TEST Nickelodeon Kart Racers – Un jeu de course ultime?

Nintendo Switch PS4 Xbox One

Depuis le premier trailer, Nickelodeon Kart Racers nous faisait de l’œil et la firme GameMill Entertainment nous annonçait qu’il serait possible de s’affronter sur 24 pistes différentes. On s’imaginait explorer Bikini Bottom, les égouts de NYC, la maison de Tommy Pickle ou encore l’école d’Arnold ! Le challenge paraissait sympathique, mais qu’en est-il avec une manette en main ? L’heure du verdict a sonné et nous allons voir si le jeu en vaut la chandelle ?Une impression mitigée

Nickelodeon Kart RacersMe voilà devant l’écran titre du jeu où j’appuie fébrilement sur start, on me propose de choisir entre les modes : un joueur, multijoueur ou boutique ! Dans un premier temps, je vais tester le mode un joueur, puis je dois choisir dans le sous-menu entre le Grand prix, Course libre ou Contre la montre. De mon côté, je pars en total découverte avec le Grand Prix en solo, mais celui-ci est également jouable en équipe ! Avant de démarrer la course, il faudra choisir parmi les six coupes disponibles et choisir la difficulté de l’IA (débutant, normal, expert), puis il faudra sélectionner son personnage parmi les 12 acolytes disponibles et c’est tout pour le moment. Non, vous ne choisirez pas votre Kart…Ici chaque personnage a son kart dédié !

Me voici sur la ligne de départ prêt à en découdre face aux autres concurrents ! Néanmoins, une question me vient à l’esprit : Comment pilote t’on le kart dans le jeu ? Une question pas si anodine car Nickelodeon Kart Racers fait l’impasse sur le didacticiel…Au final, me voici devant la ligne de départ et j’appuie sur le bouton RT qui me fera avancer (ouf…), puis je m’aperçois que des petites phrases apparaissent en bas de l’écran m’expliquant quelque peu le gameplay.

Nickelodeon Kart Racers est facile à prendre en main avec une gâchette pour avancer, une autre pour freiner et un bouton pour lancer les diverses attaques sur les ennemis. Comme tout jeu de Kart qui se respecte, les items pour attaquer les ennemis se retrouveront en plein milieu de la route et il faudra les récupérer puis attaquer sauvagement vos adversaires ! De ce côté-là, Nickelodeon Kart Racers est sympathique et propose de nombreuses attaques dont certaines exclusives aux personnages (jet de pierre, bateau pirates etc.).

Au niveau des tracés, le jeu ne surprend pas vraiment et reprend ce que propose la concurrence (Mario Kart, Sega All-Stars Transformed). Avec des environnements colorés, des pistes qui changent occasionnellement les itinéraires d’un tour à l’autre et des karts se transformant en bateaux ou en avions pour franchir certains segments aquatiques ou aériens. Pour gagner le mode grand prix, il faudra arriver en tête lors des courses qui proposent également quelques libertés avec des pistes classiques où il faudra doubler les adversaires, des pistes éliminations où toutes les 15 secondes le dernier joueur se fera éliminer ou encore des pistes slaloms où le joueur devra passer entre des plots en évitant de faire cinq erreurs.

Là où Nickelodeon Kart Racers tire son épingle du jeu par rapport à la concurrence, c’est via le slim ! Kesako ? Il s’agit d’une substance verdâtre qu’il faudra récupérer en roulant dessus pour charger les trois barres. Une fois vos barres complètes, il faudra appuyer sur une touche pour booster la vitesse de votre kart. Une idée sympathique qui permettra d’avancer un peu plus vite, car dans les premières parties, on a l’impression que les karts se trainent un peu…Et cela n’est pas qu’une impression, le kart dédié a un moteur basique et il sera possible d’en débloquer des nouveaux en gagnant des courses ou alors d’acheter des moteurs (ou d’autres pièces, ailes, roues etc.) via la boutique. Pour acheter les items, il faudra posséder de l’argent récupéré lors de vos courses via des pièces ou via des tours de la victoire qui seront uniquement accessibles quand vous gagnerez un niveau grâce à votre expérience. Par contre, il est dommage qu’une modification de kart achetée ou débloquée soit accessible à l’ensemble des karts…Il aurait était préférable de devoir débloquer des accessoires au cas par cas pour gagner en longévité ! Mais cela n’est pas le seul souci du jeu et nous en reparlerons plus tard ci-dessous. Néanmoins, si vous avez fait l’acquisition de Nickelodeon Kart Racers ? On vous conseille de lancer le jeu en mode expert où la vitesse sera plus élevée !

Une fois, les six coupes du mode Grand Prix terminées, le jeu vous proposera trois nouvelles coupes qui seront plus longues à finir, mais ne seront qu’un mix des courses précédentes…C’est dommage, car les joueurs n’auront pas forcement le cœur de refaire les tracés insipides et répétitifs…

Pour le reste du mode solo, on reste sur du classique avec un mode libre permettant de s’entrainer sur les tracés du jeu et un mode contre la monte où il faudra essayer d’arriver en pole position sur le classement. Si vous n’arrivez pas en tête de classement en mode contre la montre, il sera possible de refaire la course avec votre fantôme présent sur le tracé. Voilà pour le contenu solo et il est temps de parler du mode multijoueur !

Sympa à plusieurs

Nous avons fait le tour des modes solo, mais que vaut le mode multijoueur ? Le titre prend t-il toute son ampleur en multijoueur local ? C’est ce que nous allons voir !

Dans un premier temps, le mode multijoueur nous propose le classique Grand Prix permettant de se tirer la bourre à plusieurs en espérant gagner la coupe. Il y a également le mode libre qui vous permettra de choisir votre piste et de combattre les autres joueurs.

Mais à coté de ces modes classiques permettant à quatre joueurs de s’amuser localement, il existe aussi le mode arène divisé en trois sous menus :

  • Le mode Chacun pour soi propose un mode de jeu où il faudra récupérer des items pour attaquer les adversaires ! Le premier joueur qui touche les concurrents 10 fois gagne la partie.
  • Le mode Capture du drapeau propose de capturer un drapeau dans l’arène qu’il faudra garder en sa possession 15 secondes. Une fois le temps écoulé le joueur gagnera un point et le drapeau réapparaitra aléatoirement dans l’arène. Il faudra marquer 3 points pour être désigné vainqueur, mais cela n’est pas aussi facile qu’il n’y parait, car les autres joueurs pourront tirer sur le kart possédant le drapeau et le récupérer.
  • Pour finir, le dernier mode se nomme Chat, il s’agit d’un mini jeu assez court se déroulant en deux temps ! La première fois, vous serez un pilote qui lâchera des pièces pendant que les autres tenteront de les rattraper…Une fois votre tour passé, vous ferez l’inverse et il faudra suivre le pilote lâchant des pièces pour en récupérer un maximum ! Quand l’ensemble des joueurs aura piloté le kart lâchant des pièces, le jeu se terminera et le joueur ayant récupéré le plus de pièces sera considéré comme gagnant !

Si on apprécie de pouvoir s’éclater à plusieurs dans le mode grand prix, les autres modes sont assez courts…C’est dommage car cela aurait pu ajouter une légitimité supplémentaire à Nickelodeon Kart Racers ! On aurait aimé pouvoir paramétrer les modes arènes avec un capture du drapeau en 10 points au lieu de trois, ou encore avoir le choix de plus grandes arènes dans le mode chacun pour soit ! Malheureusement, cela n’est pas le cas…

Un Mario Kart like du pauvre ?

Si le prix de Nickelodeon Kart Racers était de 20€, le titre ne serait pas forcement mauvais via son rapport qualité/prix ! Mais proposer le jeu à 40€ ça pique un peu, au vu des nombreux défauts présents !

On va commencer par les graphismes, si l’ensemble semble joli, chatoyant et fidèle aux œuvres de Nickelodeon…Cela n’est pas forcement le cas, ceux-ci sont colorés, mais la prédominance de la couleur verte finit par piquer les yeux après quelques tours de pistes. Ok cela représente le slim permettant de booster son véhicule, mais trop de vert tue le vert…Un exemple avec les pistes aquatiques quasiment verdâtres à 90% avec juste quelques décorations et plots ici et là !

Justement, parlons-en des circuits, si le nombre de piste annoncé par GameMill Entertainment est de 24… Cela ne se ressent pas vraiment avec une manette en main ! Pourquoi ? Car les pistes se ressemblent, les tracés aussi et certains univers restent prédominants par rapport aux autres !

De plus, on regrette que les coupes ne suivent pas leurs intitulés ! Un exemple, on lance la coupe des égouts qui proposent cinq pistes dont une seule dans les égouts…On aurait aimé avoir une coupe exclusive au monde des Tortues Ninja avec des rats passant dans les égouts, des graffitis avec Splinter, Schroeder etc…Malheureusement, cela n’est pas le cas.

On regrette également la bande son du jeu qui semble tout droit sortie des années 90 compilée au format midi…De notre côté, on a fini par couper le son ! Celui-ci n’est pas forcement horrible, mais de qualité douteuse ! On ne comprend pas le choix des développeurs… Pourquoi avoir sorti une OST insipide, alors que le titre aurait pu reprendre les génériques des dessins animés ou des thèmes connus présent dans les séries.

Au niveau des regrets, on parlera du mode multijoueur, non pas du mode local qui reste amusant malgré les défauts du jeu, mais du mode en ligne qui n’existe pas tout simplement…C’est étonnant de sortir un jeu de kart en 2018 ne proposant pas de mode en ligne permettant d’y jouer à plusieurs malgré la distance pouvant séparer les joueurs.

Maintenant, parlons du casting du jeu qui ne propose que 12 personnages (dont 4 issus des Tortues Ninja) ! Cela est peu en connaissant le nombre de série appartenant à Nickelodeon, on aurait aimé avoir Jimmy Neutron, Pierre Lapin, Dora et tant d’autre absent dans Nickelodeon Kart Racers.

Néanmoins, si le casting nous parait léger, celui-ci a doublé par rapport à Nicktoons Nitro sorti en 2009 en salle d’arcade qui ne comptait que 6 personnages, mais chaque personnage représentait une franchise différente…Ce qui n’est pas le cas cette fois-ci !

On finira avec les karts disponibles ! Le minimum vital fut effectué par la société de développement avec un Kart insipide alloué à son personnage ! On trouve cela dommage, nous aurions aimé pouvoir choisir différents Karts avant de partir en course…Une nouvelle fois, les licences Nickelodeon aurait permis des fantaisies dans Nickelodeon Kart Racers comme un kart en forme de Krusty Crab, un autre en forme du van des Tortues Ninja ou encore des poussettes pour les razmokets…Malheureusement, il faudra se contenter de Karts basiques et bas de gamme présents dans le titre.

Conclusion 

Déçu, choqué et énervé, voila mon ressentiment pour Nickelodeon Kart Racers. Le titre avait tout pour plaire, un Mario kart like avec des personnages de Nickelodeon et des graphismes chatoyants. Malheureusement le casting minimaliste, les karts insipides, le manque de mode multijoueur en ligne, la bande son de qualité douteuse auront eu raison de moi ! C’est dommage, car les personnages jouables sont bien réalisés, le jeu possède quelques atouts comme le slim, la personnalisation des karts, la possibilité de jouer à quatre en mode local ou encore un mode expert vif et rapide ! Mais cela ne suffira pas pour sauver Nickelodeon Kart Racers qui séduira les tout petits et c’est tout ! Les enfants plus âgés n’auront qu’un intérêt limité pour le titre et les adultes qui auraient pu y jouer avec une certaine nostalgie, lâcheront le jeu après quelques tours de piste ! Dommage de posséder tant de licences pour sortir un titre insipide sans lien avec les œuvres originales…Un gâchis tout simplement !

Points positifs

  • La licence Nickelodeon
  • La personnalisation des Karts
  • Les succès/trophées faciles à débloquer
  • Le mode multijoueur local
  • La maniabilité
  • Le mode expert
  • Peu être amusant pour les jeunes enfants…

Points négatifs

  • Choix des personnages restreints
  • Un seul kart insipide lié au personnage
  • La couleur verte prédominante dans les graphismes
  • Pas de multijoueur en ligne
  • Une bande son douteuse (Ou sont les thèmes originaux ?)
  • Le prix de 40€ qui n’est pas en adéquation avec le contenu du jeu
  • …Mais certainement pas pour des adolescents ou des adultes!
4.5

Pauvre