout un peu casse gueule. Il faudra donc vraiment prendre le temps de maîtriser les bases du gameplay au risque de passer totalement à coté de l’aventure. Soyez persévérant donc car le plaisir de jeu n’est pas immédiat. Pourtant le didacticiel est bien pensé, mais il y a trop de choses à apprendre d’un coup. Cela dit, une fois maîtrisé, on se rend compte que la prise en main est plutôt bien pensée. Cela dit, on reste convaincu que la jouabilité sur PC est plus intuitive.

Outre les déplacements classiques, il faudra donner des ordres à vos golems. Entre les phases d’attaque durant lesquelles il faut être assez réactif et les phases d’énigme plus posées, il y a pas mal de choses à voir. Vous pourrez par exemple demander à vos golems de réaliser plusieurs actions comme le fait de pousser un élément du décor. Autre phase, demandez à plusieurs d’entre eux de tirer sur un point A pendant que d’autres tirent sur le point B. Les ordres ne se résument heureusement pas qu’à ça et sachez que vous pourrez envoyer au casse pipe seule une de vos créatures si vous le souhaitez.

En mode combat, c’est une autre paire de manches. Esquiver, attaquer, invoquer de nouvelles créatures pour remplacer celles tombées au combat sont autant d’actions à prendre en compte. Notez qu’en plus de ça, chaque type d’unité possède ses propres atouts et faiblesses. Les archers sont par exemple très faibles, mais redoutables de loin. A contrario les golems de base sont meilleurs en combat rapproché. Il faudra alors bien choisir les unités, les placer au bon endroit au bon moment afin de sortir victorieux des différents combats sur votre chemin. Les choses ne s’arrêtent pas là puisque vous pourrez aussi booster les attaques de vos golems l’espace d’un instant.

Un gameplay complexe donc qui n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Notez également que le jeu propose une composante RPG. Vous aurez un arbre de compétences et vous pourrez débloquer de nouvelles capacités pour Otto, mais aussi pour vos golems. Vous pourrez aussi trouver différents éléments cachés pour augmenter votre jauge de vie ou encore le nombre de créatures à invoquer.

Un joli coup de crayon

On peut saluer le travail du studio français concernant son coup de crayon. Le jeu est assez joli dans son ensemble. Assez coloré, on prend plaisir à parcourir les différents niveaux que propose Masters of Anima. Le jeu ne souffre pas de soucis techniques particuliers et la progression se fait sans bug technique ni autre élément gênant. La bande son est quant à elle assez discrète et les doublages du jeu sont en anglais. Cela dit, il est intégralement traduit en français. Ce qui est assez logique finalement, le jeu étant développé en France.

Conclusion :

Comptez 19.99 € pour vous offrir Masters of Anima. Cela dit, si l’expérience de jeu est agréable, la prise en main peut en rebuter plus d’un. On a là un jeu indépendant sympathique, mais qui ne parvient pas à atteindre le niveau de très bon jeu. Il manque une petite touche d’intensité, d’immersion dans l’univers pour pouvoir passer ce stade. Si le concept est intéressant, il est délicat de vous conseiller de vous jeter sur le titre sans y réfléchir à deux fois. Le jeu plaira ou pas du tout. Afin de vous faire un avis plus prononcé, on vous laisse visionner la vidéo ci-dessus qui permet de voir le début de l’aventure.

Points positifs

  • Concept intéressant
  • Gameplay technique...

Points négatifs

  • Manque de peps
  • ... à ne pas prendre à la légère
7

Bon