TEST – Super Mario Party – Des étoiles pleins les yeux

Nintendo Switch

Nintendo est bien décidé à supporter la Nintendo Switch et nous propose une nouvelle itération de la licence Mario Party nommée Super Mario party tout simplement ! Après un opus en demi-teinte sorti dernièrement sur Nintendo 3DS, nous avons placé beaucoup d’espoir sur le nouveau titre ! Trop ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Let’s Go

Super Mario PartyMario Party est arrivé en 1998 sur Nintendo 64, le principe était des plus simples : Les joueurs se retrouvaient sur un plateau digne d’un jeu de société et devaient faire avancer leur personnage, gagner de l’argent, des étoiles et combattre les autres joueurs régulièrement avec des mini-jeux mettant en scène de nombreux protagonistes de Nintendo. La firme de Kyoto sentant le bon filon a développé de nombreux opus en collaboration avec Hudson Soft et les diverses itérations nous ont permis de jouer à Mario Party avec des accessoires ou encore de profiter de certaines règles ou items bien particulier d’un opus à l’autre.

En 2012, Konami a fait l’acquisition d’Hudson Soft et tout a changé… La série Mario Party n’arrive plus à se renouveler et Nintendo cherche un moyen de convaincre les joueurs ! La Nintendo Wii U ayant fait un flop retentissant, la firme de Kyoto proposera divers opus sur Nintendo 3DS avec un succès mitigé ! Aujourd’hui, on nous annonce Super Mario party comme le grand retour de la licence et nous acquiesçons sans discernement. Nintendo nous propose enfin un grand opus où le joueur pourra choisir de jouer seul ou alors à plusieurs en mode local ou multijoueur. D’ailleurs, Super Mario party propose différents modes et nous reviendrons dessus plus tard.

On commence par choisir son personnage parmi les vingt proposés, puis on choisit ceux de nos concurrents divisés en trois groupes : Normal, difficile et expert ! Puis Toad nous confie une tablette et nous présente le hub central de Super Mario Party où il sera possible de se lancer dans un mode d’excursion en rafting, un mode classique avec des plateaux de jeu, un mode en ligne ou encore un mode scène rythmique.

Pour ma première partie, je lance directement un mode classique avec mon fils et l’on me demande de choisir un plateau parmi les quatre proposés ! Il existe :

  • Le tableau de la Mine périlleuse du roi Bob-omb qui s’avère assez petit en taille, mais qui réservera quelques surprises. Si vous tombez sur certaines cases, un décompte de la bombe va commencer et si des joueurs sont présents dans la zone lors de l’explosion, ils perdront la moitié de leurs pièces en or.
  • Le tableau d’Atoll fruité de Méga Bloups. Il s’agit d’une carte divisée en deux fruits (pastèque/ananas) où il sera possible de se téléporter d’un endroit à l’autre via des tuyaux ! Ici, il faudra éviter de s’arrêter sur le pont, si vous ne voulez pas que le Méga Bloups vous éjecte à la case départ !
  • Le tableau des Ruines dominos de Whomps propose une atmosphère oppressante ! Ici, il faudra vous frayer un chemin en payant les Whomps pour passer…A coté de cela, il faudra une nouvelle fois éviter certaines cases sous peine de se prendre une pierre qui vous éjectera au début de zone.
  • Le dernier tableau se nomme Mine Périlleuse du Roi Bob-omb, celui-ci se déverrouillera au cours de l’aventure et vous proposera un gameplay un peu différent ! Néanmoins, ne souhaitant pas spoiler, nous vous laisserons découvrir par vous-même le contenu !

Comme vous pouvez le voir, chaque plateau a une atmosphère différente ! Dans mon cas, je choisis le plateau avec la bombe et je restreins ma première partie à 10 tours (1 heure de jeu). Mais, il faut savoir qu’il est possible de paramétrer le jeu jusqu’à 20 tours soit une partie de 2 heures non-stop.

Gameplay

Je viens de lancer mon premier coup de dé et j’explore le plateau du jeu en quête de ma première étoile qu’il faudra acheter à Toadette. Quand l’ensemble des joueurs a jeté les dés et avancé sur le plateau, un mini-jeu se lancera et celui-ci sera jouable en solo ou avec des ennemis en alliés…En effet, si le titre propose 80 mini-jeux, ils ne sont pas tous jouable en chacun pour soi et il ne sera pas rare d’être allié à un voir plusieurs ennemis ! En effet, les mini-jeu regroupés peuvent proposer de jouer à 3 contre 1 ou alors de jouer en deux équipes de deux joueurs. Au final, les mini-jeu en chacun pour soi doivent représenter 30 à 40% maximum du contenu en mode classique.

Néanmoins, la plupart des mini-jeux sont variés et font appel au Joy-con de diverses façons, via la gyroscopie, en appuyant sur les touches ou de manière plus conventionnelle avec le stick analogique. Une fois le vainqueur désigné du mini-jeu, le premier récoltera des pièces, le second joueur aussi et les autres n’empocheront rien sauf dans de rares cas.

Puis, on reprend le court de la partie où l’on se déplacera sur les habituelles cases bleu et rouge, mais aussi des cases alliées, des cases événementq et des cases mystères. Les cases alliées sont la grosse nouveauté de cet opus et celles-ci vous octroieront un voir plusieurs compagnons de route… Mais à quoi servent-ils ? Quand vous tombez sur cette case, un personnage vous sera fourni aléatoirement et celui-ci disposera d’un dé spécifique qui vous permettra d’avancer plus vite, car il sera dorénavant possible de lancer votre dé + le dé du compagnon ! Mais attention, dans Super Mario Party il y a plusieurs dés…Je m’explique : Au départ votre personnage dispose de deux Dés, un dé conventionnel allant de 1 à 6 et un dé spécial où les numéros peuvent changer ! Il est possible de changer le dé que vous souhaitez lancer en appuyant sur le bouton droit du Joy-Con…Mais attention, si votre dé spécial peut vous permettre d’avancer plus vite, il existe également des pièges …Et c’est justement là que les compagnons récupérés sur la case allié peuvent vous aider ! Pourquoi ? Car il sera possible de choisir entre votre dé conventionnel, votre dé spécial ou alors un des dés de vos compagnons de route ! Certains dés comme celui de Koopa permet d’avancer jusqu’à 10 cases si vous tombez sur ce chiffre, néanmoins il existe aussi la possibilité de perdre des pièces ou de ne pas avancer avec le chiffre 0. Vous l’avez compris, le choix du dé est important !

Néanmoins, si vous disposez de plusieurs alliés, il faudra tirer votre dé que vous avez sélectionné parmi ceux en votre possession et les alliés derrière vous ne disposeront plus qu’un dé limité à trois chiffres (1,2,3) qui sera géré par l’IA du jeu. Il sera par exemple possible que votre lancer de dé fasse 6 et les deux alliés avec vous fassent un dé +1 et un autre +2, ce qui vous permettra d’avancer de 9 cases…

Vous l’avez compris, les alliés sont un poids de taille dans Super Mario party et le côté tactique du jeu prend tout son sens pour avancer sur les plateaux. Mais pour posséder des alliés, il faut obligatoirement s’arrêter sur les cases présentes sur les plateaux…Au final, il ne sera pas rare de voir un joueur possédant deux voire trois alliés et un autre joueur tout seul avec son personnage choisi en début de partie car celui-ci n’a pas réussi à s’arrêter sur la case alliée !

Dans Super Mario Party, le gameplay propose également des cases catastrophe qu’il faudra éviter sur le plateau, si vous ne souhaitez pas perdre d’argent ou d’étoile. A l’opposé de cette case, il existe une case chance qui permettra de bénéficier de quelques bonus.

On pourrait également parler des cases événements qui peuvent modifier le cours d’une partie avec des pertes de pièce, le renvoi du personnage en début du plateau…etc.

Et bien entendu dans cet ensemble de cases proposées, le titre permettra également d’acheter différents items sur une case boutique ! Celle-ci vous proposera d’acheter un champignon empoisonné qui retirera -2 sur le dé du joueur sélectionné ou encore un champignon doré qui vous permettra d’avancer plus vite. Le dernier item est sans aucun doute le plus intéressant et le plus cher…Il s’agit d’un tuyau en or qui vous téléportera à côté de l’étoile. Si la plupart des cases sont visibles sur les plateaux, il existe malgré tout des blocs dorées dissimulés qui vous permettront de gagner une étoile si vous arrivez à arrêter un curseur dans une zone blanche. Je pense avoir fait le tour du contenu principal et il est dorénavant temps de parler des modes supplémentaires.

Mode Secondaire

A coté du mode plateau, il existe également d’autres modes sympathiques à explorer tels que le mode scène rythmique où l’on choisit son personnage qui se retrouvera sur une scène avec d’autres protagonistes ! Au programme, le mode rythmique que l’on pourrait surnommer superstar, vous proposera différents mini-jeux à effectuer en quelques minutes. Le mode est rapide et permet de s’éclater assez facilement sur Super Mario Party.

On pourrait également parler du mode excursion en rafting qui propose de descendre des rapides avec un groupe de 4 joueurs ! Ici, chaque joueur dirige sa rame et devra pagayer à l’aide d’un Joy-con pour descendre le cours d’eau en évitant les rochers et en faisant éclater des ballons qui vous donneront le droit à des mini-jeux, ceux-ci ne sont pas anodins, car ils permettent de gagner de précieuses secondes pour éviter que votre chronomètre ne descende à zéro. Le mode est assez distrayant et proposera de nombreux embrochements avec des pièges ! Arriverez-vous à coopérer avec les alliés et descendre entièrement les rapides avant d’atteindre le 0 du chronomètre ? Pas sur…

Si vous souhaitez rester sur un mode classique avec le plateau ? Il est possible de jouer en mode duo où l’on forme une équipe de binôme dans un plateau où les règles changent quelque peu ! Les cases rouges et bleus n’existent plus et celles-ci seront remplacées par des pièces à récupérer permettant d’acheter une étoile ! A côté de cela, le jeu nous permet d’explorer une mine et possède quelques entorses à la règle initiale.

Il existe également un mode libre permettant de jouer à n’importe quel mini-jeu seul ou à plusieurs ! Une bonne solution pour s’entrainer et battre vos futurs adversaires.

Si vous avez déverrouillé l’ensemble des mini-jeux, il sera possible d’accéder au mode défis comprenant 80 missions sur les 80 jeux disponibles dans Super Mario Party. Un mode qui propose un challenge correct voir élevé et qui devra tenir en haleine les joueurs un petit moment.

A coté de cela, il existe également un mode permettant de gérer des autocollants et de faire des posters à votre guise. Un mode simple qui séduira sans aucun doute les plus jeunes, mais pas forcément les adultes.

Pour finir sur les modes secondaires, il existe également un mode multijoueur jouable en ligne qui ne nous a pas convaincu …On vous en parlera plus longuement dans le paragraphe ci-dessous.

Les défauts du jeu

Super Mario Party est bien réalisé dans son ensemble et propose des mini-jeux de qualités, un gameplay fluide et de bonnes tranches de rigolade ! Néanmoins, le jeu possède quelques imperfections… Le premier est l’impossibilité de jouer avec la manette pro sur cet opus ! En effet, les mini-jeux ont été pensés pour les Joy-Con et il ne sera pas rare de devoir utiliser la gyroscopie pour retourner des aliments dans une poêle, nettoyer des vitres le plus rapidement possible ou soulever un bâton en rythme…Pour éviter d’avoir un abus de position en jouant au stick et pour permettre à tout à chacun de jouer sur un pied d’égalité, la société a décidé de ne pas autoriser la manette pro sur Super Mario Party ! Au final, ce n’est pas forcément un mal, mais la Nintendo Switch ne disposant que de deux Joy-Con, il faudra acheter une paire supplémentaire si vous souhaitez y jouer à quatre.

A côté de cela, la firme nous annonce 80 nouveaux mini-jeux ! Néanmoins, il faut lire entre les lignes, car dans les faits certains jeux relookés sont issus d’anciens opus de Mario Party… Néanmoins, l’ensemble reste fun à jouer ! Le plus gros souci reste l’impossibilité de jouer avec des amis en ligne sur un mode classique avec un plateau… Si le mode en ligne permet de jouer contre des amis ou des inconnus, il permet surtout d’enchainer un mariothlon avec un ensemble de mini-jeux où il faudra essayer de sortir vainqueur ! De notre côté, nous regrettons l’absence du plateau pour le jeu multijoueur en ligne qui aurait permis de jouer avec de la famille ou des amis vivants loin de chez nous. Au final, nous espérons que la firme corrigera le tir avec une future mise à jour, mais cela n’arrivera peut-être jamais ! Nous voilà à la fin du test, il est maintenant temps de savoir si le jeu est bon ou pas ?

Conclusion

Nintendo et Nd Cube nous proposent un Mario Party en pleine renaissance…Après plusieurs années d’errance, le party game séduit à nouveau et devrait divertir pendant les longues soirées d’automne /hiver la famille et les amis ! Comme tout opus qui se respecte, Super Mario Party prend tout son sens à plusieurs et il faudra ruser et jouer stratégiquement pour gagner ! On apprécie les nouveaux mini-jeux, l’utilisation intelligente des Joy Con, la possibilité d’utiliser plusieurs écrans de la Nintendo Switch en même temps et les modes secondaires tels que l’excursion de rafting, scène rythmique ou les défis. Malheureusement, tout n’est pas parfait et on regretta l’impossibilité de jouer au titre en mode nomade avec les deux joy-con accrochés à l’écran ou l’interdiction des manettes classiques dans cet opus !

Points positifs

  • Un excellent party-game
  • De nombreux mini-jeux
  • Un choix de personnage conséquent
  • L’utilisation intelligente des Joy-con
  • Les nombreux modes secondaires

Points négatifs

  • L’impossibilité de jouer à Super Mario Party avec une manette pro
  • L’absence de plateau sur le mode multijoueur en ligne
  • Quelques nouveaux mini-jeux qui ne s’avèrent pas si nouveaux que cela...
7.5

Bon