TEST – Naruto to Boruto : Shinobi Striker – Comment s’en sortent les ninjas ?

PC PS4 Xbox One
Avec plus de 235 millions de copies, Naruto est le troisième manga le plus vendu dans le monde. Ce n’est donc pas étonnant de voir que depuis ses débuts en 1999, le shōnen de Masashi Kishimoto a eu le droit à de nombreuses adaptations vidéo-ludiques. Si en Europe les premiers jeux vidéo furent commercialisés en 2006, le succès fut aussi immédiat ce qui donna lieu à de très nombreuses histoires racontant une nouvelle fois les aventures de Naruto Uzumaki et de ses amis.

TEST - Naruto to Boruto : Shinobi StrikerUn bon ninja travaille d’abord en groupe :

Bandai Namco n’en est pas à son coup d’essai quand on parle de jeux vidéo adaptés de manga. Entre Dragon Ball, One Piece, My Hero Academia ou encore son prochain crossover Jump Force, l’éditeur japonais tente de se renouveler avec Naruto to Boruto : Shinobi Striker. Ici, nous sommes à mille lieues de la série Ultimate Ninja Storm. Essentiellement multijoueur, le titre s’inspire plus de Dragon Ball Xenoverse et semble avoir créé uniquement pour les fans inconditionnelles du manga.

Il faudra tout d’abord commencer par la création de votre avatar de la tête au pied avant de suivre le didacticiel proposé par Kakashi Hatake. L’entrainement sera composé de deux missions qui vous permettront de vous familiariser avec les différentes techniques utilisées par les ninjas. Oui, deux pauvres missions seulement avant d’être lâché dans la fausse aux lions ce qui reste très léger si l’on désire directement démarrer par le mode online.

TEST - Naruto to Boruto : Shinobi StrikerJe deviendrais le plus grand ninja de Konoha !

À ce propos, le mode online parlons-en ! L’objectif principal de Naruto to Buroto : Shinobi Striker est de devenir le plus grand ninja du monde. Pour se faire, il faudra progresser dans la Ligue Mondiale des Ninjas en battant ses opposants afin de changer de rang. Seulement voilà, l’écart est souvent monstrueux entre votre puissance et celle de vos adversaires. Le résultat est alors sans appel, vous vous retrouverez souvent K.O et vous aurez l’impression que vos attaques n’atteignent jamais vos ennemis. Autant vous dire que pour progresser il faudra s’accrocher.

Les arènes (assez grandes) sont configurées pour des combats en 4 VS 4 ou la coopération sera le maitre mot. En effet, vaincre tous les adversaires ne garantit pas de gagner le match puisqu’un nombre de points est attribué en fonctions des objectifs à remplir. Capture de drapeau, capture de base…avant la partie, il faudra aussi déterminer son rôle pendant le combat ce qui changera la façon de se battre. C’est donc là que l’entente et la coopération interviennent afin de déterminer qui fait quoi. Attaquant, Défenseur, Soigneur ou Distance, le rôle de chacun est donc primordial et sur ce point Shinobi Striker s’en sort plutôt bien.

TEST - Naruto to Boruto : Shinobi StrikerC’est chiant, mais faut le faire…

Une fois que tout le monde sait ce qu’il a à faire, place au combat. Encore une fois, le jeu est assez énergique et dynamique grâce aux différentes attaques des personnages et de leurs compétences. Les déplacements et l’utilisation du chakra se maitrisent facilement…du moins jusqu’à ce que la caméra décide de faire n’importe quoi. C’est malheureusement un des plus gros problème du jeu et qui donne lieu à beaucoup de frustrations. Imaginez, vous êtes en plein combat avec un adversaire, vous bloquez ses coups et vous utilisez parfaitement les techniques de substitutions apprises par Kakashi jusqu’au moment où la caméra se met à filmer le mur ou le sol…

Même chose pour le mode solo. Hormis le fait de débloquer des accessoires et quelques niveaux d’expériences, il faudra quand même passer par le mode en ligne si vous voulez progresser. Vagues d’ennemis, combat de boss ou secours d’alliés, les divers missions pourront se faire en solo mais s’apprécieront beaucoup plus avec de l’aide. Une fois les objectifs remplis, vous gagnerez des sous afin d’acheter de l’équipement et des vêtements. Ces objets serviront à augmenter vos caractéristiques et pourront vous attribuer quelques bonus si vous possédez le set complet.

TEST - Naruto to Boruto : Shinobi StrikerLa quête du farm peut commencer !

Bandai Namco a vu grand pour ce Naruto ! Avec plus de 4000 objets à ramasser il est possible de créer SA vision du ninja parfait. Bien sûr, tous les objets ne pourront pas être utilisés par les différents rôles et il conviendra de choisir dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise. Pour vous aider à faire votre choix, vous devrez choisir un Maitre Hokage qui sera votre allié sur certaines missions. On retrouve là les personnages les plus emblématiques de la série et il est possible à tout moment de changer de maitre…au risque de perdre ses aptitudes. Par exemple si vous partez sur un soigneur, vous ne pourrez pas choisir Naruto comme maitre car son style est attaquant. Au fur et à mesure de votre « collaboration » avec votre Hokage, vous gagnerez des niveaux et vous pourrez maitriser leurs attaques fétiches.

Conclusion :

Naruto to Boruto : Shinobi Striker s’éloigne du traditionnel jeu de combat que l’on connait si bien. Si sur le papier c’est une bonne chose, en pratique c’est encore un peu trop brouillon. Le style Cel Shading reste très fidèle à l’animé mais le plus gros défaut réside dans la caméra souvent capricieuse. Heureusement le jeu est assez dynamique est simple à prendre en main et devient assez addictif si la collaboration a été étudiée avant le début du match. C’est aussi un régal de lancer une attaque spéciale après un combat acharné contre un adversaire…enfin si celui-ci est du même niveau que le vôtre. Pour finir, même si les missions sont parfois assez répétitives, le titre se démarque par la personnalisation complète de son avatar et le fait de pouvoir choisir librement quelle voix choisir. Très fidèle au manga, Naruto to Boruto : Shinobi Striker fera sans doute le bonheur des fans de la série. Les néophytes pourront découvrir les histoires de celui qui souhaitent devenir le plus grand ninja de Konoha.

Points positifs

  • Un nouvel épisode original
  • Graphiquement au top
  • Dynamique et immersif
  • Assez simple à prendre en main
  • Une personnalisation presque sans limite

Points négatifs

  • Une caméra souvent capricieuse
  • Quelques minutes d'attentes pour le mode online
  • Pas de mode histoire
  • Un solo bien trop maigre et presque inutile
6

Acceptable