Ultimate Team d’EA arrivera dans d’autres jeux

EA-electronic-arts-e3-jeuxcapt
Depuis FIFA 13, les fans du ballon rond peuvent gouter aux joies du mode Ultimate Team. Cette feature vous permet de créer votre dream team en ayant des contrats autour du monde. Mais là où Electronic Arts a été particulièrement malin, c’est que ces contrats se font via des cartes à collectionner. Évidemment, ces cartes peuvent s’échanger, et s’acheter.

Ce qui rend certains joueurs assez fous pour débourser de grandes sommes dans ce jeu. Ce qui a d’ailleurs permis à EA d’engranger 800 millions d’euros en 2016. Soit 150 000 millions qu’en 2015. S’il y a toujours possibilité de gagner d’avoir de nouvelles cartes via l’argent du jeu, beaucoup préfèrent donc dépenser leur propre argent. Cette manne financière fait évidemment réfléchir les gros éditeurs qu’est Eletronic Arts. Blake Jorgensen a donc tout simplement annoncé que ce filon serait adapté à d’autres jeux de la licence. Cependant, si Ultimate Team marchait parfaitement avec du football, on doute des futures adaptations, autre que le sport. Il n’y aurait donc que NBA Live, UFC ou encore NHL qui pourrait profiter de l’Ultimate Team. Il serait difficile d’envisager ce genre de mode dans les Battlefield ou Need for Speed, mais qui sait ? La collection de cartes a ses fans invétérés qui pourraient bien dépenser un peu pour des cartes d’armes de Need For Speed. On en veut pour preuve le nombre de Youtubeurs se filmant en train d’ouvrir des paquets virtuels. Il y a donc un réel public pour cela, et Electronic Arts l’a très bien compris.

On imagine que cela ne se fera pas de suite de toute façon. Il faudra attendre au moins un an avant que la chose ne se fasse. Electronic Arts va peut-être tenter à petite dose tout d’abord avant de s’élancer à fond, afin de ne pas reproduire l’erreur des pass pour jouer en ligne. On l’espère du moins.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse