TEST Spiderman PS4 – Le meilleur jeu de la licence !

Oui, notre test de Spiderman aura mis du temps à être posté. Cela dit, autant vous dire qu’on a retourné le jeu dans tous les sens et qu’on a vu tout ce qui devait être vu. Ce nouvel opus disponible depuis le 7 septembre exclusivement sur PlayStation 4, le jeu est développé par Insomniac Games. (Ratchet & Clank, Resistance, etc…) Avec ce nouveau Spiderman, les développeurs ont fait la promesse d’une totale liberté d’action.

TEST Spiderman PS4Spider cochon

Test SpidermanPeter Parker a de nouveau du pain sur la planche. Alors qu’il vient tout juste de coffrer Wilson Fisk, de nouveaux leaders tentent de sortir du lot. Il va ainsi devoir faire face à de nouvelles menaces. Le gang des Démons souhaitent en effet récupérer tout ce qui appartenait à Fisk et bien plus encore. De fil en aiguille, il va rapidement apprendre qu’une terrible menace plane… Inutile de vous en dire plus sur l’histoire, il s’agit juste des bases scénaristiques de ce Spiderman sur PlayStation 4.

Le début du jeu est donc assez lent. On enchaine les petites missions, on se ballade dans la ville, quelques combats ici et là. J’irai pas jusqu’à dire que les prémices de l’aventure sont ennuyante, mais c’était loin d’être passionnant. Cela dit, elle s’emballe assez avec un événement clé qui va tout déclencher. A partir de là, le tout s’enchaine avec brio, la mise en scène est au top et on a vraiment envie d’en voir toujours plus jusqu’au dénouement.

Notez que Peter Parker n’est pas juste le super héro drôle dans cette aventure. On va beaucoup plus faire connaissance avec lui. Une belle occasion de voir que derrière le masque, ce cache une personne avec ses faiblesses et ses peines. Il est également bon de préciser que ce Spiderman se déroule dans un univers exclusifs. En effet, il ne reprend pas du tout celui des Comics ni celui des films. Les développeurs ont ainsi créé un univers spécialement pour le jeu. Le début d’une saga ? Possible ! Au vu du succès commercial et critique que rencontre le titre, il y a de fortes chances pour voir une suite tôt ou tard.

Il y a un héros en chacun de nous…

Test SpidermanLe jeu ne perd pas de temps et on entre tout de suite dans le vif du sujet. Vous pouvez d’ailleurs découvrir le début de l’aventure à la fin du test. Les bases du gameplay s’apprennent extrêmement vite. La jouabilité est très intuitive et la prise en main vraiment simple. Que ça soit au niveau des déplacement au dessus de la ville de New York ou durant les combats, tout est fait pour qu’on apprenne à jouer rapidement. Notre Spiderman possède une véritable liberté d’action. On se déplace où on le souhaite avec beaucoup de facilité et agilité. De ce fait, les animations sont soignées, fluide et le rendu est vraiment crédible.

C’est simple, tout ce qui touche au free running est parfaitement maitrisé. De ce fait, on ressent vraiment une grande liberté d’action. S’il est parfois chiant de faire de long déplacement dans certains open world, ici ce n’est pas le cas. Si toutefois vous souhaitez aller plus vite, vous pourrez prendre le métro. Vous pourrez alors voir Spiderman posé à côté des autres passagers en train de se servir de son smartphone. Notez que vous pourrez également réaliser quelques figures durant vos phases de hautes voltiges.

L’intelligence ce n’est pas un privilège, c’est un don.

Test SpidermanSi c’est un plaisir de se déplacer, les combats s’avèrent plutôt redondants. C’est simple, malgré l’arbre de compétences plutôt sommaire, on se rend compte qu’on réalise souvent les mêmes combos. Il aurait été agréable d’avoir une palette de mouvements plus large ou encore d’avoir des combos plus complexe. On remarque alors qu’on se contente de matraquer la touche carré pour démolir l’IA qui vous fait face. Vous pouvez tenter de varier les attaques avec triangle, mais ce n’est pas vraiment utile au vu du challenge que propose le titre en mode normal.

Le véritable souci au niveau des combats vient du fait qu’on rencontre toujours les mêmes ennemis. Vous retrouverez donc des bandits à mains nus, avec une matraque, avec une arme et des gars plus costauds… Oui, c’est tout ! Vous pouvez cependant changer le visuel des ennemis au fil de l’aventure puisqu’on rencontre de nouvelles oppositions. Cela dit, si le visuel change, le comportement reste le même avec plus ou moins d’agressivité. Du coup, les combats face à l’IA reste globalement simple et répétitif.

Test SpidermanPour vous apporter un peu de challenge, vous pouvez opter pour l’infiltration. Cela dit, il est très simple de berner l’intelligence artificiel. Balancer une toile sur le point B afin de pouvoir aller au point A. L’ennemi ne cherchera pas plus loin que le bout de son nez et on aurait vraiment aimé plus de réactivité. Je ne suis pas en train de dire que les combats sont ennuyants, il ne faut pas non plus abuser. A titre d’exemple, les jeux de la série Batman Arkham sont bien plus relevé sur tous les points concernant les combats.

Au fil de l’aventure, le titre deviendra de plus en plus simple. Logiquement, on est censé rencontré plus de difficulté en avançant dans un jeu, mais ici ça n’est pas forcément le cas. Spiderman va débloquer certaines capacités qui vont lui permettre de régénérer sa vie en plein combat. Pour y parvenir, il faut débloquer une jauge de concentration. Une fois remplie, en réalisant quelques combos, vous pourrez restaurer une partie de votre vie. Arrivé à un stade, elle se remplira tellement vite que vous n’aurez plus peur de personne. Les combats de boss non plus ne sont pas incroyables. Aucune résistance à se mettre sous la dent. Une nouvelle fois, c’est la mise en scène qui va sauver ces combats trop simples. Il y a également les phases de « casses-têtes » à résoudre. Des sortes d’énigmes qui consiste à relier des circuits par exemple. Honnêtement, c’est pas du tout intéressant.

Qu’on se le dise, on n’achète pas ce Spiderman pour son challenge, mais pour l’aventure qu’il propose dans sa globalité. Au pire des cas, vous pouvez toujours opter pour le mode difficile ou le nouveau mode de difficulté ajouter récemment. En effet, le titre propose un New Game + avec un niveau de difficulté encore plus élevé. Une bonne chose pour les amateurs de challenge.

À grand pouvoir, grandes responsabilités.

Test Spiderman

Marvel’s Spider-Man_20181028023302

Outre l’aventure, vous allez avoir beaucoup de choses à faire dans ce Spiderman sur PlayStation 4. De nombreuses quêtes annexes sont disséminées aux quatre coins de New York. Entre la chasse de criminel lambda qui commettent des braquages, sèment le désordre sur la voie public et j’en passe, vous allez avoir de quoi faire. Il va falloir rétablir l’ordre dans la ville qui se barre totalement en cacahuète depuis l’arrestation de Fisk. Vous aurez également de nombreux objets à trouver avec des sacs à dos. Tous les trouver vous permettra d’ailleurs de débloquer un nouveau costume. Il y a aussi la prise de photos des différents monuments de la ville ou encore la chasse au pigeon.

En effet, un PNJ vous demandera gentiment de retrouver tous ses pigeons dans toute la ville. L’occasion de mettre vos talents de voltigeur en avant puisque vous devrez en trouver pas moins de 12. On n’oublie pas non plus l’enquête de Black Cat ou encore les défis de Taskmaster. S’agissant de Black Cat, il s’agira plus de missions de recherches. En effet, il faudra vous rendre à endroit précis et utiliser une longue vue. A partir de ce moment là, vous devrez chercher un indice. Pour ce qui est de Taskmaster, c’est une autre paire de manche. Pour le coup, c’est plus de l’action. Défis de combats, de poursuite de drones ou encore du désamorçage de bombes vous attends.

Chaque mission annexe vous permettra de gagner de l’XP, mais aussi des jetons. Ces derniers sont différents en fonction de la mission réalisée. Gagner des niveaux vous permettra logique de gagner des points de compétences à dépenser dans l’arbre. Notez que les costumes ne servent pas juste à faire beau. Ils octroient également différentes compétences. Concernant les jetons, ils permettront d’acheter de nouveaux costumes, mais pas que. Ils servent également à améliorer nos différents gadgets.

Tu te mets trop la pression… Tu n’es pas Superman !

Test SpidermanLa ville est belle, vraiment belle. Il y a beaucoup de blabla plus ou moins inutiles concernant le downgrade du jeu. Franchement, ce Spiderman, même sur PS4 classique reste un plaisir à voir. La ville de New York est vraiment jolie et surtout très animées. Il se passe toujours quelque chose. On retrouve un trafic monstre dans les rues, beaucoup de passant, du bruit, bref, on s’y croirait vraiment. Il en va de même pour la nuit. Les lumières illuminent la ville et c’est toujours un plaisir de voltiger un peu partout.

Il faut également saluer le travail de doublage. On ne peut qu’apprécier le fait que Donald Reignoux soit à nouveau le doubleur de Peter Parker. Logiquement, ça laisse présager qu’il sera de nouveau là pour les potentiels suites… Quoi qu’il en soit, il incarne le personnage à merveille. On découvre un Spiderman qui n’est pas juste là pour combattre le crime et faire le guignol.

Conclusion :

Ce Spiderman PS4 n’est pas incroyable. Il faut remettre les choses à leurs places. Le titre est très plaisant à jouer, du début jusqu’à la fin. Cependant, il souffre d’un gros manque de challenge. Les puristes vont alors pouvoir se tourner vers le New Game + et le nouveau mode de difficulté. Cela dit, dans l’ensemble, ça reste quand même basique. On aurait aimé des combats de boss plus complexe et une IA de meilleure facture. Ce qui sauve ce Spiderman, c’est sa liberté d’action, son scénario, sa mise en scène, son travail d’acteur. Bien évidemment, les nombreuses choses à faire en dehors de la trame principale sont aussi un très bon point. C’est simple, malgré ses défauts, on a pris un vrai plaisir à jouer à cette aventure. Pour finir, sans aucun doute du coup, on a là le meilleur jeu Spiderman qui existe à l’heure actuelle.

Points positifs

  • Scénario et mise en scène
  • Une vraie fin
  • Ville très vivante
  • Beaucoup de choses à faire
  • Spiderman n'est pas juste un mec drôle
  • La liberté d'action

Points négatifs

  • IA totalement bidon
  • Bestiaire peu varié
  • Combats de boss assez simples
8

Super