TimeSplitters Rewind est en vie

TimeSplitters Rewind est en vie
Il y a des licences phares qui manquent un peu à l’heure actuelle. C’est sans doute le cas de TimeSplitters. Pour rappel, il s’agit d’une série de FPS utilisant le voyage spatio-temporel pour varier ses décors. Le développeur des trois jeux, Free Radical Design a également fait Second Sight et Haze, avant de devenir Crytek UK. La série est depuis à l’abandon. Un groupe de développeurs portent tout de même le projet TimeSplitters Rewind, soit un best of de la trilogie. L’idée a été adoubée par Crytek (possesseurs de la licence) et leur a même donné des assets, pour accélérer le développement.

Cependant, peu de nouvelles du jeu ont filtré depuis. Josh Nuttall, un des développeurs de Rewind, a déclaré que l’équipe ne pouvait pas communiquer sur le jeu, en raison d’une clause de confidentialité. En revanche, le jeu se porte bien et est toujours en développement. On aurait pu croire que la récente restructuration massive de Crytek aurait mis en péril le projet, mais non. Au contraire, Crytek semble investi dans celui-ci et aurait apporté quelques changements sur le jeu. Ce qu’ils n’étaient pas censés faire. Après la récente crise de Crytek, le studio a peut-être voulu aider ce projet afin d’avoir déjà un prochain jeu sous le coude pour se relancer. D’autant que de nombreux fans attendent un retour de la licence TimeSplitters.

Quoi qu’il en soit, TimeSplitters était prévu à l’origine uniquement sur PC. Depuis le temps, la PS4 a également fait son apparition. Ce qui a du sens puisque TimeSplitters est avant tout un FPS pensé pour la console. Les trois opus n’étaient en effet que sortis sur consoles, et proposaient même un écran splitté jusqu’à quatre joueurs. Ce qui était finalement monnaie courante à l’époque. On espère que TimeSplitters Rewind arrivera à maturité, et qu’il proposera une expérience similaire.

 

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

1 Commentaire

  1. Insta buy!

Laisser une réponse