TEST Super Toy Cars sur Nintendo Switch – Faire du neuf avec du vieux

Nintendo Switch

Super Toy Cars est un jeu de course qui mélange de nombreux genres. Un peu de Micro Machines, un peu de Mario Kart et le tour est joué. Le jeu est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch dès aujourd’hui à savoir le 2 mars 2018. Si vous n’avez pas la console de Nintendo, il est également disponible sur Steam, Wii U, PS4 et Xbox One. Vous pouvez vous procurer le jeu contre 9.99€.

test super toy carsÇa sera pas cette fois

test super toy carsAprès avoir visionné une bande annonce sur l’eShop, Super Toy Cars semblait avoir quelques arguments pour être un titre convaincant. Malheureusement, après avoir reçu généreusement un code de la part des développeurs, on a rapidement déchanté. Ne pensez pas qu’il s’agit d’un nouveau jeu. Non, Super Toy Cars date de 2014, date à laquelle il avait déjà essuyé quelques critiques pas très glorieuse. En presque quatre, la révolution n’est pas du tout là sur Nintendo Switch.

Pour planter le décors, on a là un jeu à la sauce Micro Machines, avec une vue de derrière ou de dessus. On retrouve également quelques items à la Mario Kart pour mettre un peu de piment aux courses, mais malheureusement la sauce ne prend pas. Au total on retrouve 16 bolides, à la conduite plus ou moins différente. Si on ressent effectivement le poids d’un véhicule lourd, le gameplay n’est pas pour autant agréable. On a tout simplement l’impression de conduire une savonnette. La voiture glisse comme pas possible et il faut souvent lever le pied pour essayer tant bien que mal de rester sur la route.

On n’est pas plus aider par des collisions totalement foireuses contre les murs ou adversaires. La conduite est donc catastrophique, mais avec le temps, on peut s’y faire. Si vous avez le courage de donner la chance à Super Toy Cars et que vous parvenez à maitriser la conduite vous aurez un deuxième obstacle insurmontable cette fois. La lassitude.

Mou du genou

Les courses sont ennuyantes comme jamais, les tracés peut inspiré et le contenu très pauvre. On compte trois modes avec une carrière ou encore des courses rapide. Le mode carrière n’est qu’une simple succession de courses sans podium à la fin ni rien. On passe juste à l’étape suivante sans avoir le moindre sentiment de satisfaction. On gagne ainsi de l’argent pour booster les véhicules, mais là aussi, l’intérêt est minime. Certes, c’est toujours sympa de pouvoir booster notre bolide, mais la, finalement, c’est assez bof.

La conduite se joue sur le drift pour emmagasiner du boost. Malheureusement, l’effet de vitesse n’est pas non plus incroyable. Au niveau des courses, vous aurez alors 5 modes. Des courses classiques, du contre la montre, des courses à l’australienne, du checkpoint et des courses avec des mines. Ce dernier mode est plus ou moins intéressant dans le sens ou ça ajoute un peu plus de challenge et de piquant au jeu. Les mines apparaissent de manière aléatoire. Il faut ainsi les éviter et remporter la course.

Visuellement, le jeu est très pauvre aussi. Si les véhicules sont sympa à voir, il n’y a pas grand chose d’autre à se mettre sous la dent. Ce n’est pas plus la bande-son qui nous fera changer d’avis.

Conclusion :

Malheureusement, c’est la douche froide pour Super Toy Cars qui rate presque tout. Contenu pauvre, gameplay daté, il n’y a pas grand chose pour sauver le jeu. Au lieu de nous ressortir un titre qui date de 2014, il aurait été préférable de proposer quelque chose de nouveau. Si vous recherchez un jeu dans l’esprit Micro Machines sur Nintendo Switch, on vous invite plutôt à vous intéresser à Mantis Burn Racing. Si votre truc c’est Mario Kart, inutile de vous faire un dessin.

Points positifs

  • Le design des véhicules
  • Vue de dessus ou derrière le véhicule au choix

Points négatifs

  • Contenu pauvre
  • Musique qui casse la tête
  • Trop de bugs
  • Conduite approximative et molle
  • Très vite lassant
  • Pas de multijoueur en ligne
3

Mauvais