TEST – Nacon Revolution Pro Controller : La révolution e-Sport est en marche

En l’espace de quelques années, l’e-Sport est devenu un véritable phénomène de mode. Au point où les grandes chaînes de télévision s’y mettent, notamment TF1, BeINSport, etc. Également, certaines marques ont vu le jour en proposant à l’achat des manettes «custom » comme c’est le cas avec Burn Controller (entreprise française) ou encore Scuff Gaming, deux grandes entreprises de poids dans cette industrie. Microsoft a aussi commercialisé sa propre manette e-Sport avec sa Élite. Sony, quant à eux, ce sont lancés dans la commercialisation en fin d’année 2016 de deux produits de marques tierces mais licenciées, avec Razer et Nacon. Pour cet article, nous allons nous concentrer uniquement sur la manette Nacon, une manette à la personnalisation poussée à son paroxysme, et avec un design un peu particulier comparé à la manette PlayStation 4 traditionnelle.

Test NACON Revolution Pro Controller

La Revolution sous Controlle(r)

Manette NACON Revolution Pro ControllerCommençons par le design de cette Revolution Pro Controller qui à première vue étonne. Oui, cette manette ressemble comme deux gouttes d’eau à la manette officielle Xbox One. On pourrait se demander si les concepteurs ne se sont pas trompés dans la réalisation de cette manette.

Couleur noire, très sobre, pas de fioritures, la manette reste très classique de ce côté-là. Les touches officielles sont présentes, tout comme les boutons Share et Options, le pavé tactile, et le bouton PS. De plus, tout comme la DS4, il est possible de brancher un casque filaire en connectique 3.5 mm. Si  dans son ensemble, la manette Nacon s’allie plutôt au niveau design avec la manette traditionnelle, notons toutefois l’absence de deux fonctionnalités : le haut-parleur situé au plein centre de la DS4, ici absent, tout comme la LED. Ainsi, si vous souhaitez jouer au PlayStation VR, par exemple, ce ne sera pas possible. Il faut également se dire que cette manette Nacon ne ressemble et ne remplace en aucun cas la DualShock 4. Elle la complète.

Côté prise en main, c’est délicat. Taillée pour les joueurs PS4 qui ont l’habitude de jouer avec leur DS4, la Nacon déroute les premières heures, à cause tout simplement de son design Xbox One. La position des joysticks, même si étudiée pour une meilleure ergonomie, peut gêner dans les premières parties. Malgré cela, leur tenue est irréprochable. Tandis que le joystick droit est bondé, l’autre, c’est l’inverse, il est « creusé » permettant ainsi au pouce de ne pas glisser. L’amplitude de 46° de ces derniers est aussi très différente de ce que l’on connaît traditionnellement, permettant de personnaliser à sa guide pour un meilleur confort. On en reparlera plus tard. Les gâchettes R2/L2 sont bien placées et accessibles sans problème contrairement aux deux autres où c’est un peu plus difficile. Elles possèdent le même problème que les gâchettes de la manette Xbox One. Concernant la croix directionnelle, elle reste classique, mais un peu trop poussive. Elle aurait gagné en profondeur en la travaillant un peu plus.

Les petits plus d’une manette conçue pour l’e-Sport.

Manette NACON Revolution Pro ControllerQui dit manette e-sport, dit manette filaire. On ne peut qu’apprécier les 3 mètres proposés et la robustesse du fil tressé. De même pour une meilleure tenue, la possibilité d’ajouter des poids supplémentaires à incruster dans la manette même. Six poids sont inclus dans la boite, allant de 10g en plus jusqu’à 17g.

Enfin, manette e-Sport oblige, la Nacon propose au total quatre « palettes ». C’est l’argument, bien évidemment, principal pour l’achat d’une manette de la sorte. On parlera personnalisation un peu plus bas. Malheureusement, pour les personnes qui ont de gros doigts, l’accès à ces palettes est un peu fastidieux. Autant les palettes du bas sont globalement faciles d’accès lorsque l’on joue à Call of Duty par exemple, mais dès que l’on souhaite utiliser les palettes du haut, là, c’est nettement plus difficile. Elles ne sont pas intuitives du tout, et il faut vraiment presser assez fort pour cliquer sur celles-ci. Avec le temps, on s’y habitue, mais c’est un point à revoir pour un potentiel nouveau modèle.
Enfin, deux boutons sont présents à l’arrière de la manette. Un bouton permettant de choisir entre le mode Pro Control (mode classique de la manette) et le mode Advanced (mode personnalisé), et l’autre bouton permet de switcher entre quatre profils que l’on paramètre sur son PC.

Ingénieur en personnalisation

Manette NACON Revolution Pro ControllerEt c’est là que la force de la Nacon rentre en scène : une personnalisation poussée qui permet au joueur de configurer comme il souhaite sa manette car tout y passe. En téléchargeant le logiciel conçu sur son PC, il suffit de brancher en USB la manette, de configurer ses différents profils et le tour est joué. À noter qu’il est dommage de passer via PC pour configurer le tout, une application sur PS4 ne serait pas de refus dans un avenir plus ou moins proche.

Via ce logiciel, il est ainsi possible de créer ses propres profils et de tout paramétrer à sa sauce, mais il est également possible de télécharger des profils préconçus par l’entreprise pour aller plus vite. Ce qui nous intéresse nous ici c’est la personnalisation made in maison. Pour les puristes, la manette permet de configurer entièrement la zone morte des joysticks, et des gâchettes, ou encore de modifier à son envie la courbe de réponse. S’il faut tester tout ça des dizaines de fois pour arriver à trouver la configuration parfaite, le logiciel nous le permet facilement en quelques clics.

La Nacon propose également de remapper entièrement tous les boutons. Le X peut alors se changer en O, R2 en Triangle, L1 en Carré, la possibilité d’activer les raccourcis (les palettes) ou encore les Macros. Les raccourcis, il s’agit tout simplement des palettes à l’arrière de la manette. À titre d’exemple, le bouton O configuré sur la palette M3, le X sur la palette M1, etc. Il y a énormément de possibilités. Concernant les Macros, ces derniers ne sont essentiellement utilisés pour réaliser des combos sur des jeux de combat, et en aucun cas pour les jeux en FPS. Le tout se prend en main facilement concernant la configuration. Le logiciel est simple, très explicite et n’est pas du tout compliqué à comprendre. Il faut juste un peu de temps devant soi pour bien configurer sa manette. Rappelons aussi que quatre profils peuvent être téléchargés sur la Nacon, tous peuvent être différents.

La remplaçante de la DualShock 4 ?

Oui, la Nacon Revolution Pro Controller est une excellente manette conçue pour l’e-Sport. Avec quelques défauts comme une prise en main difficile pour les pro-Dualshock 4 les premières heures, un design trop proche de la manette Xbox One, des boutons et la croix directionnelle un peu trop cheap qui auraient pu être plus travaillés. Mais elle fait très bien son travail du côté de la personnalisation poussée littéralement à son paroxysme. Pour un peu plus de 100€, vous pouvez configurer tout à votre goût. La Nacon ne remplace malheureusement pas la Dualshock 4, mais la complète surtout pour les jeux orientés combat, et guerre. Une manette de qualité qui a tout pour séduire les joueurs qui ont envie de se lancer dans l’e-Sport.

Manette envoyée par le constructeur pour le test

Points positifs

  • Personnalisation très poussée
  • Une manette bien taillée pour l'e-Sport
  • Design sobre...
  • Bonne qualité des joysticks
  • Logiciel simple d'utilisation
  • Jusqu'à 4 profils à télécharger sur la manette
  • Prix relativement abordable pour ce type de produit

Points négatifs

  • Boutons et croix directionnelle un peu trop « cheap »
  • Prise en main difficile pour les joueurs PS4...
  • …à cause de la ressemblance avec la manette Xbox One
  • Logiciel uniquement disponible sur PC
  • Palettes du « haut » dures à cliquer
  • Absence du haut-parleur et LED
  • Ne remplace absolument pas la DualShock 4
8

Super