The Elder Scrolls VI – Théories et rumeurs sur sa position

The Elder Scrolls VI – Théories et rumeurs sur sa position
Récemment pendant l’E3 2018, Bethesda a confirmé la pré-production d’un sixième épisode de la saga Elder Scrolls. Dans un court trailer et une musique qui a fait frissonner toute la salle, le lieu choisi est selon Todd Howard pas encore officiellement annoncé. Cependant sur la toile, les fans font le tour des terres de Tamriel ou de planète Nirn pour essayer de découvrir cette fameuse clé de voûte. Porte ouverte par les fans ou pas, il y a autant de théories que des terres inexplorées dans les licences Elder Scrolls.  Tout d’abord, à l’analyse rapide du Teaser, on voit naturellement un territoire très montagneux avec une végétation quasi inexistante, la mer à droite (de quelle mer s’agit-il), on aperçoit même un château sur le flanc d’une montagne vers le centre gauche de l’écran.  Nous allons passer les éventualités à la loupe pour Elder Scrolls VI. Naturellement d’ici la sortie de la PS5 on a le temps … A noter que les extraits proviennent de la base de données Wiki The Elder Scrolls.

Nirn est la planète située au centre de l’Aurbis, dans le plan mortel de Mundus. C’est dans ce monde que se déroulent les événements des Elder Scrolls. La planète est parfois considérée comme une divinité constituant le cœur de Mundus et de l’Aurbis.

Tamriel est le plus grand continent de Nirn. Il abrite neuf provinces (Morrowind, Marais Noir, Elsweyr, Cyrodiil, Bordeciel, Haute-Roche, Lenclume, Val-Boisé et l’Archipel de l’Automne). Selon certaines théories, Tamriel serait le centre de départ de toutes vies sur Nirn, et que la guerre des Ehlnofeys, opposant les Dieux du Panthéon Nordique aux Dieux du Panthéon Aldmer eut lieu en Tamriel également. Le nom Tamriel signifie « Beauté de l’Aube » en Elfique.

Elsweyr

Elsweyr est le territoire des Khajiits. Il est situé dans le sud continent de Tamriel.  La région est en majorité sèche et peu fertile, hormis les côtes méridionales recouvertes d’une large jungle rempli de champs de cannes à sucre.

 

Jusqu’à encore peu de temps, les querelles entre les tribus khajiits ne dépassaient pas les frontières de la province. En 2E 309, deux rois locaux décidèrent de réunir leurs domaines afin de créer la confédération d’Elsweyr. Lors de cette alliance, les Khajiits décidèrent d’appeler leur territoire Elsweyr, en hommage à un proverbe Khajiit qui dit : « La société parfaite existe toujours quelque part ailleurs. » (Elsweyr étant une déformation du terme « elsewhere » signifiant « ailleurs »). Les tribus nomades du désert, sous la direction de leur chef, se sentirent trahies et entamèrent une guerre contre Elsweyr. Il en fallut peu pour que l’Empire ne fasse à cette époque main basse sur l’ensemble de la région lorsqu’un des deux rois d’Elsweyr l’appela en aide, mais il fut confronté en interne au même type de problème et différa son intervention. Mais une solution intermédiaire d’alternance fut trouvée par le Mane Rid-T’har-ri’Datta : Selon un cycle fondé sur les lunes, le pouvoir est accordé par les nobles ou par les tribus nomades. Depuis, Elsweyr est restée très discrète même s’il reste un fond d’opposition à l’Empire. Mais à l’Ère quatrième, le Mane fut assassiné, et la guerre civile éclata à nouveau. L’Empire était encore présent au nord d’Elsweyr, jusqu’à ce que celle-ci passe sous le protectorat du Domaine Adlmeri en 4E 115. Suite à ça, le Domaine sépara la Confédération d’Elsweyr en deux et reforma les antiques royaumes d’Anequina et Pellitine.

Valenwood (Val-Boisé)

Le Val-Boisé est une province située au sud-ouest de Tamriel. Elle est connue pour être recouverte de forêts et de jungles denses allant jusqu’aux côtes. Quelques routes parcourent les provinces, mais les autochtones n’en voient pas l’utilité, car ils parcourent facilement la forêt. La province abrite des arbres géants qui bougent d’eux-mêmes. Ces arbres sont utilisés comme villes par les Elfe des bois.

Les Bosmers vivent dans des villes de la province du Val-Boisé mais dû au pacte vert aucune n’a été bâtie par eux. Les Elfes ont permis aux forces occupantes de l’Empire de bâtir des routes, même s’ils n’en ont pas l’utilité car un Elfe des Bois n’emprunte pas les routes pour se déplacer dans les forêts denses val-boisiennes. Ces routes auraient d’ailleurs été abandonnées si les Hauts-Elfes du Thalmor ne les avaient pas entretenues et agrandies pour déplacer leurs troupes armées.

Un mémo distribué aux employés de Bethesda en 2014 interdisait l’usage de quelques termes, notamment Fallout : Nuka World (qui s’est révélé être un DLC majeur du jeu), Elder Scrolls 6 et un projet Greenheart. Greenheart étant une ville de Valenwood, peut-être que le jeu explorera cette zone !

Black Marsh (Marais noir)

Le Marais Noir est la province des Argoniens, d’où son véritable nom: l’Argonie. Son nom elfique est dû à une ancienne bataille qui s’y est jadis déroulé et durant laquelle beaucoup d’elfes périrent. Longé par Morrowind au nord et Cyrodiil à l’ouest, le Marais Noir est en grande partie occupé par des marécages visqueux, des rivières noires et par des flaques de boue. Le centre de la province est quand à lui moins hostile, il se compose essentiellement de champs de fougères, d’herbes à fleurs, de ruisseaux tranquilles et abrite aussi la célèbre forêt de hists. La terre ferme est rare et mis à part les quelques montagnes grandes et fragiles le panorama est complètement plat. Les intempéries y sont nombreuses, à commencer par les nappes de brouillard épais et les pluies d’eau puantes. Les marées et les crues rythment la vie des Argoniens ce qui rend la circulation terrestre plus longue et difficile. Mais la véritable originalité du marais noir est que l’idée d’espace n’y signifie pas grand chose: les terres y sont en mouvement perpétuel et la plupart des villages ne restent pas longtemps en place. La navigation par radeau et l’express souterrain sont les seuls moyens de transports efficaces utilisés par les Argoniens.

Les vastes marais du sud-est étaient dépendants du second empire, qui en détacha une partie en 1E 2837 la province du Marais Noir. Après la chute du second Empire le Marais Noir n’a toujours pas gagné son statut provinciale, si bien que certaines régions sont considérées aujourd’hui comme impériales. En 2E 560 la peste knahaten se rependit sur la province, et provoqua l’extinction des anciennes tribus humaines des Kothringi qui vivaient encore dans la région, mais les Argoniens n’ont pas été touchés ce qui leurs a permi de se servir de cette position de force pour se débarrasser du giron impérial.Plus tard de nombreux impériaux, dont Pélagius IV, commandèrent la construction de routes, de ponts, le drainage de marais, la conception de système anti-contrebande ainsi que l’embauche de mercenaires pour développer le commerce dans la région mais le marais noir prouva qu’il était dans l’incapacité de faire perdurer une économie de grande envergure. En 3E 433, dans le Marais Noir, les Hists rallièrent tous les Argoniens pour repousser l’invasion daedrique, ce qu’ils firent sans l’aide des impériaux. Plus tard dans l’ère quatrième, toujours guidés par les hists, les Argoniens chassèrent la présence impériale. Le gouvernement du Marais Noir est maintenant dirigé par l’An-Xileel.

High Rock (Haute-Roche)

Haute-Roche (High Rock), parfois orthographiée Hauteroche, est une province de Tamriel située à l’ouest de Bordeciel et au nord de Lenclume. Terre des Brétons, sa capitale est Daguefilante et l’ouest de la province forme, avec le nord de Lenclume, la Baie d’Illiaque. Il existe une enclave Orque nommée Orsinium dans les montagnes de la Queue du Dragon, près de l’embouchure du fleuve Bjoulsae. La province était autrefois divisée en de nombreux états (Duchés, Comtés, Baronnies, Royaumes et domaines) qui ont disparu lors du « Voile de l’Ouest » pour laisser place aux grands Royaumes de Daguefilante, Refuge et Orsinium, dans l’ouest.

En raison de son sol fertile et de son climat doux et parfois nuageux, Haute-Roche fut une terre propice à l’épanouissement de nombre de peuple, les premiers à s’en intéresser furent les Aedra. La Tour Adamantine, située sur une petite île au beau milieu de la Baie d’Iliaque, est à juste titre considérée comme la plus ancienne structure de Tamriel, il est dit qu’elle émergea du sol par la seule force créatrice des Aedra, faisant d’elle un lieu où se déciderais le sort de Nirn. Bien qu’elle fut réduite au rang de mythe, force est de constater que les premiers Aldmers ont découvert la Tour Adamantine déjà en place quand ils sont arrivés dans la région.

Hammerfell (Lenclume)

Lenclume est située sur la côte ouest de l’Empire de Tamriel, et sa côte nord (où se trouve Sentinelle, la capitale) forme avec celle de Haute-Roche la Baie d’Illiaque.Les Rougegardes de Lenclume, au même titre que les Nordiques de Bordeciel, sont de très bons marchands et des marins de renoms, en effet le pays est marqué par une multitude d’accès à la mer, faisant de l’enclume une province portuaire. Les Rougegardes ont donc toujours su tirer avantage de leur position, renforçant ainsi l’économie du pays. Globalement, le climat est plutôt aride, même si les côtes bénéficient d’une certaine douceur, ce qui y a rendu plus propice le développement de cités. L’arrière-pays est quant à lui partagé entre désert et relief plus ou moins accidenté.

Trois mille ans environ avant le règne de Tiber Septim, un continent du nom de Yokuda, à l’Ouest de Tamriel, fut le théâtre de bouleversements de terrains, d’éruptions volcaniques, d’inondations et finalement d’une submersion presque totale, qui amenèrent une grande partie du peuple humain qui y habitait à émigrer. Ses habitants vinrent s’établir en deux phases en ce qui allait devenir Lenclume. La majorité s’installa temporairement dans une île au large, avec notamment les membres de la famille régnante, les Na-Totambu, tandis qu’une petite armée débarqua sur le continent et entama de tailler une place entre les petits royaumes qui existaient à cette époque. Ces guerriers étaient les Ra-Gada. Ils eurent tôt fait de balayer les résistances locales. L’ensemble de leur peuple les rejoignit ensuite. Les nouveaux venus, dont les techniques d’agriculture et guerrière dépassaient de loin celles des indigènes (petits roitelets Nédiques, ou peuplades mi-homme, mi-animal comme les Argoniens), les supplantèrent sans difficulté, tout en assimilant une partie de leur culture, religion et langue principalement. Rapidement coexistèrent deux castes dirigeantes distinctes: les Na-Totambu, l’élite originelle, qui s’incorporèrent facilement dans la structure fortement hiérarchisée de la noblesse de l’Empire de Cyrodiil, et les Ra-Gada, qui constituèrent la noblesse de base. Les Ra-Gada se nommèrent les Aïeux, puisqu’ils avaient été les premiers de leur peuple à prendre pied sur Tamriel.Ils prirent d’ailleurs de plus en plus d’importance, au point que le Haut-Roi des Yokudéens en vint à déplacer sa capitale de son lieu initial, la vieille Hégathe, vers une cité tenue par les Aïeux, Sentinelle, qui au fil des années était devenue un puissant centre commerçant. Thassad II, un de ces Haut-Rois, fut renversé par une révolution fomentée par les Aïeux, qui mirent fin du même coup à plusieurs siècles de domination des Na-Totambu. Le Prince héritier A’Tor décida alors de régler une fois pour toutes le problème des anciens Ra-Gada, qui avaient pris un poids politique trop important à ses yeux. Il débarqua sur les côtes de Sentinelle avec une puissante armée de loyalistes. S’ensuivit un des pires bains de sang de l’histoire de Tamriel. Les Aïeux ne durent leur salut qu’à l’appel qu’ils firent à Tiber Septim, de droit le suzerain des Hauts-Rois, dont les légions défirent les troupes d’A’Tor. Lenclume fut dès lors pleinement intégrée à l’Empire, malgré l’amertume de certains hommes de Yokuda.

Akavir

Akavir, connu sous le nom de « Pays du Dragon » en langages Aldmeri, Ehlnofex et Tsaesci, ou Dovahnor (« Terre-Dragon ») en langage Dovahzul, est un continent situé à l’Est de Tamriel. Il est la patrie de 4 races qui n’ont apparemment aucun lien avec les Akavirois. On ne sait que très peu de choses sur ce continent ou sur le peuple Akaviroi, car les peuples de Tamriel n’ont pratiquement jamais osé traverser l’océan qui sépare Akavir de Tamriel. Il est dit que les Humains vécurent en Akavir à une époque, mais furent apparemment « mangés » par les Tsaescis, qui attaquèrent eux-mêmes Tamriel il y a plusieurs siècles. D’après les dernières rumeurs, il semblerait qu’un dernier contact avec Akavir a été tentée par le Nérévarine, car il a mené une expédition là-bas après avoir vaincu Dagoth Ur. Bien que l’on ait très peu d’informations sur Akavir, on sait que ce fut un continent très important et très influent dans l’histoire de Tamriel. Le continent a influencé Tamriel pendant plusieurs siècles, à la fois en temps de paix et de guerre, comme les 2 continents ont toujours eu des relations très agitées.

L’histoire d’Akavir implique la plupart du temps des légendes et des récits de batailles entre les armées d’Akavir et de Tamriel. Une histoire mythique raconte qu’un grand guerrier Nordique s’était rendu une fois en Akavir et, avec l’aide d’un dragon, tua une armée de Tsaesci. La première rencontre spécifique et la première trace écrite datent de la fin de l’Ere Première. Tamriel fut envahie par les Tsaesci, mais l’invasion fut stoppée par Reman I et ses armées. Les forces Akaviroises furent anéanties, et ceux qui restèrent en vie se virent offrir l’amnistie s’il choissiait de rejoindre les forces de l’empire. Les Akavirois qui acceptèrent jouèrent par la suite un rôle de plus en plus important dans la société de Tamriel. Bien plus tard, durant l’Ere Troisième de l’Empire, Uriel Septim V devint empereur. Il mena une série d’invasions visant à attaquer Akavir. L’invasion échoua, et l’empereur mourut pendant la bataille de Ionith. Les Tsaescis furent la cible principale de l’invasion, et bien que tout se passait pour le mieux au départ, deux villes tombèrent sans résistance face aux légions impériales. Cependant, plusieurs facteurs naturels et l’utilisation d’une puissante magie par les Tsaescis conduisit à l’affaiblissement sévère de la force, ce qui leur permit de les assiéger facilement et de les mettre en déroute. les attaques de Magicka rumeurs étaient contrôle de la météo et l’interférence avec la communication Battlemage de Magicka. Bien que beaucoup d’hommes furent sauvés par la flotte, au moins une légion fut détruite et 4 furent capturées, et la plupart des navires en haute mer qui transportèrent les troupes furent endommagées ou détruites.

Tout comme Skyrim Elder Scrolls V et Oblivion Elder Scrolls IV, TES 6 devrait être un open world dont la carte sera certainement démesurée avec une liberté totale.  La communauté des fans est partagée : d’un côté ceux ayant observé la carte globale du monde de Nirn, n’en déduisent que trois possibilités comme Valenwood, Elsweyr (gros coup de cœur pour cette province) et Argonia (Black Marsh)  et d’un autre côté les vidéos sur YouTube affluent de théories diverses en se basant sur le teaser de Bethesda depuis sa sortie à l’E 2018 avec soit Hammerfell soit High Rock. Les vidéos de spéculation YouTube sur d’autres continents sont quasiment inexistantes. Akavir est la seule exception puisque ce continent se trouve en dehors de Tamriel et pourtant une minorité de fans pensent que TES 6 pourrait se dérouler là bas. D’après un sondage réalisé dans trois groupes différents, sur ce que les fans aimeraient avoir comme lieu, High Rock apparaît en première position, Valenwood en seconde position, Hammerfell en troisième position, Black Marsh et Akavir ex æquo en quatrième position, enfin Elsweyr en dernière position.

 

Laisser une réponse