TEST Tour de France 2018 – Un avis mitigé

Le Tour de France 2018, proposé comme chaque année par Cyanide et Focus Home Interactive, est disponible sur nos console et PC. Alors que nous vaut ce nouvel opus du Tour de France et quelles sont les nouveautés, c’est ce qu’on va voir ensemble.

De nouvelles étapes !

Tour de France 2018Pour commencer et comme a chaque fois place a un tour rapide des menus. Cette année, il a été totalement changé et fait donc place à la sobriété. Le tout est donc plutôt propre et très intuitif. De plus on apprécie les nouvelles musiques qui ne seront elles aussi pas de trop. On y découvre alors des modes déjà bien connus des anciens épisodes avec le mode Tour, Pro Team ou encore les défis ainsi qu’un petit nouveau avec le mode Pro Leader. On reviendra sur chaque mode un peu plus tard le temps de parler des licences et cette année encore elles s’étoffent avec seulement 3 équipes sans licences pour les coureurs. Heureusement, il y a toujours le mode édition qui vous permettra de rectifier rapidement tout ça.

Pour commencer on va s’attarder un peu sur le mode Tour. On y retrouve donc le Tour de France, ainsi que les fidèles habitué comme le Critérium du Dauphiné. On retrouve également d’autres nouvelles courses comme le très fameux Paris – Roubaix ou encore le championnat du monde pour ne citer qu’eux. Bref, vous l’avez compris en terme de courses et nombre d’étapes, il y a de quoi faire avec comme toujours le système de défis par équipes. Pour ce qui est du mode défis justement, rient de nouveau. On vous demandera par de descendre le plus vite possible les cols de montagne pour récolter un maximum de médailles. Une bonne façon de s’entrainer aux décentes en course.

Du nouveau… mais pas trop

Tour de France 2018On s’attaque donc aux derniers modes de jeux avec Pro Team et le petit nouveau, le mode Pro Leader. Cette année le Pro Team nous propose pas mal de nouveautés. Petite piqure de rappel pour les novices, ce mode de jeu vous permet de prendre le contrôle d’une équipe en la créent complètement du maillot et nom d’équipe au coureur qui la composeront. Votre budget évoluera donc en fonction de vos performances au fur et a mesure des courses. A vous donc d’être bon lors des courses pour améliorer au plus vite votre équipe avec de meilleurs coureurs au fils des saisons. Première nouveauté ici, le nombre de choix de coureurs.

Sur les anciennes versions, l’équipe se composait de neuf coureurs. Pour cette année, il est élargie au nombre de quinze. Une chose importante à prendre en compte avec une autre nouveauté, le système de pics de forme. Un élément important puisqu’il vous permettra de décider à quel moment vos coureurs seront au top de leurs formes durant la saison. Chaque coureur aura alors 2 pics de forme a distribuer. Cet élément renforce donc un peu plus la stratégie pour atteindre vos objectifs lors des saisons. Deux nouveaux classement font aussi leurs apparitions avec le classement individuel et le classement par équipes qui serviront à faire évoluer votre équipe jusqu’au sommet du monde du cyclisme et ainsi vous ouvriront les portes des plus grandes étapes. A vous de gérer au mieux vos coureurs pour pouvoir participer au Tour de France ou encore le Paris-Roubaix, bloqué au début de la partie.

Pour le mode Pro Leader, le nouveau mode de cette année, il faut bien avoué qu’il est séduisant sur le papier, mais le résultat est décevant. Le but est créer son coureur de façon assez bref en choisissant sa taille ou son poids. Notez que ces détails n’auront aucun impact sur le gameplay. Vous pourrez alors choisir entre le style Grimpeur, Sprinteur ou encore Puncheur qui auront un impact sur vos Stats en début de carrière. Par la suite, le mode devient une pale copie du mode Pro Team. Vous enchainerez donc les courses en suivant le calendrier avec pour unique but de le remplir. Au fur et à mesure des courses, des défis pour faire augmenter les notes de votre coureurs, la lassitude s’installera. On aurait pu apprécier un système de transfert pour changer d’équipes, mais la encore rien de tout ça. Le système reste identique au mode Pro Team ou vous pourrez simplement recruter de nouveau coureurs pour votre équipe après chaque saison. Ce mode devient donc assez triste et fait rapidement doublons. Cela dit, le système de défis pour faire augmenter son coureur est plutôt bien trouver.

En bref

Pour ce qui est des courses une fois dans les étapes, ici pas de grosse nouveauté à prendre en compte. Le moteur graphique du jeu reste le même et donc en dessous de ce qui peu se faire actuellement. On note cependant quelques efforts sur les paysages de certaines courses. Cela dit, cela reste bien trop peu et commence a se faire vieillissant. Pour ce qui est de l’ambiance sonore du jeu rien de nouveau aussi avec juste quelques nouveau dialogue de directeur d’équipes qui nous lâchera a des moment quelque blagues. La foule quant à elle reste toujours la même, à savoir redondante et très vite soulante. Pour finir, le plus gros point positif de ce tour de France 2018 et dans son IA qui est montée d’un niveau. Elle réagira de façon plus logique a vos attaques et sera bien plus agressive. Logiquement, ça rendra les courses bien plus dur à gérer et renforcera encore plus le niveau stratégie à avoir. Enfin, quelques petits bugs ici et la sont de la partie avec comme souvent des bug de collisions un peu énervant. Le pire concerne tout le même les bugs de classement qui font eux tache et gâche un peu notre plaisir.

Conclusion :

Ce Tour de France 2018 reste donc dans sa ligne de conduite avec quelques nouveautés ici et la. Une IA revue à la hausse qui ne fera pas de mal pour rendre les courses plus palpitante et un ajout d’un mode Pro Leader. Ce dernier a un vrai potentiel, mais il est encore trop pauvre. Les nouveautés sur le mode Pro Team seront appréciées ainsi que l’ajout de plusieurs étapes ce qui vous donnera donc de quoi faire sur le jeu.

Points positifs

  • 
L’ajout de plusieurs nouvelle étapes
  • Mode Pro Team qui s’améliore
  • L’IA bien plus intelligente
  • Gameplay toujours aussi prenant

Points négatifs

  • Mode Pro Leader décevant
  • Pas de Online
  • Graphiquement à la limite

6

Acceptable