THE DARK CRYSTAL : Age of Resistance, un cristal brut

The Dark Crystal
The Dark Crytal : Age of Resistance est un préquel du cultissime film de Jim Henson et Frank Oz : Dark Crystal de 1982. C’est une série composée, pour l’heure actuelle, de 10 épisodes. L’univers nous transporte dans un voyage d’héroic-fantasy.
Dark Crystal

L’univers de The Dark Crystal se situe sur la planète Thra. Son Cristal emblématique permet d’absorber la lumière de 3 soleils pour en faire une énergie vitale. Cette pratique permet d’assurer la pérennité de ses habitants.

Plusieurs sortes d’êtres vivants y cohabitent. Principalement : les Skeksés, les Mystiques et les Gelflings. Mais aussi, les Podlings, les Landstriders et bien d’autres encore.

On y découvre des personnages emblématiques tels que : Aughra, les UrSkeks, Jen ou encore Kira et son acolyte Fizzgig.

L’intrigue tourne autour des Skeksés, peuple égoïste, arrogant, qui gardent et contrôlent le cristal. Ils y font des expériences néfastes qui affectent la planète d’un mal appelé «  obscurcissement ». Les Genflings vont être la clé d’une prophétie pour sauver Thra et la vie. On apprend l’existence d’un équilibre entre le bien et le mal.

La nouveauté de la série
The Dark Crystal : Age of Resistance

Pour ne pas trop spoil la suite des évenements pour ceux qui n’auraient pas vu le film. La série The Dark Crystal : Age of Resistance regroupe le même univers et la même problématique dévoilant petit à petit l’intrigue du film. Pour arriver à ce résultat, la tournure se centralise sur l’unification des peuples.

Impression et points positifs de la série

Une technique d’une minutie incroyable

On ne peut, tout bonnement, pas le nier : le travail technique reste toujours ahurissant comme à l’époque. En effet, la série a souhaité garder les techniques d’animations de marionnettes et d’animatroniques. Remettre du vieux dans du neuf, une mise au point au goût du jour. Pour l’époque, c’était déjà spectaculaire et aujourd’hui c’est époustouflant tant le travail est digne d’une orfèvrerie. Tout est calculé et mis en place pour rendre le film le plus réaliste possible et c’est plutôt réussi.

The Dark Crystal : technique

Alors oui effectivement, il faut accepter le principe de retourner à de vielles techniques et oublier un temps les nouvelles technologies. Comme si on découvrait final fantasy VII remake et qu’on revenait sur ce FF original. Il faut un temps d’adaptation. Mais la prouesse technique, les couleurs, les personnages, l’univers nous fait vite oublier cette anecdote qui, toutefois, ne l’oublions pas, fait son charme. Elle nous fait revenir en enfance et rêver dans notre modernité actuelle.

Pour la fantasy, il fait partie des films cultes de l’époque, intemporels tout comme : histoire sans fin, les gonnies ou encore le célèbre nain Willow.

Films fantastiques cultes
Le scénario, somme toute, basique mais un contenu qui respecte l’esprit du film

En effet, le scénario de The Dark Crystal : Age of Resistance reste basique pour de l’héroic fantasy mais, néanmoins, il est bien ficelé. Pour un préquel, on y retrouve quelques liens, anecdotes, passages du film original comme : la prophétie, l’histoire des Urskeks… Cependant, on peut y garder un énorme suspens pour ceux qui n’ont pas vu le film, on ne peut pas prévoir véritablement la suite. Car pour ceux qui connaissent déjà, on présage d’avance ce qui va se passer puisque la trame, pour le moment, montre bien qu’on va arriver dans ce sens.

Les personnages sont améliorés et ont un magnifique design de marionnettes qui respecte totalement les critères de l’époque. Voyez par vous-même :

Evolution Aughra

N’oublions pas, non plus, que tout l’univers et tous les personnages ont été inventés de toutes pièces. Cela reste une créativité et une imagination débordante.

De plus, je dirais même que la série touche une petite morale que l’on trouve dans notre société actuelle entre les pouvoirs, l’écologie et le peuple.

Petits bémols de la série, si je puis dire

Fizzgig
Et oui, le scénario trouve aussi sa place ici malheureusement

Le scénario, comme je le disais, reste basique pour de l’héroic fantasy. Il n’étonnera, donc, pas les puristes de l’univers. On y retrouve pas mal de passages similaires au Seigneur des anneaux. La communauté du Cristal qui part à la conquête de l’épée pour les réunir tous et vaincre le mal. Le château et les Skeksés faisant office respectivement du mordor et des nazgûls. Certes, ils font beaucoup moins « classes » que les nazgûls. Ils auraient, même, pu avoir leur place dans un album « des cradots » mais c’est justement ce qui fait la spécificité de cette race. Ils en deviennent très intéressants et « badass » en matière de personnage.

The Dark Crystal : ressemblance
Une ressemblance à s’y méprendre

Les personnages sont tous, exceptionnellement, attachants, intéressants mais le héro Rian et Deet de la série sont anecdotiques. En effet, Ils ressemblent physiquement, caractériellement aux personnages du film sans compter leurs histoires respectives. Ils n’ont, pourtant, pas les mêmes prénoms. Est-ce fait exprès ? y a-t-il un lien ? est-ce une intrigue ? ceci reste flou pour le moment.

Personnages

Un avenir probable et possible

L’intrigue nous dirige, petit à petit, vers le film mais des tournures et des manques présagent une saison 2 si, toutefois, les résultats escomptés de la saison 1 sont présents. Le devenir du personnage Deet et l’arrivé des Garthims, très important dans le scénario, en sont la preuve. De plus, il me semble qu’un éclaircissement sur la ressemblance des personnages devrait révéler un mystère, n’ayant pas les mêmes noms. De plus, la fin ne rejoint pas encore un moment important concernant les Gelflings dans le film. Je pense, donc, qu’une saison 2 va voir le jour pour répondre à cela.

Prophétie

En règle générale, je pense que le challenge est réussit et respecté. Il suit la trame du film sans problème, les prouesses du travail minutieux des marionnettistes et technologiques sont bien présentes et réajustées au goût du jour. Les personnages sont attachants et l’univers respecte assez bien les systèmes de l’héroic fantasy.

Je dirais que c’est un petit bonheur de revoir ce genre de petites séries et j’espère voir arriver une saison 2 pour avoir une transition encore plus précise.

À vous de découvrir les fabuleuses aventures de cet univers magique…

Article précédent : Projet REsistance – Un Resident Evil multijoueur ?

Laisser une réponse