TEST The Escapist 2 sur Nintendo Switch – Comment devenir le roi de l’évasion ?

Déjà disponible depuis le 22 août 2017 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, The Escapist 2 revient cette fois sur la Nintendo Switch. Si vous ne connaissez pas encore ce jeu, sachez qu’on incarne un prisonnier. Le but est assez simple sur le papier. En effet, vous aurez pour mission de vous évader de plusieurs prisons. Plus qu’une simple adaptation, cette version apporte avec elle quelques nouveautés intéressantes.

*Prison Break

Comme indiqué, le but du jeu consiste à s’évader de différentes prisons. Après avoir fait connaissance avec les bases du titres via un rapide tutoriel qui permet de bien comprendre le jeu, on se lance. Il faut bien avouer que les débuts peuvent sembler compliqués. Pas mal d’éléments sont à prendre en compte et nous n’avons pas tout notre temps pour faire ce qu’on veut. Il va donc falloir vraiment apprendre au fur et à mesure avec de nombreux passages à l’infirmerie ou encore au trou… Cela dit, si vous avez déjà joué au premier opus, vous êtes en terrain connu. Dans le cas contraire, sachez que The Escapist 2 demande de prendre son temps.

Alors que vous racontiez tranquillement votre histoire d’évasion sur une belle plage à un pote, voilà que la police débarque. Pas de chance, vous vous retrouvez donc à nouveau enfermé entre 4 murs. L’histoire du jeu est donc simple, on doit se barrer, peut importe les moyens. Pour y parvenir, vous aurez donc un large choix d’actions et surtout de très nombreuses manières d’y arriver. Vous voulez opter pour la force brute et dégommer tout le monde ? Pas sûr que ça soit la meilleure idée, mais c’est possible. Vous souhaitez peut être passer par les aérations ou encore vous déguiser en membre du personnel ? C’est peut-être plus judicieux. Quoi qu’il en soit, les possibilités sont tellement importantes que vous ne vous ennuierez pas.

Test The escapist 2 sur nintendo switchLors d’une journée classique, beaucoup d’actions vous seront imposées par les règles du pénitencier dans lequel vous êtes. Libre à vous de respecter tout ça, ou de profiter de la pause repas pour chercher un moyen de sortir. Forcément, il faudra éviter de croiser un gardien à ce moment là au risque d’avoir quelques ennuis. Si vous optez pour le détenu modèle, il faudra donc répondre présent à l’heure, être là aux pauses repas, travailler, se doucher, faire son sport ou encore être opérationnel à l’extinction des feux. Il vous restera alors les moments de quartiers libres pour trouver ce qu’il vous faut.

Le travail vous permettra de gagner de l’argent sans vous faire remarquer. Il existe cependant une autre solution. Vous pourrez rendre des services aux autres détenus contre de l’argent. Défoncer un gars, trouver un magazine, ou encore boucher les toilettes de quelqu’un sont des missions qui peuvent vous être confiées. Vous pourrez alors acheter des objets de contrebande aux détenus. Concernant le sport, ou encore la lecture, c’est également un élément loin d’être négligeable. Le sport vous permettra de devenir plus fort, endurant et rapide alors que la lecture vous servira à élargir vos connaissances. Vous pourrez ainsi construire plus d’objets utiles à votre évasion. Pour construire un objet, il sera tout de même nécessaire d’en trouver d’autres pour les combiner. Par exemple, une batte et des clous permet d’avoir une batte cloutée.

Splinter Cell

Test The escapist 2 sur nintendo switchIl faut bien reconnaitre une chose, The Escapist 2 est quand même beaucoup plus sympa quand on joue intelligemment. C’est à dire, lorsqu’on ne rentre pas dans le tas sans réfléchir. Si vous optez pour cette solution, vous passerez à côté du jeu et franchement, il risque vraiment d’être compliqué comme ça. Prenez le temps d’observer les rondes des matons, de chercher le bon objet pour avoir l’élément qu’il vous faut. Le jeu gagne alors en potentiel à partir de là. Les possibilités sont beaucoup plus larges en comparaison avec le premier opus. Ce numéro 2 est également bien plus réaliste.

La force de The Escapist 2 sur Nintendo Switch réside dans son aspect coopération. Vous pourrez donc jouer à deux sur le même écran si vous le souhaitez. Vous pourrez également rejoindre des parties jusqu’à 4 joueurs en ligne. Un vrai plus pour vous évader des prisons les plus complexes. Malheureusement, il n’y a pas d’éditeur de prison qui aurait permis une très grosse rejouabilité. Notez qu’il y a également un mode VS dans lequel votre avatar peut en affronter d’autres… Bon, c’est pas dingue, mais c’est quand même là. Il y a également un mode multijoueur qui vous propose de vous échapper le plus rapidement possible. Le premier qui y arrive a donc logiquement gagné la partie. Pour revenir sur votre avatar, vous pourrez le customiser à volonté et débloquer de nombreux nouveaux skins.

Conclusion :

Au total, pas moins de 10 prisons vous attendent dans The Escapist 2 sur Nintendo Switch. On ne compte pas celle présente dans le didacticiel qui est un simple commissariat. On peut penser que 10, c’est peu, mais elles sont variées. Sur un train ou encore un bateau, le level design de chacune d’elle est vraiment soigné. On note également l’effort des développeurs en terme de visuel puisque le jeu garde toujours son charme pixélisé, mais le tout est beaucoup plus joli. On regrette simplement que le jeu ne propose pas de mode création (disponible sur PC) et pourquoi pas un mode libre qui permettrait de tester plusieurs actions. Il faudra donc tout découvrir en direct et terminer de nombreuses fois à l’infirmerie ou au trou. Quoi qu’il en soit, The Escapist 2 est bien au-dessus du premier opus avec des possibilités encore plus conséquentes. Une réussite.

Points positifs

  • Variété des prisons
  • Custom des avatars
  • Coopération en local et en ligne
  • Level design
  • Graphisme toujours en pixel art et plus beau

Points négatifs

  • Tutoriel un peu light
  • Un peu répétitif (à cause de la routine de la prison)
  • Pas de mode pour créer une prison (Dispo uniquement sur PC)
8

Super